Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Déménagement Entreprise > Déménagement d'une entreprise industrielle : organisation, coût et devis

Déménagement d'une entreprise industrielle : organisation, coût et devis

Déménagement d'une entreprise industrielle : organisation, coût et devis

Une entreprise industrielle peut avoir besoin de déménager pour de multiples raisons, qu’il s’agisse de répondre à une croissance nouvelle grâce à des locaux plus adaptés à son activité, une meilleure organisation et une amélioration des conditions de travail des équipes, ou, à l’inverse, à une diminution de l’activité qui nécessite une réduction des coûts. Quoi qu’il en soit, un tel projet nécessite une bonne organisation et engendre des frais conséquents. Faisons le point dans ce dossier.

Comment organiser un déménagement d’entreprise industrielle ?

L’organisation d’un déménagement d’une entreprise industrielle est une opération qui nécessite un temps particulièrement long. En effet, en fonction de la taille de l’entité, il faut compter entre un mois et six mois d’opération, voire davantage en tenant compte de la dimension organisationnelle nécessaire en amont.

Voici les étapes qu’il convient de suivre pour ce faire.

Étape n°1 : informer le personnel

Il est impératif d’informer les collaborateurs de l’entreprise du projet de déménagement suffisamment en amont. D’une part, cette information permet aux salariés de se sentir plus en confiance et mieux considérés par la direction, à condition de les tenir informés également de l’avancée des opérations de manière régulière, et ce, avec transparence et honnêteté.

D’autre part, ce type d’information est une obligation prévue par le Code du travail, qui doit nécessiter la consultation des membres du comité social et économique (CSE) de l’entreprise.

En outre, les salariés pourront ainsi bénéficier d’informations spécifiques qui favoriseront un bon maintien de l’activité, de la productivité et des conditions de travail pendant toute la période concernée.

Le personnel étant le premier impacté dans son quotidien, lui permettre de se manifester et lui laisser le temps de donner son avis peut aider la direction à prendre de bonnes décisions pour l’entreprise, pour son implantation future – si celle-ci n’est pas encore déterminée – et pour la bonne poursuite de l’activité. Dès lors que les salariés se sentent intégrés au projet, ils sont plus enclins à y participer activement et à veiller au maintien de la productivité.

Étape n°2 : informer le bailleur

Si l’entreprise industrielle est locataire des locaux qu’elle occupe actuellement, elle doit avertir le bailleur au plus tard dans le respect du délai prévu par le contrat de location. Le préavis doit ainsi lui être adressé par courrier recommandé avec accusé de réception suffisamment en amont.

Étape n°3 : préparer le cahier des charges

Avant d’entreprendre d‘autres démarches, l’entreprise industrielle doit impérativement définir ses besoins futurs. En effet, pour répondre aux besoins de l’activité et des salariés, il est indispensable de rédiger un cahier des charges précis, qui pourra être agrémenté des suggestions des collaborateurs. Celui-ci doit contenir, à minima :

  • les motifs du déménagement, afin de justifier des raisons de l’opération auprès des salariés, des prestataires, des fournisseurs, des clients, des investisseurs, etc. ;
  • les besoins futurs de l’entreprise industrielle en matière de site, de surface, de locaux, d’aménagements, de localisation, d’équipements, etc. ;
  • le budget dont l’entreprise dispose pour mener à bien son projet, voire les éventuelles sources de financement qu’elle peut ou doit mobiliser pour ce faire.

Cette préparation peut nécessiter à elle seule plusieurs mois, mais elle est nécessaire pour éviter à l’entreprise industrielle de perdre un temps précieux en recherches infructueuses. En effet, rappelons qu’une telle activité nécessite des besoins très spécifiques.

Étape n°4 : rechercher de nouveaux locaux

L’entreprise industrielle doit consacrer du temps à la recherche de nouveaux locaux. En fonction de la localisation souhaitée, cette recherche peut être véritablement complexe. En effet, les sites industriels ne sont pas des plus simples à trouver. Ils sont généralement grands, coûteux et pas toujours idéalement localisés. En conséquence, trouver le bon site peut nécessiter plusieurs mois de recherche.

Lors des différentes visites de locaux, il est impératif pour l’entreprise industrielle de veiller aux points suivants :

  • la conformité des locaux aux normes en vigueur et aux plans présentés ;
  • le bon fonctionnement des réseaux électriques, informatiques et téléphoniques ;
  • l’état des locaux et les éventuels travaux à y réaliser avant l’emménagement ;
  • le bon fonctionnement des équipements déjà disponibles ;
  • les éventuels projets envisagés à court, moyen et long termes dans l’environnement du site, etc.

La direction de l’entreprise ne doit pas hésiter à mobiliser ses collaborateurs afin que ceux-ci donnent leur avis sur les sites visés. Étant les premiers au cœur de l’activité, ils sont en mesure d’identifier plus rapidement les points forts et les points faibles d’un site.

Étape n°5 : établir le plan d’implantation

Une fois le futur site choisi, il est primordial de diffuser aux collaborateurs un plan d’implantation afin que chacun puisse se faire une idée précise du projet. Ce plan d’implantation devra comporter notamment les éléments suivants :

  • les aménagements prévus sur le site ;
  • l’organisation prévue pour les différentes équipes, les espaces, les bureaux, etc. ;
  • les éventuelles modifications susceptibles d’impacter les conditions de travail ;
  • l’environnement du site et son accessibilité (stationnement, transports en commun, etc.) ;
  • toute nouveauté susceptible de modifier l’activité ;
  • un calendrier détaillé des différentes étapes du déménagement.

Bien entendu, il est recommandé de laisser aux collaborateurs une certaine liberté dans les aménagements futurs des espaces qui leur seront consacrés. Chacun doit pouvoir aménager son bureau comme il l’entend afin de mieux s’approprier cet espace personnel et de reprendre bien plus rapidement son activité, ceci dans le but de ne pas impacter négativement la productivité.

Étape n°6 : organiser le déménagement

Une entreprise industrielle ne pourra agir seule pour déménager. Il lui faudra impérativement solliciter les services d’un déménageur professionnel. Pour ce faire, il lui faut trouver des offres et choisir le prestataire qui saura répondre à ses besoins.

Il lui faut ensuite définir un calendrier d’intervention avec le professionnel déménageur et les équipes. Le plus souvent, ce type d’entreprise déménage lorsque l’activité est réduite, c’est-à-dire le week-end ou lors de la fermeture annuelle.

Il convient de bien informer les salariés des étapes et du calendrier de ce déménagement afin que chacun s’y prépare et puisse trier le matériel à déplacer, voire commencer à l’emballer.

Bien entendu, il faudra également veiller à ce que chacun dispose du temps nécessite à son aménagement au sein des nouveaux locaux, pour plus de confort.

Quel coût pour le déménagement d’une entreprise industrielle ?

Il est relativement complexe de donner des indications précises quant au coût d’un déménagement pour une entreprise industrielle. En effet, tout dépend de la taille de l’entité et de ce qu’elle a à déménager.

Le prix est généralement calculé en fonction du volume de matériel à transporter et de la distance qui sépare les deux sites.

Si un devis personnalisé est indispensable, voici quelques moyennes tarifaires à envisager dans le cadre d’un tel projet.

  • Pour un site de 1 000 m², il faut compter en moyenne 50 euros à 200 euros par m3 pour déménager au sein de la même région.
  • Pour un site de 1 000 m², il faut compter en moyenne 75 euros à 300 euros par m3 pour déménager au sein du même pays.
  • Pour un site de 1 000 m², il faut compter en moyenne 100 euros à 400 euros par m3 pour déménager au sein de l’Europe.
  • Pour un site de 1 000 m², il faut compter en moyenne 200 euros à 1 000 euros par m3 pour déménager en dehors de l’Europe.

Soulignons enfin que les prix peuvent varier en fonction de la prestation que vous confiez au déménageur professionnel. En effet, une entreprise qui prend en charge la totalité de l’opération facturera forcément son intervention plus chère que si vous assurez vous-même certaines tâches dans ce déménagement.

Comment obtenir des devis pour le déménagement d’une entreprise industrielle ?

Avant de se lancer, l’entreprise industrielle qui envisage de déménager doit contacter plusieurs professionnels spécialisés dans ce type d’opération afin d’obtenir plusieurs devis. Pour ce faire, il suffit d’utiliser les services de notre comparateur en ligne.

Gratuit, sans engagement, sans contrainte et performant, il vous permet de trouver rapidement le bon professionnel. Il vous suffit de remplir un questionnaire qui permet à l’outil de cerner votre besoin et votre budget. Vous recevez ensuite une liste de professionnels habilités à effectuer un déménagement d’entreprise industrielle accompagnée d’indications tarifaires moyennes. Vous pouvez ensuite à loisir sélectionner ceux qui retiennent votre attention et solliciter des rendez-vous sur site afin de convenir des modalités de la prestation. Ceci permettra à chacun des déménageurs de vous proposer un devis détaillé et personnalisé.

Il ne vous restera plus qu’à les comparer pour sélectionner l’offre qui présente le meilleur rapport qualité/prix. Vous pouvez tout à fait vous appuyer sur les offres concurrentes pour négocier des avantages tarifaires supplémentaires. Toutefois, veillez à bien vérifier, avant de vous engager, que l’entreprise de déménagement sélectionnée est bien immatriculée au Registre du commerce et des sociétés (RCS) et au Registre des transporteurs routiers de marchandises.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : uv7MPy

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires