Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Mutuelle Santé TNS > Comparatif mutuelle santé travailleur indépendant 2023

Comparatif mutuelle santé travailleur indépendant 2023

Comparatif mutuelle santé travailleur indépendant 2023

Un travailleur indépendant est une personne exerçant une activité professionnelle à son propre compte. De fait, n'étant pas salariée, on l’appelle également un TNS ou un travailleur non salarié.

Plusieurs catégories professionnelles sont concernées par ce statut comme les artisans, les commerçants et certains libéraux. Ils exercent sous des formes juridiques diverses comme dirigeant d’une EURL, gérant d’une SARL, auto-entrepreneur, etc. Les travailleurs indépendants ont plus que jamais besoin de se prémunir des risques de santé et des conséquences financières qui en découlent. Une mutuelle santé constitue la protection minimale de base, auquel il peut être judicieux d’ajouter une prévoyance et une garantie retraite. Toujours-est-il que miser sur un comparatif de mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 est un prérequis. À suivre nos explications.

Pourquoi souscrire une mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 ?

Depuis 2018, le régime social des indépendants ou RSI a été supprimé. Désormais, les TNS sont rattachés, comme les salariés, au régime général de la sécurité sociale. Ils versent leurs cotisations santé, retraite et prévoyance à la SSI qui est la Sécurité sociale des indépendants. La SSI rembourse peu, voire pas du tout certaines dépenses de santé. Les frais, notamment en dentaire, optique ou hospitalisation, peuvent coûter cher si le reste à charge n’est pas complété par une mutuelle santé. C’est particulièrement vrai pour les travailleurs indépendants qui sont seuls responsables des revenus qu’ils génèrent. Une mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 permet d’alléger significativement son budget santé. Selon la formule, les garanties et les taux de remboursement choisis, le reste à charge est minime, voire nul.

La mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 est-elle obligatoire ?

La mutuelle santé travailleur indépendant n’est pas obligatoire a contrario de la mutuelle collective des salariés. Suite à la loi ANI de 2013, les entreprises du secteur privé doivent proposer, depuis 2016, une mutuelle santé à l’ensemble de leur personnel. Ceux-ci y souscrivent dès leur embauche sauf cas exceptionnels. La cotisation de la mutuelle collective est prise en charge à 50 % minimum par l’employeur, les 50 % restants sont prélevés sur le salaire de l’employé. Ce contrat dispose en principe de garanties avec des taux de remboursement intéressants. Le TNS, quant à lui, souscrit une mutuelle santé individuelle selon ses besoins et à sa propre initiative. Attention, si le travailleur indépendant emploie un ou plusieurs salariés, il doit évidemment leur proposer une complémentaire d’entreprise tout en respectant la convention collective.

Qu’est-ce qu’un contrat de mutuelle santé TNS Madelin ?

En tant que travailleur indépendant, la couverture sociale est moins performante que celle d’un salarié. La SSI protège peu le TNS en cas d’arrêt de travail suite à une maladie, un accident ou lors d’un congé maternité. Pour y remédier, la loi Madelin de 1994 simplifie les démarches administratives avec des contrats spécifiquement adaptés à ces professionnels. De plus, les TNS peuvent déduire chaque année de leur revenu imposable, dans la limite d’un plafond, les cotisations d’un contrat Madelin versées au titre de :

  • La mutuelle santé.
  • La retraite.
  • La prévoyance.
  • La garantie chômage.

Quelles garanties choisir avec une mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 ?

Une mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 correspond avant tout aux besoins du TNS et de sa famille si le contrat inclut des ayants droit comme le conjoint et les enfants. A minima, il est conseillé de souscrire les garanties qu’exige la loi avec un contrat collectif, c’est-à-dire :

  • La prise en charge intégrale du ticket modérateur.
  • Le remboursement total du forfait journalier hospitalier.
  • La prise en charge des frais dentaires à hauteur de 125 % de la BRSS minimum.
  • Le remboursement d’une paire de lunettes tous les 2 ans avec un forfait minimum de 100 € pour des verres simples et 150 € pour des verres complexes.

Des garanties renforcées, c'est-à-dire avec des taux supérieurs à 400 % de la BRSS, peuvent être ajoutées en fonction des postes de dépense récurrents. Une mutuelle santé TNS est un contrat sur-mesure avec des services d'assistance, une prévoyance, un forfait médecines douces. Toutes les garanties et options sont envisageables. Une bonne garantie hospitalisation est essentielle pour éviter un reste à charge important des dépassements d’honoraires et des frais de confort.

Le 100 % santé, c’est quoi ?

Une mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 peut bénéficier d'une offre avec un panier de soins 100 % santé. La réforme “100 % santé” votée en 2019 est entrée pleinement en vigueur durant l’année 2021. L’objectif est d'améliorer l’accès aux soins et la prévention de tous les Français. Les contrats estampillés 100 % santé proposent une sélection d’équipements dentaires, optiques et auditifs avec un reste à charge 0. Le TNS a bien sûr la possibilité d’opter pour des équipements autres que ceux du panier 100 % santé. Le reste à charge dépendra du niveau de remboursement souscrit sur chacun de ces trois postes.

Quid du contrat solidaire et responsable ?

Si le travailleur indépendant souhaite souscrire une mutuelle santé avec le dispositif Madelin et le 100 % santé, il devra s’orienter vers un contrat solidaire et responsable. Aujourd’hui, c’est 90 % des contrats vendus sur le marché. Les avantages sont une souscription sans questionnaire médical et aucune augmentation de la cotisation liée à l’âge de l’assuré. Par contre, un contrat responsable limite le remboursement des dépassements d'honoraires. Il prévoit également des franchises médicales sur le transport et certains médicaments et une participation forfaitaire obligatoire de 1 €.

Une mutuelle TNS partenaire d’un réseau de soins, est-ce un choix judicieux ?

Enfin, une mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 peut aussi être partenaire d’un réseau de soins. Une convention est signée entre les deux parties pour offrir aux assurés :

  • Des tarifs négociés sur des soins et actes peu remboursés par la SSI comme le dentaire et l’optique.
  • Une grande qualité des soins avec un tiers payant systématique, c’est-à-dire aucune avance de frais de l’assuré.
  • Des services complémentaires inclus comme la garantie casse des lunettes et des prestations de prévention gratuites.

L’information d’un accord passé avec un réseau de soins figure sur la carte d’adhérent de la mutuelle TNS.

Combien coûte une mutuelle santé travailleur pour indépendant en 2023 ?

Les profils et les situations des travailleurs indépendants sont très variés. On imagine aisément le nombre de tarifs qu’il est possible de proposer en fonction de chaque TNS. La politique commerciale de l’organisme de mutuelle constitue un des facteurs impactant le coût d’un contrat. Ce n'est pas le seul. Plusieurs critères font fluctuer à la hausse ou à la baisse le prix de la cotisation, parmi lesquels :

  • l’âge et l’état de santé de l’assuré ;
  • le nombre d’ayants droit rattachés au contrat ;
  • les garanties et options souscrites ;
  • les niveaux d’indemnisation (taux, forfait, frais réels) choisis ;
  • le lieu de résidence ;
  • la profession exercée ;
  • les frais de gestion du contrat ;
  • la taxe de solidarité additionnelle et les réglementations comme le 100 % santé.

Il va de soi qu’une mutuelle santé travailleur indépendant sera plus chère avec une formule haut de gamme proposant des taux de prise en charge compris entre 400 et 700 % de la BRSS. Un reste à charge minimal représente un coût non négligeable pour le TNS. En moyenne, il faut compter de 80 à 200 €/mois pour un contrat premium en fonction de l’âge de l’assuré.

Comment réaliser un comparatif de mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 ?

Pour trouver une complémentaire santé adaptée à son profil et à son budget, le TNS a tout intérêt à mettre en concurrence les offres. Réaliser un comparatif de mutuelle santé travailleur indépendant en 2023 permet de faire des économies. Plusieurs moyens pour l’obtenir :

  1. En démarchant directement les assureurs.
  2. En mandatant un courtier spécialisé.
  3. En utilisant un comparateur en ligne.

Cette dernière solution est sans conteste la plus rapide. L’outil est gratuit et disponible sur des plateformes spécialisées. Après avoir rempli un formulaire détaillé, le TNS reçoit sous la forme d’un tableau récapitulatif ou par mail plusieurs devis personnalisés. Il en compare a minima trois pour se faire une idée des tarifs versus garanties et taux de remboursement. Les assureurs proposent bien souvent, avec une offre 100 % en ligne, des tarifs promotionnels, deux premiers mois gratuits ou encore des avantages parrainages. Au moment du comparatif des devis de mutuelle santé travailleur indépendant, il est important de vérifier les exclusions de garanties, les délais de carence, les délais de remboursement, le sérieux et la réactivité du service client.

Enfin, un travailleur indépendant aux revenus modestes peut bénéficier, depuis 2019, de la complémentaire santé solidaire ou CSS. La cotisation est gratuite ou au maximum de 30 €/jour et par membre du foyer. Cette aide de l’État permet de bénéficier d’une couverture santé à moindres frais pour compléter le reste à charge de la SSI. L’éligibilité à la CSS dépend des ressources du TNS, et notamment de ses revenus perçus au cours des douze derniers mois qui précèdent la demande d’aide.

 
 

Comparateur Mutuelle Santé TNS
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : XkBFPr

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires