Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Multirisque Professionnelle > Multirisque professionnelle restaurant : comment choisir ? Quel coût ?

Multirisque professionnelle restaurant : comment choisir ? Quel coût ?

Multirisque professionnelle restaurant : comment choisir ? Quel coût ?

Les restaurants sont des commerces de bouche où les risques liés à l’activité professionnelle sont nombreux. Ils peuvent affecter les locaux, les clients, les fournisseurs ou le personnel.

Les causes sont multiples : de l’incendie, à l’intoxication alimentaire, au retard de livraison, en passant par une catastrophe naturelle. Pour s’en prémunir, le restaurateur souscrit à des assurances professionnelles. La multirisque professionnelle ou MRP est l’une d’elles. Réunissant en un seul contrat plusieurs garanties, le restaurateur protège notamment le patrimoine mobilier et immobilier de son commerce. La MRP restaurant est-elle obligatoire ? Quelles garanties couvre une MRP restaurant ? Comment choisir une multirisque professionnelle restaurant ? Quel est son tarif ? Nous répondons à ces questions.

Souscrire une multirisque professionnelle restaurant, est-ce obligatoire ?

Une multirisque professionnelle restaurant n’est pas obligatoire. Les assurances sont, sauf règle impérative, seulement recommandées pour les professionnels. Elles prémunissent les entreprises de charges financières conséquentes en cas de dommages. Elles indemnisent les frais de réparation et les pertes de CA. Dans le cas d’un restaurant, cela peut être :

  • l’indemnisation d’un client suite à une blessure ou une intoxication lors d’un repas ;
  • l’indemnisation de travaux suite à un incendie pour la remise en état des cuisines ;
  • la prise en charge d’une perte de revenus après une fermeture suite à un dégât des eaux.

Si le restaurateur est locataire de son établissement, le propriétaire exigera au minimum une garantie des locaux. Si le restaurateur sollicite un crédit, la banque exige aussi des assurances dont la responsabilité civile professionnelle ou RC Pro. Cette dernière est d’ailleurs obligatoire pour toutes les professions réglementées comme les médecins, les avocats, etc.

Quelles sont les garanties prises en charge par une MRP pour restaurant ?

La multirisque professionnelle est une assurance réunissant au sein d’un unique contrat plusieurs garanties. Certaines garanties sont dites de base comme la garantie des locaux et des biens ou la RC Pro. D’autres garanties sont spécifiques à l’activité professionnelle. Dans le cas d’un restaurant, elles sont par exemple une garantie perte des marchandises en cas de rupture de la chaîne du froid ou une garantie du sommelier pour des bouteilles endommagées. Des services d’assistance sont proposés en fonction des compagnies d’assurances : prévention, télésurveillance.

La garantie des locaux et des biens d’une MRP restaurant

La garantie des locaux et des biens indemnise le restaurateur en cas de dommages causés par :

  • le vol ;
  • l’incendie ;
  • la tempête et les catastrophes naturelles ;
  • les bris de glace ;
  • les attentats ;
  • les dégâts des eaux et dommages électriques.

Cette garantie protège le patrimoine mobilier et immobilier de l’entreprise : les aménagements, le mobilier, les appareils de cuisine, les équipements extérieurs comme la terrasse, etc.

La garantie responsabilité civile professionnelle d’une MRP restaurant

La garantie RC Pro restaurant prend en charge tous les dommages causés aux tiers, en l’occurrence les clients et les fournisseurs. Les dommages indemnisés sont de 3 natures : corporels, matériels et immatériels. Sont couverts le dirigeant, les salariés, les apprentis, le matériel et les animaux. Dans le cas d’un restaurant, les dommages aux tiers sont par exemple : les blessures, une intoxication alimentaire, une perte des données du client relatives à sa CB.

Les autres garanties d’une multirisque professionnelle restaurant

La perte d’exploitation et la protection juridique sont également des garanties essentielles à un commerce de bouche. La première pallie la perte du CA lors d’une baisse d’activité ou d’une fermeture du restaurant lors d’un sinistre. La garantie perte d’exploitation couvre aussi les charges des frais généraux. La protection juridique apporte des conseils en cas de litiges avec des tiers ou un recours / défense lors d’une procédure judiciaire. Elle permet de trouver des solutions amiables.

Comment choisir une multirisque professionnelle restaurant ?

Le restaurateur, pour choisir une multirisque professionnelle, doit faire une analyse des besoins de son entreprise et de ses employés. Ce bilan lui permet de définir avec précision les garanties nécessaires à son activité. Il peut solliciter un courtier ou son comptable pour l’aider à l’établir afin de ne pas augmenter ses charges de fonctionnement inutilement.

Lorsque les garanties de sa MRP sont définies, il s’emploie à mettre en concurrence les diverses compagnies et offres du marché. Il dispose de 3 solutions pour y parvenir :

  • contacter en direct les assureurs ;
  • recourir aux services d’un courtier indépendant ;
  • utiliser un comparateur en ligne.

Cette 3ᵉ solution est la plus rapide. Comparer en ligne permet de disposer de devis personnalisés gratuits et sans engagement. Le restaurateur fait son choix sans précipitation en étudiant les clauses du contrat. Il souscrit en ligne avec signature électronique. Il vérifie avec attention les exclusions de garantie, les plafonds d’indemnisation et le montant des franchises.

Combien coûte une MRP restaurant ?

Les assureurs prennent en compte plusieurs critères pour évaluer le montant de la prime d’une multirisque professionnelle restaurant. La nature du restaurant est importante. Un restaurant traditionnel paie en principe une MRP plus cher qu’un fast-food ou un camion restaurant (food truck) par exemple. Un CA élevé laisse supposer des risques plus importants et fréquents. En moyenne, le montant de la prime d’une MRP restaurant correspond à 3 % du CA. Parmi les paramètres, citons :

  • le statut, le CA et l’effectif du restaurant ;
  • la nature de l’activité ;
  • les garanties et options souscrites ;
  • la localisation du restaurant ;
  • le plafond des indemnisations ;
  • le montant des franchises ;
  • le passif du restaurateur.

Pour obtenir des devis rapidement et en rapport avec le profil et la nature de l’entreprise, le restaurateur utilise un comparateur en ligne. Il compare ainsi les différents tarifs, les garanties incluses et optionnelles, les délais et plafonds d’indemnisation. Il gagne ainsi un temps précieux et fait des économies. D’autres assurances peuvent être utiles comme la garantie du dirigeant ou la garantie auto pour les véhicules professionnels. Enfin, si le restaurateur emploie des salariés, il propose une mutuelle collective d’entreprise. Prise en charge au minimum à 50 % par l’employeur, elle est obligatoire depuis la loi ANI de 2016.

 
 

Comparateur Multirisque Professionnelle
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : FxtQAQ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires