Simulateur de crédit pro, gratuit et sans engagement !

Pour financer les projets de création, d’équipement, de fonds ou de développement d’entreprise, les professionnels ont la possibilité d’opter pour le crédit pro. Ce type d’emprunt, qui se décline sous plusieurs formules de prêts, demeure l’outil de financement des entreprises le mieux adapté aux besoins spécifiques de chaque activité.

En quoi consiste-t-il ? Comment fonctionne-t-il ? Que permet-il de couvrir ? Comment trouver le meilleur contrat ? Découvrez toutes les réponses à vos questions et bien plus encore dans ce dossier complet.

Simulateur de crédit professionnel

Le crédit pro : en quoi consiste-t-il ? Que peut-il financer ?

Le crédit professionnel est un système de prêt uniquement destiné aux travailleurs indépendants, qu’ils soient artisans, commerçants, agriculteurs, professionnels libéraux, membres d’une association ou encore dirigeants de TPE. Ce type de prêt dédié a pour utilité d’aider les professionnels à financer le lancement de leur activité, à s’équiper de matériel ou d’outils pour l’usage de leur profession, à financer l’achat ou la location de locaux, ou encore à constituer une trésorerie. Les possibilités sont multiples.

Le crédit pro est relativement similaire aux prêts personnels. Leur format est varié, selon un taux fixe ou variable et un remboursement par échéance, avec la possibilité d’une anticipation ou de reports. En revanche, certaines formules de prêt pro ont pour avantage de permettre à un professionnel d’emprunter une somme pour son activité sans disposer d’un apport ; un vrai plus pour certains !

Que peut-on financer avec un crédit pro ?

Les possibilités de financement sont multiples avec un crédit pro, à condition bien sûr que l’usage soit à destination de l’activité professionnelle. Les besoins des pros sont différents des besoins des particuliers et les montants ne sont pas comparables, raison pour laquelle le prêt pro présente des avantages utiles pour financer les besoins d’une entreprise dans toutes ses spécificités.

Le crédit pro peut être contracté afin de financer trois grands types de projets et de besoins.

  • Les équipements : un professionnel peut avoir besoin d’équipements spécifiques et d’outillages particuliers pour exercer son activité dans de bonnes conditions et pour aménager ses locaux professionnels.
  • L’immobilier : pour pratiquer son métier, un professionnel a généralement besoin d’un local ou d’un entrepôt. Le crédit pro lui permet de le financer tout en respectant les normes propres à son activité.
  • La trésorerie : pour exercer son métier, un pro peut avoir besoin de se constituer une trésorerie. Celle-ci est utile pour se lancer ou pour faire face à un besoin ponctuel et permet de disposer d’un fonds de roulement, de payer les fournisseurs ou les salariés, ou encore de financer des besoins en capitaux. Une entreprise en déficit rencontre des difficultés et un indépendant qui se lance dans le métier ne dispose pas nécessairement d’un apport ; le crédit pro permet d’y remédier rapidement.

Les différents types de crédits pros

Il existe plusieurs formes de prêts destinés aux professionnels indépendants.

Les crédits spécifiques pour les professionnels

  • Le leasing ou crédit-bail : cette forme de prêt permet de financer les actifs d’une entreprise. Le contrat est établi entre la banque ou l’organisme de prêt qui fournit le crédit, le professionnel emprunteur et le fournisseur qui doit être payé.
  • L’affacturage : une société d’affacturage, ou factor, gère directement le compte client du professionnel afin de lui permettre de recouvrer ses créances plus rapidement. Le pro gagne ainsi en flexibilité et dispose d’un apport monétaire immédiat.
  • La facilité de caisse : ce type de crédit pro est particulier. Il consiste en l’autorisation par la banque d’un découvert pendant une durée moyenne de deux semaines afin de permettre à un professionnel de couvrir un décalage de trésorerie. Au-delà de cette durée, il s’agit d’un découvert.
  • L’escompte : ce prêt particulier a pour caractéristique de permettre au professionnel de céder un effet de commerce à la banque ou l’organisme de prêt contre une somme d’argent.

Les crédits classiques pouvant être appliqués aux professionnels

  • Le prêt amortissable : le professionnel doit rembourser son prêt sous forme d’échéances mensuelles qui couvrent directement le capital emprunté et les intérêts. Ce type de prêt court sur 2 à 5 années et permet de financer de petits achats comme de gros investissements. Il peut être sous forme de mobilier pour financer les besoins en équipements sur une durée de 2 à 5 ans, ou sous forme d’immobilier pour financer un local professionnel sur une période de 10 à 15 ans. En général, un apport de 20 % est attendu.
  • Le rachat de crédit : comme pour les particuliers, ce type de formule permet au professionnel de regrouper ses différents crédits sous un seul prêt. Celui-ci ne rembourse alors qu’une seule mensualité à taux fixe.
  • La réserve de crédit : dans ce cas, le professionnel dispose en permanence d’une somme d’argent qui se renouvelle chaque année.

Comment obtenir un crédit pro ?

Un crédit pro ne s’obtient pas d’un simple claquement de doigts. Pour l’autoriser, une banque ou un établissement financier aura besoin d’examiner plusieurs critères.

Quels sont les critères examinés par l’organisme financier pour l’obtention d’un crédit pro ?

  • Un projet crédible : vous devrez présenter votre projet à la banque afin d’obtenir une offre de crédit pro. En effet, un organisme financier ne se risquera pas à vous aider à financer une activité qu’elle estime non crédible, peu solide ou vouée à l’échec. Préparez votre présentation de projet en vous aidant de la méthode SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporellement défini).
  • Un business plan solide : pour bénéficier d’un crédit pro, vous devrez présenter un business plan solide et un prévisionnel financier complet et lucide, fondé sur la réalité. Une bonne analyse de marché, de votre positionnement, de votre stratégie, de vos objectifs et de la concurrence vous permettra de gagner en crédibilité.
  • Une entreprise solvable : avant de vous accorder un crédit pro, la banque va étudier vos comptes en matière d’autonomie financière, de capacité de remboursement et de liquidités. Votre entreprise doit être solvable et solide. Si vous n’êtes pas capable de rembourser vos dettes, vous avez peu de chances d’obtenir un prêt.

Comment mettre toutes les chances de votre côté ?

  • Définissez vos besoins de financement avec précision et réalisme. En préparant bien votre projet, vous serez capable de définir vos objectifs et votre stratégie, de connaître le marché et le positionnement de vos concurrents. Ces données vous aideront à établir vos besoins à court, moyen et long termes.
  • Considérez votre banquier comme votre allié. Même si la demande d’un prêt est un exercice difficile pour beaucoup de professionnels, n’oubliez pas que le banquier est là pour vous aider à financer votre activité. Les professionnels sont des clients recherchés par les organismes de crédit. Toutefois, il est important de vous montrer convaincant et de ne pas faire n’importe quoi, car le banquier est libre de vous refuser une demande de prêt.
  • Montrez-vous fiable. C’est la base. Vous devez maîtriser votre projet d’activité ou votre besoin d’investissement et savoir le justifier. Si votre entreprise est établie et qu’elle fonctionne bien, obtenir un crédit pro pour de nouveaux équipements ne sera pas véritablement difficile. Mais si vous vous lancez dans une nouvelle création de projet ou si votre situation financière est fluctuante ou peu florissante, vous devrez vous montrer fiable et connaître votre sujet sur le bout des doigts ! Montrez que vous vous êtes renseignés, que vous disposez de possibilités de succès, etc. Vous devrez pouvoir justifier vos difficultés et vos besoins en toute transparence. Une activité peut présenter des points faibles, à vous de prouver que vous saurez rebondir grâce à crédit pro.
  • Négociez si vous vous en sentez capable. Attention toutefois à ne pas agir n’importe comment ! Ne demandez pas l’impossible. Vous pouvez négocier les conditions et les frais de crédit pro à condition de vous y connaître un peu ; renseignez-vous bien au préalable sur vos possibilités afin de rester crédible. Par ailleurs, soyez lucide ! Si vous cumulez les difficultés, n’exigez pas trop d’un banquier qui vous accorde un prêt pro… ou vous risquez de finir par obtenir un refus.
  • Pensez au crédit en ligne ! Si vous vous êtes en premier lieu tourné vers les banques, comme la plupart des professionnels et des particuliers en demande de prêt, sachez qu’il existe les crédits en ligne pour financer les besoins de votre entreprise. Les possibilités sont généralement étendues et vous pouvez profiter de services personnalisés à des taux plus attractifs.

Qu’est-ce que l’assurance du crédit pro ?

Souscrire à un crédit pro s’accompagne nécessairement d’un contrat d’assurance dédié. Il protège la banque et l’emprunteur en cas d’impossibilité de rembourser les mensualités. La banque ou l’organisme de prêt vous proposera deux options :

  • Une assurance emprunteur groupe, proposée par ses soins, standard pour tous les emprunteurs. Dans ce cas, la prime d’assurance est établie selon la moyenne des risques relatifs à l’ensemble des assurés.
  • Un contrat individuel, spécifique à votre profil. Cette formule permet généralement de réduire les frais d’assurance-crédit, à condition de disposer d’un profil attractif.

Quoi qu’il en soit, sachez que le choix vous appartient. L’organisme financier ne peut vous imposer aucune formule ni aucun contrat.

Comment trouver le meilleur crédit pro ?

Ne signez pas le premier contrat de crédit que vous trouverez sans réfléchir. Pour obtenir le meilleur prêt pro, prenez le temps !

  • Préparez une présentation claire et votre projet et définissez vos besoins avec précision.
  • Comparez les offres disponibles sur le marché. La concurrence est rude, alors disposez de toutes les cartes pour mieux négocier.
  • N’hésitez pas à faire appel à un courtier spécialisé dans le crédit pro.

Notre comparateur de devis en ligne est gratuit et sans engagement. Il vous aidera à étudier et comparer les meilleures offres de crédits pros capables de répondre aux besoins spécifiques de votre projet de financement, au regard de votre profil d’emprunteur.