Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Mutuelle Santé TNS > Devis mutuelle travailleur non salarié (TNS) : 10 points à comparer

Devis mutuelle travailleur non salarié (TNS) : 10 points à comparer

Devis mutuelle travailleur non salarié (TNS) : 10 points à comparer

En tant que travailleur non salarié, vous ne disposez pas de mutuelle employeur et devez en souscrire une pour pallier les problèmes médicaux et coups durs.

Afin de trouver les devis de mutuelle travailleur non salarié qui correspondent le mieux à vos attentes, il est essentiel de comparer les contrats. Voici 10 points essentiels à vérifier avant de souscrire.

1 - Contrat santé Madelin ou contrat santé classique ?

Sauf rares exceptions, concernant notamment les micro-entrepreneurs qui ne peuvent pas déduire les cotisations versées pour un contrat santé loi Madelin, ce dernier est presque toujours favorable au travailleur non salarié. En effet, ce type de contrat vous permet de déduire de vos impôts les cotisations santé.

De plus, le contrat santé Madelin est généralement moins onéreux qu’une mutuelle classique, car nombre d’assureurs considèrent à juste titre que les artisans, commerçants et professions libérales sollicitent moins souvent les médecins du fait de leur travail.

2 - Les indemnités journalières prévues au contrat

En cas d’arrêt de travail long faisant suite à un accident ou une maladie nécessitant des soins ou une hospitalisation, votre contrat santé TNS peut vous octroyer des indemnités journalières. Ces dernières viennent en complément des indemnités journalières versées par le régime général, qui sont dans la plupart des cas bien insuffisantes pour faire face à la perte de revenus que vous subissez.

Cette garantie est importante dans le contrat santé des indépendants, et nous vous recommandons d’y être particulièrement attentif pour comparer les offres d’assurance santé TNS entre elles. Attention cependant, elle peut faire grimper de plusieurs dizaines d’euros le montant de vos cotisations, et il vaut mieux parfois souscrire un contrat de prévoyance loi Madelin, spécialement étudié en cas d’arrêt maladie, d’accident, d’incapacité de travailler ou d’invalidité.

3 - Les délais de carence, souvent mentionnés en petits caractères

Les délais de carence correspondent au temps durant lequel vous cotisez et payez votre contrat, mais sans que les garanties souscrites puissent entrer en jeu. Chaque assureur est libre de fixer ses délais de carence, en fonction des garanties, des risques estimés, de votre âge, de sa politique mutualiste, etc. Ce délai varie le plus souvent d’un mois à un an et peut être différent selon les postes couverts. Généralement, ce sont les garanties optiques, dentaires, auditives et la garantie hospitalisation qui sont impactées par les délais de carence.

Si vous n’avez besoin ni de nouvelles lunettes, ni d’appareillage dentaire dans les mois à venir, le délai de carence n’est pas vraiment gênant. Il peut même être intéressant de le conserver afin de faire baisser le prix de votre mutuelle TNS. En revanche, pour la garantie hospitalisation, le risque est plus élevé. Nous vous conseillons de souscrire un contrat santé sans délai de carence (ou un mois maximum) afin d’être pris en charge décemment à l’hôpital.

4 - La base de remboursement, en pourcentage ou au forfait

Apprenez à décrypter les garanties proposées dans les contrats santé. Quand vous voyez 100 % du BRSS, cela ne veut pas dire que vos soins seront pris en charge à 100 %. La BRSS est la Base de Remboursement de la Sécurité Sociale. En pratique, la plupart des médecins sont remboursés sur la base de 60 à 70 % de leurs honoraires par l’assurance maladie. Cette base est calculée en fonction des tarifs conventionnels.

Prenons un exemple, vous consultez un médecin psychiatre pratiquant des honoraires libres. Une consultation chez cet expert vous coûte 60 euros, la BRSS est fixée à 41,70 euros et prise en charge à 70 % par le régime général. Vous êtes remboursé de 28,19 euros hors mutuelle, il reste à votre charge 31,81 euros. Avec une mutuelle à 100 % du BRSS, il reste 19,30 euros à votre charge. Avec une mutuelle à 200 % du BRSS, il ne reste à votre charge qu’un euro symbolique au titre de la participation forfaitaire.

Il est donc recommandé de faire le point sur vos besoins. Voyez-vous des médecins hors secteur ou suivez-vous toujours un parcours classique ? Si les dépassements d’honoraires sont fréquents, optez pour un pourcentage supérieur à 100 % ou une base de remboursement forfaitaire pour votre mutuelle TNS afin d’être assuré pour vos besoins réels.

5 - La prise en charge hospitalière

Un séjour à l’hôpital coûte cher. De la chambre particulière en passant par des examens onéreux et des chirurgiens ou anesthésistes pratiquant les dépassements d’honoraires, la facture à la sortie peut être relativement élevée.

En conséquence, soyez vigilant et vérifier la prise en charge d’un séjour à l’hôpital entre les différentes mutuelles afin de ne pas être pris au dépourvu en l’absence de remboursement digne de ce nom.

6 - Les réseaux partenaires des mutuelles

Le saviez-vous ? Certaines compagnies d’assurance dispose d’un réseau de soins, notamment en optique, dentaire, auditif. Leur service vous dirige alors vers un opticien agréé par exemple, avec lequel il a négocié un contrat en amont.

Ce partenariat fait baisser la note. Des lunettes 30 % moins chères permettent alors un remboursement total grâce au régime général et au contrat santé. Il sera bien plus difficile de négocier vous-même les tarifs, pensez-y avant de souscrire.

7 - Comparez les services annexes proposés

Des services d’assistance à domicile pour un retour d’hôpital par exemple, en passant par une prestation rapatriement à l’étranger ou encore la prise en charge du conjoint accompagnant, ces services peuvent être proposés dans votre contrat.

Attention cependant, vérifiez qu’ils ne font pas doublon avec vos assurances existantes, notamment dans le contrat habitation, prévoyance ou encore avec les prestations offertes par votre carte bancaire.

8 - La garantie téléconsultation est-elle incluse dans votre contrat ?

Autre garantie bien utile aux TNS qui se répand de plus en plus : l’accès aux téléconsultations via un réseau de médecins dédié. Compris dans votre assurance, ce service vous permet de consulter gratuitement et à distance un médecin par téléphone ou vidéo.

Si votre activité vous laisse peu de temps aux horaires de bureau et si vous n’allez pas chez le médecin au moindre rhume, nul doute que vous apprécierez ce service pour gagner du temps et éviter les déplacements inutiles.

9 - Remboursements optiques et dentaires

Si vos besoins en optique et / ou dentaire sont forts, soyez particulièrement attentif aux garanties proposées par les différentes mutuelles TNS. En effet, il s’agit des postes de dépense santé les plus élevés et les moins bien pris en charge par la Sécurité Sociale.

Privilégiez toujours les forfaits exprimés en euros par les assureurs, que ceux-ci soient donnés pour les lunettes, lentilles ou encore les implants dentaires.

10 - Prise en charge du tiers payant

C’est une garantie essentielle du contrat. Elle vous dispense de faire l’avance des frais de consultation, de pharmacie, d’analyse, d’hospitalisation. Non seulement vous n’avez pas à payer, mais en plus cela simplifie votre gestion administrative.

La plupart du temps, cette garantie est incluse dans le contrat santé TNS. Si toutefois elle n’est pas mentionnée, pensez à contacter l’assureur pour avoir confirmation avant d’adhérer.

Pour avoir accès en un clin d’œil aux meilleures mutuelles destinées aux TNS, la demande de devis en ligne est le choix le plus judicieux. Vous recevez sans engagement plusieurs offres et pouvez comparer les garanties essentielles du contrat en toute tranquillité.

 
 

Comparateur Mutuelle Santé TNS
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Vw6j2m

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires