Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Gestion & Finance > Faut-il externaliser sa comptabilité ? Avantages et inconvénients

Faut-il externaliser sa comptabilité ? Avantages et inconvénients

Faut-il externaliser sa comptabilité ? Avantages et inconvénients

Toute entreprise est contrainte de gérer sa comptabilité au quotidien en raison de ses obligations envers l’administration fiscale. Il est possible d’opter pour une gestion interne ou pour une gestion externe, c’est-à-dire confiée à un expert comptable extérieur à l’entreprise. Le fait de déléguer tout ou partie de ces tâches comptables à un professionnel externe est très pratique pour l’entreprise, car cela présente de nombreux avantages en matière de sécurité, de gain de temps, de sérénité et de conseils. Toutefois, ce type de prestation n’est pas dénuée pour autant d’inconvénients. Faisons le point dans ce dossier.

Externaliser sa comptabilité : en quoi ça consiste ?

Le fait d’externaliser la comptabilité d’une entreprise consiste à déléguer tout ou partie de sa gestion à un expert-comptable. Cette solution permet aux entreprises de se décharger de ces tâches qui peuvent être chronophages et lourdes à assumer au quotidien. Elle s’avère bien pratique lorsque les entrepreneurs ne disposent pas des compétences nécessaires pour prendre en charge seuls toute leur comptabilité, lorsqu’ils n’ont pas les moyens de recruter un expert-comptable pour l’entreprise ou encore lorsque ces obligations comptables sont trop importantes pour être gérées quotidiennement.

Plusieurs tâches peuvent être ainsi externalisées, notamment :

  • la saisie comptable générale ;
  • la gestion de la comptabilité analytique ;
  • la gestion de la facturation (la comptabilité des fournisseurs et des clients) ;
  • la gestion de la fiscalité ;
  • la gestion de la paie et des déclarations sociales ;
  • la gestion des immobilisations ;
  • la gestion de l’assistance juridique ;
  • la rédaction des comptes annuels et de la liasse fiscale ;
  • l’inventaire.

Il faut savoir qu’une entreprise peut choisir d’externaliser la totalité de sa comptabilité ou seulement une partie de celle-ci. Dans ce dernier cas, on parle d’externalisation partielle. Ainsi, bien des entrepreneurs préfèrent gérer leur comptabilité quotidienne seuls et confier les tâches les plus complexes et chronophages (bilan annuel, etc.) à un expert comptable.

Les avantages à externaliser sa comptabilité

Externaliser sa comptabilité de manière complète ou partielle présente de nombreux avantages pour une entreprise.

Une gestion sécurisée

Gérer la comptabilité d’une entreprise peut être véritablement difficile. Or, tous les entrepreneurs ne sont pas en mesure de se former à l’ensemble des tâches que cette discipline comprend. En outre, l’administration fiscale est intransigeante en la matière et la moindre erreur peut avoir des conséquences sévères pour l’entreprise.

Confier ces tâches – en totalité ou en partie – à un expert comptable externe est une sécurité qui permet d’éviter les impaires, les oublis, les erreurs et autres déconvenues susceptibles d’occasionner des pénalités et des frais supplémentaires.

En outre, les experts comptables sont des professionnels qui s’engagent à préserver la confidentialité des données. Aucun risque de fuite de vos informations comptables !

Une gestion plus sereine

Le fait de déléguer la gestion de sa comptabilité à un expert comptable est certes un gage de sécurité, mais également de sérénité. En effet, savoir que celle-ci sera gérée sans erreur ni risque d’omission est un soulagement au quotidien pour l’entrepreneur.

Un gain de temps considérable

Gérer sa comptabilité au quotidien est une opération particulièrement chronophage, surtout lorsque l’on ne maitrise pas bien ce domaine. Or, pour un entrepreneur qui crée ou qui développe son activité, pour un micro-entrepreneur qui gère seul son activité ou encore pour une entreprise qui doit assumer un grand nombre de tâches comptables, le nombre d’heures à consacrer à ces opérations peut être considérable. Externaliser la gestion de la comptabilité peut donc être un bon moyen de gagner un temps précieux qui peut alors être consacré à d’autres tâches nettement plus importantes pour le développement de l’activité.

Allégée de cette gestion, en totalité ou en partie, l’entreprise peut ainsi se consacrer à son activité au quotidien, c’est-à-dire au cœur de son métier.

Bénéficier de conseils d’experts

L’ensemble des experts comptables sont tenus par une obligation, à savoir le devoir de conseil. En conséquence, ils sont contraints de conseiller leurs clients sur les opérations comptables qui leur sont les plus favorables. En externalisant la comptabilité, il ne s’agit pas seulement de déléguer des tâches à un expert, mais également de bénéficier de conseils, d’astuces et de préconisations de qualité en matière de comptabilité. Ces professionnels sont en effet de bons supports pour établir une stratégie efficace grâce à des prévisions financières solides et fiables.

Un allié de taille

En cas de contrôle, il se peut qu’une entreprise doive défendre sa comptabilité et justifier de sa bonne gestion, comme de sa bonne foi. Le fait d’externaliser sa comptabilité et de prouver qu’un contrat est en cours avec un expert comptable contribue à la fiabilité de l’entreprise et à sa bonne image auprès de l’administration fiscale.

Externaliser sa comptabilité : des inconvénients à prendre en compte

Malgré les nombreux avantages que le fait d’externaliser sa comptabilité comporte, il ne faut pas oublier les inconvénients de cette pratique.

Un manque d’autonomie

Le fait de confier la gestion de sa comptabilité à un expert comptable externe est bien pratique, mais l’entreprise ne peut suivre autant celle-ci que si elle assumait seule cette tâche. Or, cette gestion externalisée contraint l’entreprise à accepter de ne pas avoir la mainmise sur toutes les opérations comptables qui la concernent et de confier certaines décisions stratégiques à ce professionnel. Pour certains entrepreneurs, cette collaboration déléguée les soumet à une perte d’autonomie qui leur est difficile à supporter.

Dans certains cas, notamment lorsqu’il est nécessaire de prendre une décision rapidement, le fait que l’expert comptable assume une large part de la comptabilité et qu’il conserve les données comptables de la société peut freiner la prise de décision. En effet, pour accéder à certaines données, il peut alors être nécessaire de passer par l’expert comptable et ainsi de perdre un certain temps, surtout s’il n’est pas joignable immédiatement et/ou si cela nécessite des recherches précises d’informations.

Un coût non négligeable

Externaliser sa comptabilité n’est évidemment pas gratuit. Cette procédure peut représenter un certain budget mensuel ou annuel qu’il faut prendre en compte dans les dépenses de l’entreprise. Certes, le gain de temps que l’externalisation offre à l’entité lui permet de se consacrer davantage à son cœur de métier et ainsi de gagner de l’argent, mais le coût de la prestation peut tout de même être important.

Tout expert comptable que vous solliciterez devra vous présenter une lettre de mission qui liste les tâches qu’il s’engage à assumer pour vous et qui doit détailler le montant de ses honoraires pour éviter toute mauvaise surprise.

Externaliser sa comptabilité : quel coût ?

L’externalisation de la comptabilité d’une entreprise est une opération coûteuse qu’il faut intégrer au budget de l’entité, mais dont le prix peut grandement varier d’un expert à l’autre et d’une prestation à l’autre.

En moyenne, il faut compter 50 euros à 100 euros par heure pour externaliser la gestion de la comptabilité classique. Un bilan annuel est quant à lui facturé 500 euros à 1 500 euros par an au minimum, voire bien davantage pour une grosse société.

S’il faut intégrer le coût de cette prestation aux dépenses de l’entreprise, il ne faut pas oublier que le fait de se décharger de ces tâches chronophages permet de gagner un temps précieux qu’il est possible de consacrer à son activité, et ainsi de gagner davantage d’argent. Un certain équilibre qu’il est nécessaire de trouver !

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : rufUxM

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Cession d'entreprise : quelle fiscalité pour le vendeur ? Cession d'entreprise : quelle fiscalité pour le vendeur ? Lorsqu’un entrepreneur cède son entreprise, qu’il s’agisse d’une vente, d’une transmission, d’une donation ou de la cession de titres, il doit régulariser sa situation en matière...
  • Comment construire son offre commerciale ? Comment construire son offre commerciale ? Une offre commerciale est une proposition adressée à un prospect dans le cadre d’un acte de vente pour un produit ou un service. À bien distinguer du devis, elle présente divers points qui ont...