Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Multirisque Professionnelle > Multirisque professionnelle courtier : comment choisir ? Quel coût ?

Multirisque professionnelle courtier : comment choisir ? Quel coût ?

Multirisque professionnelle courtier : comment choisir ? Quel coût ?

Souvent comparée à l’assurance multirisque habitation des particuliers, l’assurance multirisque professionnelle regroupe au sein d’un seul contrat diverses garanties. Le but est d’assurer la protection de l'entreprise tant sur les biens mobiliers que les biens immobiliers. Destinée à tous les secteurs d’activités, qu’en est-il de la multirisque professionnelle courtier ? Comment choisir une multirisque professionnelle courtier ? Combien coûte-t-elle en moyenne ? Les éléments de réponses à suivre.

Qu’est-ce qu’une multirisque professionnelle courtier ?

Une assurance multirisque est un produit d’assurance regroupant diverses protections et garanties pour l’entreprise. Plutôt que de souscrire aux garanties indépendamment les unes des autres avec plusieurs contrats, un seul les réunit.

La multirisque professionnelle protège le patrimoine mobilier et immobilier de l’entreprise. Les garanties classiques d’une multirisque professionnelle sont :

  • la garantie protection des locaux de l’entreprise ;
  • la garantie protection des biens matériels de l'entreprise ;
  • la garantie protection des marchandises, stock et fournitures de l’entreprise.

Des options peuvent être souscrites en complément des garanties ci-dessus, comme :

  • la garantie responsabilité civile professionnelle ou RC Pro ;
  • la garantie perte d’exploitation et chiffre d’affaires ;
  • la garantie protection cyber et parc informatique ;
  • la garantie assurance-crédit ;
  • la protection juridique, etc.

Le montant de l’indemnisation pour chaque garantie est défini par l’entreprise avant la souscription du contrat. L’indemnisation est généralement assortie d’une franchise dont le montant dépend de la compagnie et du type de garantie indemnisée.

Qui souscrit à l’assurance multirisque professionnelle ?

N’importe quel secteur d’activité et statut sont concernés par la souscription d’une assurance multirisque professionnelle. Les souscripteurs sont indifféremment des entrepreneurs, des associations, des artisans ou des autoentrepreneurs en quête d’un produit multi-garanties pour protéger leur entreprise. Parmi les professions courantes, citons :

  • les commerçants ;
  • les agriculteurs ;
  • les professionnels libéraux ;
  • les professionnels du transport ;
  • les professionnels du BTP, etc.

En fonction de l’activité professionnelle, les besoins et garanties diffèrent. Les nécessités du courtier ne seront pas les mêmes que celles du maçon ou encore celles du médecin. Les compagnies s’adaptent à leur clientèle pour satisfaire au mieux leurs attentes en matière de protection de l’entreprise.

L’assurance multirisque professionnelle pour un courtier est-elle obligatoire ?

L’assurance multirisque professionnelle n’est pas obligatoire pour le courtier. Elle est cependant vivement conseillée, car elle permet de se prémunir de tous les risques affectant son entreprise en un seul contrat adapté.

Seule la garantie responsabilité civile professionnelle est obligatoire pour le courtier. L’activité de courtage fait partie de la liste des professions réglementées. Le courtier peut exercer son activité pour différents secteurs : immobilier, assurance, automobile ou voyage. Rôle de négociateur, il a affaire à des clients qui sont la plupart du temps des acheteurs de solutions, produits ou biens qu’il propose à la vente comme intermédiaire la plupart du temps. Le courtier a le statut d’indépendant dans la majorité des cas en autoentreprise ou au sein d'un cabinet de courtage. Le risque majeur du courtier est le désaccord ou les litiges avec la clientèle. La RC Pro courtier prend en charge les frais et indemnisations éventuelles suite à un recours intenté par un client à son égard pour mauvais conseils ou vente abusive par exemple.

Quels types de risques ou dommages prend en charge une multirisque professionnelle ?

L’assurance multirisque professionnelle couvre de nombreux risques en fonction des garanties souscrites au contrat. Les principaux risques sont :

  • le vol ;
  • le vandalisme ;
  • le bris de glace ;
  • l’incendie, l’explosion ;
  • les dégâts des eaux ou les dégâts électriques ;
  • les catastrophes naturelles ou événements climatiques ;
  • les attentats ou actes terroristes.

Concernant le courtier, il peut par exemple être indemnisé pour :

  • des vitres brisées dans son local professionnel suite à une tempête ou un acte de vandalisme : garantie locaux ;
  • un client qui casse par exemple sa montre en tombant au sein de son cabinet : garantie RC Pro ;
  • un vol de son ordinateur dans son véhicule professionnel : garantie des biens et matériels.

Comment choisir une assurance multirisque professionnelle courtier ?

Pour choisir une assurance multirisque professionnelle, le courtier doit dans un premier temps analyser les risques de son entreprise. Avec l’aide d’un expert-comptable, cet audit lui permet de définir les garanties adaptées à ses besoins pour ne pas augmenter ses charges avec des garanties inutiles.

Il existe sur le marché de nombreuses compagnies proposant des offres variées à des tarifs plus ou moins compétitifs. La mise en concurrence des différents acteurs est le meilleur moyen d’obtenir des propositions cohérentes à des tarifs préférentiels. Démarcher en direct les compagnies peut être chronophage, mais avec l’aide d’un comparateur en ligne, c’est gratuit et rapide. Après avoir rempli un formulaire, le courtier obtient en 5 min des devis personnalisés. Avant de faire son choix, il vérifie les exclusions, ainsi que les délais de carence et de franchise. Pour une meilleure efficacité et optimisation des coûts, le contrat multirisque professionnelle est réévalué chaque année.

Combien coûte une assurance multirisque professionnelle courtier ?

Une assurance multirisque professionnelle courtier coûte en moyenne de 500 à 750 €/an avec la garantie responsabilité civile professionnelle incluse. Pour évaluer le montant de la prime d’une multirisque professionnelle, les compagnies d’assurance se basent sur différents critères. Ce sont autant de paramètres qui vont faire diminuer ou augmenter le montant de la prime, comme :

  • les garanties et options souscrites ;
  • les montants des plafonds d’indemnisation choisis ;
  • le montant des franchises ;
  • la taille, le CA de l’entreprise ;
  • la surface des locaux de l’entreprise et la protection dédiée mise en place ;
  • la nature de l’activité professionnelle ;
  • les risques associés à l’activité ;
  • le secteur géographique de l’entreprise ;
  • le passif de l’assuré.

En résumé, l’assurance multirisque professionnelle courtier n’est pas obligatoire. Seule la garantie RC Pro, garantie souscrite dans le pack multirisque, est obligatoire pour les professions réglementées notamment. La multirisque professionnelle est cependant recommandée pour protéger efficacement les biens mobiliers et immobiliers de l’entreprise. Elle permet en option de couvrir les aléas financiers avec une perte d’exploitation par exemple. Pour souscrire une assurance multirisque professionnelle, il faut comparer les offres du marché. Il convient également de définir au préalable, avec un audit de risques, les garanties nécessaires à l'entreprise.

 
 

Comparateur Multirisque Professionnelle
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : WNLRDg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires