Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Mutuelle Santé TNS > Mutuelle santé taxi et VTC : comment choisir ? Quel coût ?

Mutuelle santé taxi et VTC : comment choisir ? Quel coût ?

Mutuelle santé taxi et VTC : comment choisir ? Quel coût ?

À la différence d’un chauffeur de taxi, un chauffeur VTC prend en charge un client lorsque celui-ci a préalablement réservé sa place sur une plateforme.

Il n’a pas le droit de stationner ou de circuler pour trouver un passager. En matière de mutuelle, les chauffeurs de taxi et VTC doivent souscrire l’un comme l’autre à une complémentaire santé de leur propre chef. Travailleurs indépendants, aucun employeur n’est tenu de leur proposer une mutuelle d’entreprise. Comment choisir une mutuelle santé taxi et VTC ? Quel est le tarif d’une mutuelle santé taxi et VTC ? À suivre, nos réponses.

La mutuelle santé taxi et VTC est-elle obligatoire ?

La mutuelle santé couvre une partie voire la totalité du reste à charge des frais de santé après le remboursement de la sécurité sociale. Celle-ci rembourse peu certains actes comme le dentaire, l’optique et les frais d’hospitalisation. Sans mutuelle adaptée, les dépenses de santé deviennent vite une charge importante. Charge d’autant plus contraignante quand on est travailleur indépendant ou TNS comme un chauffeur de taxi ou VTC. Un travailleur non salarié est seul responsable de ses revenus. S’il est malade et ne peut se soigner correctement, son activité est vite impactée. Souscrire une complémentaire santé spécifique est donc essentiel.

Contrairement aux salariés du privé qui bénéficient de la mutuelle d’entreprise obligatoire depuis 2016, les chauffeurs de taxi et VTC ne sont pas obligés de souscrire une mutuelle santé. Ce sont des artisans (EI, EURL, SASU), ou des autoentrepreneurs. Ils cotisent à la sécurité sociale des indépendants, la SSI (anciennement RSI). La question ne se pose évidemment pas quand le chauffeur de taxi est salarié d’une entreprise. Dans ce cas-là, son employeur doit lui proposer une mutuelle de groupe qu’il finance à 50 % minimum.

Comment choisir une mutuelle santé taxi et VTC ?

Pour choisir une mutuelle santé taxi et VTC adaptée, le chauffeur analyse ses besoins pour ne souscrire qu’aux garanties utiles. Il étudie également les besoins de sa famille, conjoint et enfants s’il souhaite les affilier.

Les chauffeurs de taxi et VTC sont soumis à un grand nombre de risques professionnels susceptibles d’entraîner des problèmes de santé parfois graves. Liés à leur activité de conduite et à leurs gestes et postures, ces risques sont :

  • les accidents de la route ;
  • les troubles musculo-squelettiques comme les dorsalgies ou les cervicalgies ;
  • les troubles cardiovasculaires liés au stress et à une activité sédentaire ;
  • la pollution urbaine ;
  • le travail nocturne qui perturbe le rythme physiologique ;
  • les contaminations virales saisonnières ;
  • les risques d’agression physique, etc.

Tous ces facteurs de risque nécessitent une protection et une couverture santé optimale. La formule doit inclure une garantie hospitalisation renforcée, mais aussi des garanties efficaces pour les équipements d’optique, les actes de radiologie, la prise en charge des médicaments et les actes de médecines douces.

Les garanties minimales d’une mutuelle santé taxi et VTC

Si le chauffeur de taxi ou VTC dispose d’un budget restreint pour sa mutuelle, il souscrit une formule comportant un socle de garanties minimales :

  • les soins et consultations courantes avec l’intégralité du ticket modérateur ;
  • le forfait hospitalisation : actes chirurgicaux, hébergement, dépassements ;
  • la prise en charge d’une paire de lunettes au minimum tous les 2 ans ;
  • le remboursement des frais dentaires à hauteur de 125 % de la BRSS.

Le 100 % santé proposé par de nombreux organismes de mutuelle permet aux assurés de bénéficier d’un reste à charge 0 sur les actes et équipements dentaires, optiques et auditifs. Ceux-ci doivent faire partie d’un panier de soins 100 % santé.

Les options d’une mutuelle santé taxi et VTC

Une mutuelle santé taxi et VTC est souvent à la carte. L’assuré ajoute les options à sa guise comme :

  • le forfait médecines douces pour l’ostéopathie ou la chiropractie ;
  • les maladies chroniques ou ALD ;
  • les cures thermales ;
  • les services d’assistance comme l’aide à domicile ou la garde d’enfants ;
  • la garantie prévoyance en cas d’invalidité ou de perte d’autonomie, etc.

Il peut également se tourner vers les réseaux de santé. De nombreuses mutuelles sont partenaires. Ils permettent de bénéficier de soins de qualité à moindre coût et du tiers payant systématique. Le chauffeur de taxi ou VTC peut choisir une mutuelle sans délai de carence pour une prise en charge immédiate. Il doit faire attention aux exclusions de garantie.

La mutuelle santé taxi et VTC avec un contrat solidaire et responsable

Si le chauffeur de taxi ou VTC opte pour un contrat solidaire et responsable, il peut bénéficier du dispositif Madelin. Institué par la loi Madelin de 1994, il offre aux TNS la possibilité de déduire de leur revenu imposable une partie des cotisations versées au titre de :

  • la mutuelle santé ;
  • la prévoyance ;
  • la retraite ;
  • la garantie chômage.

La déduction est plafonnée à 3 %/ an majoré de 8 PASS soit 9 725,76 €/an maximum. Pour y prétendre, les TNS doivent déclarer leurs revenus en BIC ou en BNC. Les autoentrepreneurs n’ont pas droit à cette déduction, car ils bénéficient déjà d’un abattement fiscal forfaitaire calculé en fonction du CA.

Combien coûte une mutuelle santé taxi et VTC ?

Le tarif d’une mutuelle santé taxi et VTC est difficile à donner sans devis. Le chauffeur de taxi ou VTC peut s’aider d’un comparateur en ligne pour mettre en concurrence les offres de mutuelle proposées sur le marché. Après avoir rempli un formulaire indiquant ses besoins, il obtient des devis 100 % personnalisés. Cet outil gratuit fait gagner du temps et assure des économies. En moyenne, le coût d’une mutuelle santé taxi et VTC varie de 20 % pour un contrat individuel de base à 150 voire 200 €/mois pour une formule familiale avec des garanties renforcées.

Les assureurs prennent en compte de nombreux paramètres pour évaluer le tarif d’une cotisation mutuelle comme :

  • l’âge et l’état de santé de l’assuré ;
  • la situation maritale et familiale ;
  • le lieu de résidence ;
  • les facteurs de risques liés à l’activité ;
  • les garanties et options souscrites, etc.

Pour choisir une mutuelle santé performante et adaptée à son budget, le chauffeur de taxi ou VTC est attentif aux taux de remboursement proposés sur les diverses garanties. 100 % de la BRSS correspond au seul ticket modérateur. Il est préférable d’opter pour des taux minimaux de 300 % et plus pour obtenir un reste à charge le moins élevé possible. La mutuelle santé taxi et VTC est facultative, mais elle est vivement recommandée pour les TNS. Un contrat solidaire et responsable et l’offre 100 % santé permettent d’avoir une formule efficace et à moindre coût. Assurer sa couverture santé est primordial pour un chauffeur de taxi ou VTC au même titre qu’assurer sa voiture. Ces deux protections contribuent à maintenir son activité pérenne.

 
 

Comparateur Mutuelle Santé TNS
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : qVpNfq

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires