Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Mutuelle Santé TNS > Mutuelle santé freelance : comment choisir ? Quel coût ?

Mutuelle santé freelance : comment choisir ? Quel coût ?

Mutuelle santé freelance : comment choisir ? Quel coût ?

Comme elle n’est pas obligatoire, au contraire du salarié, la mutuelle santé n’est pas le premier produit d’assurance que souscrit le freelance. Et pourtant, avec des dépenses de santé très peu couvertes par son régime d’assurance maladie des indépendants, le freelance gagne beaucoup à y souscrire.

Comment choisir une mutuelle santé freelance ? Quel est le coût d’une mutuelle santé freelance ? Garanties essentielles, prévoyance, recherche d’une bonne mutuelle, mais aussi les aides pour la financer, nous faisons le point sur l’intérêt et le choix d’une mutuelle santé freelance.

Pourquoi souscrire une mutuelle santé freelance ?

Contrairement aux salariés qui bénéficient de la mutuelle d’entreprise obligatoire depuis la loi ANI de 2013, le freelance doit souscrire de sa propre initiative à une mutuelle santé. Même s’il n’est pas obligé d’y souscrire, le freelance a tout intérêt à adhérer à une mutuelle. Les dépenses de santé peuvent représenter des sommes importantes dont la charge financière peut impacter son activité professionnelle. Mieux couvert, le freelance peut sereinement envisager l’avenir sans avoir à craindre des frais de santé mal remboursés qui peuvent l’inciter à ne pas se soigner. Un freelance mal ou peu soigné est moins performant. Il met en péril ses revenus qui ne dépendent que de sa productivité.

La mutuelle santé complète, au minimum avec la prise en charge du ticket modérateur, les remboursements de la Sécurité sociale. Le freelance est un travailleur non-salarié ou TNS. À ce titre, il relève du régime de la Sécurité sociale des indépendants (SSI, anciennement RSI). Si les soins sont couverts aux mêmes taux que ceux du régime général des salariés, la prévoyance en cas de maladie, maternité, invalidité ou décès est bien moins prise en charge.

Quelles garanties choisir avec une mutuelle santé freelance ?

Quel que soit l’âge du freelance, des garanties restent essentielles s’il veut avoir une bonne prise en charge de ses dépenses de santé. Les garanties de base sont :

  • les frais dentaires et d’optique : couronnes, implants, orthodontie, lunettes et lentilles ;
  • les frais d’hospitalisation ;
  • les dépassements d’honoraire des spécialistes ;
  • le forfait médecines douces : chiropractie, ostéopathie…
  • la prise en charge des maladies chroniques ;
  • les médicaments et vaccins ;
  • les actes de radiologie.

Souscrire un contrat de prévoyance avec une mutuelle santé freelance ?

Il est possible de souscrire, en option, avec une mutuelle santé freelance un contrat de prévoyance pour la maladie, la maternité/paternité, l’invalidité, et même le décès. Avec le régime des indépendants, le montant de l’indemnité journalière des freelances, inférieur à celui des salariés, est calculé en fonction des revenus. L’indemnité de base est de 21 € à 55 €/j avec un revenu supérieur à 4 000 €, peu suffisant pour compenser la perte de revenus. Avec une prévoyance, le freelance bénéficie d’une meilleure prise en charge en cas de maladie et maternité. Un capital est aussi versé à sa famille en cas de décès.

Comment choisir une mutuelle santé freelance ?

Pour choisir une mutuelle santé freelance performante, tant sur le plan des garanties que du tarif, le freelance doit dans un premier temps évaluer sa situation et anticiper ses risques. L’analyse de ses besoins en matière de dépenses de santé lui permet de ne souscrire qu’aux garanties vraiment nécessaires. Inutile d’augmenter le montant de la prime avec des garanties qui ne servent à rien.

Les mutuelles proposent en principe 3 types de contrats. Le contrat de base rembourse 100 % du BRSS soit le ticket modérateur. Le contrat intermédiaire couvre de 150 à 250 % du BRSS. Le contrat premium permet une prise en charge de 300 à 500 % et parfois plus du BRSS. En contrepartie, la cotisation est plus élevée. Chaque contrat dispose de différentes formules qui varient en fonction des options ajoutées. Pour choisir la mutuelle adéquate, le freelance doit comparer les taux attribués à chaque poste et le plafond de remboursement.

Les mutuelles santé avec un contrat Madelin

Pour inciter les indépendants à souscrire une mutuelle santé, le dispositif Madelin est mis en place en 1994. Il permet aux TNS de déduire une partie des cotisations de la mutuelle santé de leur revenu imposable. Seul le statut d’autoentrepreneur n’en bénéficie pas, car il relève d’un régime micro-BIC exclu du dispositif.

Les cotisations versées pour une garantie chômage, une prévoyance ou un contrat épargne sont aussi déductibles. La déduction est soumise à un plafond établi sur les revenus du freelance et le plafond annuel de la sécurité sociale, le PASS. La plupart des mutuelles TNS proposent un contrat avec un dispositif Madelin.

Où trouver une mutuelle santé freelance ?

Pour trouver une mutuelle santé TNS, le freelance dispose de 3 possibilités :

  • démarcher les mutuelles en direct pour obtenir des devis ;
  • recourir aux services payants d’un courtier indépendant ;
  • utiliser un comparateur en ligne rapide et gratuit.

Cette dernière possibilité est la moins chronophage. En moins de 10 min, après avoir renseigné via un formulaire ses exigences, le freelance obtient des devis avec des garanties adaptées à son profil. La souscription est facile, en ligne, sans questionnaire médical. Avant d’adhérer à la mutuelle de son choix, le freelance vérifie :

  • les exclusions de garantie ;
  • l’adhésion des ayants droit ;
  • la durée du délai de carence ;
  • la présence ou non du tiers-payant ;
  • les options d’assistance ;
  • le service client.

Combien coûte une mutuelle santé freelance ?

Le coût d’une mutuelle santé freelance est généralement donné sur devis. Les mutuelles communiquent peu leurs tarifs. En moyenne, il faut compter de 30 à 50 €/mois pour une mutuelle avec une formule intermédiaire et environ 80 €/mois pour une formule premium en individuel. Avec l’adhésion des ayants droit, la prime sera plus élevée. Les compagnies d’assurance évaluent différents critères pour établir un tarif :

  • l’âge et le profil du freelance ;
  • les garanties et options souscrites avec les niveaux de couverture ;
  • le lieu de résidence ;
  • le nombre de bénéficiaires ;
  • la compagnie d’assurance.

Des tarifs attractifs peuvent être simplement valables la première année. Même s’il est toujours possible de résilier une mutuelle, il est préférable de demander le tarif de la prime pour l’année suivante. Le freelance qui dispose de faibles revenus peut bénéficier d’une aide avec la Complémentaire Santé Solidaire ou CSS. Les mutuelles partenaires d’un réseau de soins permettent également de profiter de garanties premium avec un tarif avantageux. Enfin les mutuelles responsables et solidaires proposent un reste à charge 0 sur un panier de soins en dentaire et optique avec le 100 % santé et les praticiens partenaires. Pour choisir et trouver sa mutuelle santé freelance, mettre en concurrence les diverses offres du marché reste la meilleure solution.

 
 

Comparateur Mutuelle Santé TNS
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : S7UbbX

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires