Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Création d'entreprise > L'incubateur : définition, rôle, fonctionnement et coût

L'incubateur : définition, rôle, fonctionnement et coût

L'incubateur : définition, rôle, fonctionnement et coût

Les incubateurs sont des structures à l’intérieur des entreprises qui aident au développement de nouvelles entités en collaborant à leur développement sur le marché et en leur évitant un échec précoce.

L’évolution du numérique n’a pas apporté que des inconvénients. Au contraire, cette transformation a aussi amené avec elle de nouvelles occasions d’entreprendre. Alors pourquoi ne pas imaginer de nouvelles entreprises prospères ? C’est ce que proposent les incubateurs. Vous voulez essayer quelque chose de nouveau, tester une nouvelle idée, les incubateurs sont là pour ça. Il ne suffit pas juste d’une bonne idée pour réussir, il est ensuite nécessaire de la mettre en œuvre correctement. C’est aussi pour cela que les incubateurs ont vu le jour. Vous voulez savoir ce qu’est un incubateur, comment il fonctionne et comment vous pouvez en mettre en place, alors continuez de lire cet article.

Qu'est-ce qu'un incubateur ?

Comme dit précédemment, le rôle d’un incubateur est d’aider dès le début l’entrepreneur à mettre en œuvre son idée, à la développer, à la renforcer, etc. Mais sa fonction va bien au-delà. En général, l’incubateur offre un espace physique qui mutualise bon nombre de services comme eau, téléphone, électricité, Internet mais aussi des conseils juridiques, financiers et comptables. Dans certains cas, l’incubateur met en contact les entrepreneurs avec de potentiels investisseurs. Les incubateurs peuvent être privés ou publics. Et en principe, il faut passer par un principe de sélection pour pouvoir en intégrer un.

Quel est le rôle d’un incubateur ?

L’incubateur est là avant tout pour soutenir l'émergence de nouvelles entreprises. Ce faisant, il est aussi là pour minimiser leur risque d'échec. Le principe même d’un incubateur est de pouvoir assurer le succès de projets innovants. C’est une structure qui a rôle d’accompagnement dans la croissance. L’entreprise qui se lance bénéficie d’un accompagnement humain puisqu’elle dispose d’une équipe aguerrie sur laquelle s’appuyer. Elle jouit aussi d’une installation à faible coût. Si l’entreprise souhaite emprunter, elle peut profiter de la crédibilité de la structure. Une entreprise qui passe par ce processus d’incubation a beaucoup plus de chance de réussir qu’une entreprise suivant la voie classique. Passer par un incubateur est très formateur.

Comment fonctionne un incubateur ?

Un incubateur d'entreprises permet à une entreprise de fonctionner en trois étapes. La première est en quelque sorte celle de la pré-incubation. C'est à ce stade que votre idée d'entreprise est analysée. C'est précisément à ce moment-là que votre projet est évalué, que l'on vérifie s’il est viable ou non et que l'on détermine quelle est la meilleure façon de le mettre en œuvre. Vous établissez un business plan. Si vous l’avez déjà établi, vous l’optimisez et le peaufinez. Il faut bien compter environ 6 mois puis vient la phase d’incubation à proprement parler.
C'est l'étape du lancement de votre projet et de l’application de votre business plan. Tous les conseils en vue de votre réussite vous sont donnés. Vous pouvez vous jeter dans le grand bain. Tout au long du processus d'incubation, votre entreprise bénéficie du soutien nécessaire à son bon fonctionnement. Vous êtes formé constamment de manière à pouvoir développer votre activité au mieux et devenir réellement autonome. L'incubation a une durée approximative comprise entre 1 et 2 ans, bien que cette période puisse varier, puisque les caractéristiques et les besoins de chacune des entreprises influenceront le temps de la durée, en fonction de leur type.

Une fois que la période d'incubation est terminée et que votre entreprise a atteint le niveau de maturité attendu, le temps est venu pour votre entreprise de déployer réellement ses ailes. Vous recevez alors tous les conseils et le soutien nécessaires pour poursuivre son développement en dehors de l'espace physique de l'incubateur. La post-incubation dure généralement entre 6 mois et un an, en fonction des besoins de chaque entreprise.

Quel est le coût d’un incubateur ?

Même si vous êtes sélectionné pour travailler au sein d’un incubateur, pensez bien aux coûts. Car ceux-ci ne sont pas négligeables. Tout dépend si l’incubateur que vous visez est privé ou public. Dans les deux cas, ce qui compte pour ce genre d’établissements est leur retour sur investissement et leur réputation. Certains incubateurs privés proposent à leurs « incubés » de prendre des parts dans le capital de leur entreprise. Cela peut varier de quelques pourcents jusqu’à dix à quinze pourcents. Tout ceci fait l’objet d’une négociation entre le porteur de projet et l’incubateur. En général, cette situation survient dans le cas d’entreprises déjà un peu avancées économiquement parlant.

Vous avez une idée d’entreprise et n’osez pas vous lancer ? Passer par l’intermédiaire d’un incubateur est sans doute la meilleure solution car vous limitez grandement les risques. Non seulement, vous bénéficiez de tout un programme d’accompagnement, mais en plus, vous avez plus facilement accès à de potentiels investisseurs. Alors regardez bien la qualité du programme et des services offerts et lancez-vous.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ZJzB6y

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires