Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Mutuelle Santé TNS > Mutuelle santé gérant de SARL : comment choisir ? Quel coût ?

Mutuelle santé gérant de SARL : comment choisir ? Quel coût ?

Mutuelle santé gérant de SARL : comment choisir ? Quel coût ?

À moins d’être actionnaire minoritaire, le gérant de SARL ne peut pas adhérer au dispositif de mutuelle santé mis en place dans sa propre entreprise. En conséquence, il doit trouver une couverture santé individuelle pour être bien couvert.

Bien qu’il soit affilié au régime général et que son dossier soit désormais géré par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie), le gérant de SARL conserve l’avantage de mutuelles spécifiques dites « Madelin ».

Comment bien choisir sa mutuelle santé gérant de SARL ? Combien ça coûte ? On fait le point dans ce dossier.

La mutuelle gérant de SARL est-elle obligatoire ?

Non, la complémentaire santé pour le gérant de SARL n’a aucun caractère obligatoire, tout simplement par qu’il ne répond pas au statut de salarié.

S’il est assimilé-salarié en tant que gérant minoritaire, il peut opter pour la mutuelle mise en place dans son entreprise, mais ce n’est pas obligatoire. À savoir tout de même qu’une assurance spécifiquement dédiée au collège cadres peut être pertinente pour bénéficier de garanties optimales dans cette configuration.

S’il est gérant majoritaire, il est alors assimilé TNS (Travailleur Non Salarié) et ne peut pas opter pour la mutuelle d’’entreprise. Il s’oriente alors vers une assurance privée correspondant le plus possible à ses besoins et à ceux de sa famille s’il doit affilier des ayants droit.

Pour autant, ce n’est pas obligatoire puisqu’il bénéficie déjà des bases de remboursement de la Sécurité Sociale. Cependant, les remboursements effectués par l’assurance maladie ne prennent pas tout en charge. En cas d’hospitalisation ou de besoin concernant des lunettes par exemple, la facture peut vite être salée.

C’est pourquoi il est vivement recommandé de souscrire une mutuelle santé dédiée.

L’intérêt de l’assurance santé gérant de SARL

Tout comme un particulier non salarié, le chef d’entreprise bénéficie d’une prise en charge de la CPAM partielle. Lorsqu’il va consulter un médecin généraliste, il n’a que quelques euros à payer de sa poche. Mais dès qu’il va consulter un spécialiste pratiquant les dépassements d’honoraires, qu’il doit passer des examens médicaux complémentaires, qu’il a besoin d’équipements de santé (optique, dentaire, auditif), le reste à charge devient important.

Alors, pour bénéficier de la meilleure couverture possible, il est essentiel d’opter pour une mutuelle santé spécialement conçue pour les TNS. Ces dernières sont en effet orientées en fonction des besoins spécifiques des gérants de SARL.

Ils n’ont plus qu’à choisir le niveau de garantie souhaité en fonction de leur état de santé ou des besoins de santé particuliers sont ils savent avoir besoin dans l’année. Quel que soit le choix retenu par le gérant de SARL, une garantie solide concernant l’hospitalisation est le minimum requis pour pallier les coups durs.

En fonction des garanties choisies, des plus indispensables au plus larges, voici les principaux intérêts de la mutuelle santé TNS :

  • Prise en charge de l’hospitalisation et des éventuels dépassements d’honoraires dans ce cadre
  • Présence du tiers payant évitant de faire l’avance des frais auprès des praticiens de santé, pharmacies y comprises
  • Un remboursement (généralement au forfait) sur les garanties d’optique, de dentaire et d’auditif
  • Une assistance à domicile en cas d’absence pour raison de santé ou durant une période de convalescence

Bien entendu, pour bien choisir son contrat, il est nécessaire de comparer les différents rapports qualité prix entre les assureurs.

Les bases pour choisir son contrat santé gérant de SARL

Outre le prix, les garanties sont à prendre en compte. Le bon contrat est celui qui correspond le plus à vos besoins en matière de santé. Il peut être ajusté en fonction des besoins de vos ayants droit s’ils ont besoin d’une couverture.

Il est utile d’utiliser un comparateur en ligne pour affiner vos choix et recevoir des offres personnalisées de différents assureurs. Il sera alors plus simple de choisir le contrat qui vous convient.

Soyez notamment attentif aux points suivants, qui doivent retenir votre vigilance pour bien choisir :

  • Les délais de carence : à vérifier, surtout pour les postes de dépense sur l’optique, le dentaire et l’hospitalisation
  • Le renforcement des IJ (Indemnités Journalières) : un gros plus de nombreuses mutuelles TNS pour conserver un niveau de revenus décent même en cas d’arrêt maladie longue durée
  • La garantie hospitalisation : prise en charge des dépassements d’honoraires et de la chambre particulière
  • Les remboursements exprimés au forfait : à défaut, optez a minima pour des remboursements à 250 %
  • Les services d’assistance : réseau de partenaires mutualistes, aide à domicile…

Comme toujours en matière d’assurance santé, le rapport qualité prix est plus important que le tarif seul, ce dernier variant en fonction de nombreux paramètres…

Le coût d’une mutuelle santé gérant de SARL

Le tarif de votre mutuelle TNS va dépendre de nombreux critères. Voici les principaux qui peuvent influencer les tarifs à la hausse comme à la baisse :

  • L’âge du souscripteur et des éventuels ayants droit
  • Les garanties et options choisies
  • L’assureur retenu, et donc, le contrat santé choisi

D’une vingtaine d’euros à une centaine d’euros par mois, voire davantage pour les gérants majoritaires de SARL senior profitant de garanties maximales, les tarifs d’assurance santé sont donc très variables. Il est nécessaire de comparer, en ligne ou via un courtier, car chaque assureur suit une politique tarifaire qui lui est propre.

Ainsi, certains favorisent les profils TNS car ils constatent, de façon globale, qu’ils ont des dépenses de santé plus faibles que le reste de la population.

Bon à savoir : la déductibilité des cotisations via la loi Madelin

La mutuelle santé du gérant de SARL peut être déduite de ses revenus imposables, dans la limite de certains plafonds, grâce à la loi Madelin. Pour cela, le contrat d’assurance doit être « responsable ».

L’avantage fiscal procuré par le dispositif n’est valable que pour la partie des cotisations effectivement versée pour assurer les TNS. Un conjoint non TNS n’ouvre donc pas le droit à la déduction, sauf à souscrire un contrat groupe !

 
 

Comparateur Mutuelle Santé TNS
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 3RYrzz

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires