Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Multirisque Professionnelle > Multirisque Professionnelle profession médicale : comment choisir ? Quel coût ?

Multirisque Professionnelle profession médicale : comment choisir ? Quel coût ?

Multirisque Professionnelle profession médicale : comment choisir ? Quel coût ?

Vous exercez une profession médicale, telle que médecin, chirurgien dentiste ou encore sage-femme ? Alors, vous apprécierez sans aucun doute de bénéficier d’un contrat d’assurance MRP (MultiRisque Professionnel).

Ce contrat d’assurance complet est tout en un et couvre votre responsabilité civile professionnelle, vos locaux d’activité, vos biens mobiliers et autres besoins selon les garanties et options souscrites au contrat.

Comment bien choisir votre multirisque professionnelle médicale ? Est-elle obligatoire, que contient-elle ? On fait le point !

Profession médicale : la MRP est-elle obligatoire ?

En théorie, l’assurance MRP n’est pas obligatoire. En revanche, la responsabilité civile professionnelle l’est. Et, si vous êtes locataire d’un local pour votre activité médicale, vous avez également l’obligation de l’assurer.

Autrement dit, la MRP, qui intègre ces deux garanties, est adaptée dans la majorité des cas. Quand bien même le local vous appartiendrait, la responsabilité civile propriétaire est vivement recommandée, notamment si c’est un local annexe à votre habitation personnelle.

Bref, l’assurance multirisque professionnelle n’est pas obligatoire, mais mieux vaut la souscrire pour exercer votre profession médicale en toute sérénité, protéger votre réputation, vos biens, votre patrimoine et vos patients.

Réunissant plusieurs garanties, la MRC constitue un « pack » généralement moins cher que si vous choisissiez chaque contrat de façon individuelle.

Que comprend la MRP profession médicale ?

Les contrats d’assurance MRP diffèrent en fonction des assureurs et des niveaux de garantie choisis, mais tous disposent d’un socle commun et d’options spécifiques que l’assuré est libre de retenir ou non.

Les garanties MRP communes à tous les contrats

On trouve les garanties suivantes dans un contrat MRP, qu’il soit dédié ou non aux professions médicales : la responsabilité civile professionnelle et l’assurance du local professionnel.

La responsabilité civile professionnelle médicale

La RC pro (Responsabilité Civile Professionnelle) pour un médecin ou autre profession de santé couvre les dommages causés aux tiers. Il peut donc s’agir de vos collègues, de vos partenaires, de vos fournisseurs, d’un artisan intervenant ponctuellement et bien sûr de vos patients.

Les dommages causés peuvent l’être suite à une erreur, une négligence ou encore un accident, personne n’étant infaillible. Il peut s’agir d’un client qui fait une simple chute dans votre cabinet médical, ou d’une perte de chance liée à une erreur de diagnostic par exemple.

La RC pro va donc réparer les préjudices physiques, moraux ou économiques subis par les tiers. Ces derniers devront toutefois prouver la relation de cause à effet. Les montants engagés dans ce genre de litige peuvent être particulièrement importants et l’assurance se substitue à vous pour les couvrir.

L’assurance du local professionnel

L’assurance du local professionnel couvre les mêmes risques qu’une assurance habitation, à savoir les risques d’incendie, de dégât des eaux, de vol, de vandalisme, d’attentats, de catastrophes naturelles, de bris de glace, de dommages électriques, etc.

Un montant, fixé en accord avec l’assureur, couvre également les biens contenus dans le local d’activité médicale. Ces biens mobiliers peuvent avoir une valeur de plusieurs dizaines milliers d’euros en fonction de la spécialité médicale exercée par le praticien de santé.

Les garanties MRP optionnelles

Selon les assureurs, vous pourrez bénéficier en inclusion du contrat MRP, ou en option, de garanties complémentaires qui de révèlent utiles au quotidien : les dommages aux effets professionnels, la garantie perte d’exploitation ou encore la protection juridique professionnelle.

L’assurance effets professionnels

Particulièrement utile pour les médecins et les sages-femmes, qui se déplacent fréquemment à domicile pour venir au chevet de leurs patients, l’assurance protection du matériel en cas de mobilité garantit les effets professionnels assurés lorsque vous vous déplacez à l’extérieur pour vos consultations par exemple.

Il peut s’agir, entre autres, d’une mallette avec votre matériel médical, de votre ordinateur portable ou de tout autre bien utile à votre profession. Ceux-ci sont alors couverts en cas de déplacement à domicile, pour l’incendie, le dégât des eaux, les dommages électriques, mais aussi le choix lors du transport, le vol, etc.

La garantie perte d’exploitation

L’assurance perte d’exploitation a pour vocation de vous indemniser si votre local ou vos instruments de travail sont rendus inutilisation suite à un sinistre garanti (dégâts des eaux par exemple).

En fonction de votre contrat, elle prend en charge les frais de location temporaire, de matériel médical de remplacement, voire une partie du chiffre d’affaires perdu pour les assurances les plus protectrices du marché.

La protection juridique professionnelle

Ici, il s’agit d’une assistance et d’un conseil juridique en cas de litige pour assurer la défense de vos droits. Ce peut être suite à une accusation porté par un patient, à l’acquisition d’un matériel vendu par un représentant de santé se révélant non conforme, à des travaux mal réalisés par un artisan, etc.

Sur option ou en inclusion, la protection juridique professionnelle peut également vous accompagner en cas de litige avec un salarié ou d’un contrôle effectué par les autorités compétentes (impôts, URSSAF, DDPP, etc.).

Combien coûte une assurance MRP médicale ?

Les professionnels du médical sont libres de choisir l’assureur qui leur convient. Ils ne sont donc pas obligés de signer leur contrat MRP avec un assureur historique. Ils se trouvent donc confrontés à une variété tarifaire importante.

Le coût de leur assurance MRP va différer en fonction de plusieurs paramètres :

  • La compagnie d’assurance choisie
  • Les garanties souscrites
  • Les montants de franchise et plafonds prévus au contrat
  • La valeur des biens à assurer
  • La nature de l’activité médicale
  • Les antécédents de sinistres et l’expérience du praticien
  • La zone d’exercice de l’activité
  • La sécurité du local (alarme, grille de protection, gardiennage, etc.)

Il faut compter, a minima, une cinquantaine d’euros par mois pour un socle de garanties indispensables.

Bien choisir sa multirisque professionnelle médicale

Il est essentiel de comparer des garanties identiques pour bien choisir votre assurance. Ne prenez que les options que vous jugez utiles à votre activité et sachez que vous pouvez toujours ajouter ou enlever des options en cours de vie du contrat, augmenter ou diminuer les montants garantis en fonction de vos besoins.

Nous vous conseillons d’utiliser un simulateur en ligne pour trouve ou changer d’assureur. L’outil sélectionnera pour vous les meilleures offres du marché, adaptées à votre activité, à votre chiffre d’affaires, à vos attentes.

 
 

Comparateur Multirisque Professionnelle
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : KSvLzv

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires