Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Mutuelle Santé TNS > Mutuelle santé artisan : comment choisir ? Quel coût ?

Mutuelle santé artisan : comment choisir ? Quel coût ?

Mutuelle santé artisan : comment choisir ? Quel coût ?

Les artisans sont pour la plupart des micro-entrepreneurs ou des entrepreneurs individuels. À mois d’être gérant minoritaire de leur propre SARL ou président de leur propre SAS, ils sont considérés comme indépendants et doivent à ce titre assurer eux-mêmes leur protection santé.

Pour ce faire, ils ont besoin de souscrire à une mutuelle santé artisan pour compléter les remboursements de la CPAM en matière de consultations et frais médicaux. Comment bien choisir son assurance santé et à quel coût s’attendre quand on est artisan ?

Artisan : vous bénéficiez du régime général d’assurance maladie

Contrairement à une idée qui demeure répandue malgré un changement survenu en 2019, les artisans ne sont plus affiliés à la SSI (Sécurité Sociale des Indépendant) mais à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance maladie). Les remboursements qu’ils obtiennent de la part du régime général pour les frais de santé qu’ils ont engagé sont donc identiques à ceux des salariés.

Néanmoins, sauf à disposer d’aides de l’État via la complémentaire santé solidaire, l’artisan a tout intérêt à opter pour une mutuelle afin d’obtenir des remboursements complémentaires en cas d’hospitalisation, de maladie, ou tout simplement pour consulter des médecins et spécialistes.

Une prise en charge insuffisante des frais de santé

Malgré une meilleure prise en charge des frais de santé des artisans, ces derniers peuvent toujours avoir des postes de dépenses dont les coûts peuvent se révéler élevés.

Selon le type de soins que vous souhaitez, les spécialistes que vous consultez ou les médicaments utiles à votre guérison, le taux de remboursement de la Sécurité Sociale varie… De 0 à 100 % !

Voici une liste non exhaustive des frais de santé courants qui vont rester à votre charge :

  • Les dépassements d’honoraires
  • Les consultations et soins liés aux médecines douces comme l’ostéopathie, la psychologie, la naturopathie, la psychomotricité, l’acupuncture, etc.
  • Les médicaments remboursés seulement partiellement, voire pas du tout
  • Les vaccins non obligatoires mais également les frais de sevrage tabagique, les frais de contraception
  • Les forfaits hospitalisation et notamment les frais de chambre particulière, de chirurgie, etc.
  • Les équipements optiques, auditifs et dentaires n’entrant pas dans le cadre du 100 % santé

Bref, le reste à charge pour vos frais de santé en tant qu’artisan peut vite grimper et empiéter votre budget, surtout si vous avez l’habitude de consulter certaines spécialistes ou si vous devez être hospitalisé.

La problématique de l’arrêt maladie et du congé maternité

Les artisans peuvent espérer des remboursements en cas d’arrêt maladie, d’accident du travail, de naissance ou d’adoption. Mais, contrairement aux salariés, ils ne peuvent pas bénéficier d’un complément de salaire versé par l’employeur.

Or, l’arrêt maladie, l’accident, la maternité ou la paternité sont autant de moments où vous suspendez votre activité artisanale pour un temps plus ou moins long. Une absence prolongée pour longue maladie par exemple, avec des IJ (Indemnités Journalières) basses, peut mettre en péril le devenir de votre entreprise.

Afin d’étudier vos droits, la CPAM va prendre en compte vos revenus, votre durée d’affiliation, votre montant de chiffre d’affaires. Et malheureusement, entre les délais de carence et les plafonnements, bien souvent l’artisan se retrouve avec des indemnités journalières faibles n’excédent pas une quinzaine d’euros par jour.

Autrement dit, ses charges continuent à courir pendant qu’il ne dispose plus de quoi vivre comme à son habitude. Une bonne mutuelle santé artisans vous permet de bénéficier d’IJ supplémentaires pour pallier les coups durs et être plus serein au quotidien.

Artisan : pourquoi prendre une mutuelle santé adaptée

La mutuelle santé artisan est essentielle pour votre santé et celle de vos proches s’ils ne bénéficient pas d’un contrat de complémentaire santé à leur nom par ailleurs. Non seulement cette assurance santé va prendre en charge vos frais de santé, mais en plus vous apporter un réel confort en cas d’arrêt maladie long.

Le choix de votre mutuelle santé va dépendre de vos besoins spécifiques. Vous ne devez pas faire l’impasse sur deux types de garanties essentielles, à savoir :

  • La garantie hospitalisation
  • Le complément d’indemnités journalières

À noter que dans certains cas, le couplage assurance santé / assurance prévoyance se révèle plus avantageux qu’une mutuelle individuelle seule.

En dehors de ces critères, si vous souhaitez une mutuelle qui couvre la plupart de vos frais, n’hésitez pas à vérifier les points suivants :

  • Votre consommation santé habituelle (un décompte de prestations de la CPAM et un autre de votre assureur actuel vous permettront de faire le point sur vos besoins)
  • La nécessité, ou non, d’affilier vos ayant droits
  • Les délais de carence prévus au contrat (temps pendant lequel les garanties ne peuvent pas entrer un jeu)
  • Les montants d’indemnisation (préférez-les indiqués forfaitairement en euros qu’en pourcentage sur la base de remboursement de la sécurité sociale)

Pour bien choisir, vous pouvez prendre le temps de la réflexion en utilisant un comparateur en ligne, ou faire appel à un courtier qui vous aidera à trouver la mutuelle santé artisan la plus adaptée à vos besoins.

Profitez des avantages offerts par la loi Madelin pour votre mutuelle artisan

Les contrats d’assurance santé des travailleurs non salariés sont bien entendus ouverts aux artisans. C’est une bonne nouvelle, puisqu’ils vous permettent de bénéficier d’avantages fiscaux d’une part, et sont adaptés aux besoins spécifiques des artisans d’autre part.

Par ailleurs, les contrats « Loi Madelin » doivent également répondre aux critères d’assurance santé responsable et solidaires. S’ils sont ouverts à tous les TNS, sachez cependant que les micro-entrepreneurs ne peuvent pas bénéficier des avantages fiscaux qu’ils procurent.

Grâce à lui, vous pourrez déduire les cotisations versées dans le cadre de votre mutuelle santé de votre revenu imposable. Par ailleurs, ils proposent des tarifs généralement plus avantageux que les contrats individuels. Comptez de 20 à 200 euros en fonction des garanties choisies, de votre profil et du nombre de personnes assurées…

Notre simulateur en ligne vous donne l’opportunité de mettre en concurrence de nombreux assureurs « loi Madelin » afin de faire le meilleur choix en matière de mutuelle santé pour votre activité d’artisan. C’est gratuit et sans engagement !

 
 

Comparateur Mutuelle Santé TNS
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : vWchzY

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires