Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Création d'entreprise > Devenir franchisé : 5 erreurs à ne pas faire !

Devenir franchisé : 5 erreurs à ne pas faire !

Devenir franchisé : 5 erreurs à ne pas faire

Vous vous verriez bien ouvrir une franchise ? Mais comment faut-il faire ? Y a-t-il des éléments à prendre en considération avant de lancer une entreprise en franchise ? Outre le fait qu’il vous faut disposer d’un certain capital, quelles sont les questions à se poser, les erreurs à ne pas faire ?

Que signifie « devenir franchisé » ? La franchis est un système basé sur un partenariat dans lequel vous, nouvel entrepreneur, êtes autorisé à utiliser un concept commercial établi moyennant une contrepartie financière. Le terme « franchise » décrit un système coopératif entre une entreprise existante - le franchiseur - et un ou plusieurs créateurs d'entreprise - les franchisés. Le franchiseur accorde à ses partenaires de coopération le droit d'utiliser son concept commercial développé sur la base d'un contrat de franchise. Le franchiseur détermine la période pendant laquelle le système de franchise est exploité entre les partenaires. Le franchisé est autorisé à utiliser le nom, le design et l'idée commerciale pour vendre des biens ou des services pendant cette période. L'idée commerciale a toujours été testée avec succès et développée par le franchiseur. De cette manière, le franchisé reprend un modèle d'entreprise qui fonctionne déjà lorsqu'il crée une entreprise. En contrepartie, le franchisé doit payer des droits - appelés droits d'entrée ou de franchise. Dans de nombreux cas, le franchisé transfère également une partie des bénéfices générés à l'initiateur de l'idée commerciale.

1 - Se lancer dans la franchise sans une réelle détermination

Vous identifiez-vous vraiment, vraiment, vraiment à la franchise que vous avez choisie ? Êtes-vous enthousiaste et sentez-vous une irrépressible envie en vous ? Voulez-vous commencer là, maintenant, tout de suite, sans tarder ? Débordez-vous d'idées et d’ambition ? Parfait ! Si vous avez encore des doutes quant au concept, au secteur professionnel ou encore à l’équipe, essayez de les lever. Parlez à d’autres qui ont suivi le même parcours que vous. Car la franchise est un mode d’entrepreneuriat séduisant. Alors même si vous faites vivre un concept qui a déjà fait ses preuves, vous bénéficiez d’une communication et vous pouvez compter sur une clientèle dès l’ouverture. Cependant vous n’en restez pas moins un chef d’entreprise et dans ce rôle, vous vous devez de faire preuve de détermination et d’ambition. Si vous souhaitez vous épanouir dans votre vie professionnelle, ne pensez pas uniquement rentabilité, choisissez un domaine qui vous enthousiasme, pour lequel vous allez vous passionner.

2 - Se précipiter pour ouvrir une franchise

Ne sautez pas les étapes. Quelle que soit votre expérience professionnelle précédente, prenez le temps de bien l’achever. Refermer le dossier, avant d’ouvrir celui de la franchise. Faites, en quelque sorte, une pause pour vous donner le temps de la réflexion et clarifier notamment le point 1. Prenez conscience de la raison pour laquelle vous voulez vous lancer dans cette activité indépendante. Ne considérez pas votre avenir à la légère au prétexte que votre franchiseur gérera tout pour vous. Profitez plutôt de cette période pour vous former et pour glaner sur le Web tout ce qui est relatif à la franchise. Au siège, votre franchiseur se charge de beaucoup de choses, mais pas de tout ! Essayez d’en savoir un maximum sur cette nouvelle « famille » que vous souhaitez rejoindre. Allez voir d’autres magasins ou boutiques de la franchise pour échanger des idées, recueillir des expériences, voir quelles sont les valeurs de la marque. Il va vous falloir vous adapter, il est donc de bon ton que vous en sachiez beaucoup sur eux. Car grâce à ces autres franchisés, vous pourrez acquérir un savoir-faire.

3 - Négliger son réseau et son environnement

Où que vous ayez travaillé jusqu'à présent, quels que soient les cercles d'amis dans lesquels vous évoluez, quelles que soient les personnes qui vous sont proches... emmenez tout le monde avec vous dans votre aventure. Expliquez votre projet, inspirez vos amis et anciens collègues de travail et recrutez vos premiers clients. Rejoignez les réseaux d'entreprises locaux et découvrez où les entrepreneurs de votre ville se rencontrent et échangent des idées. Réfléchissez aux associations que vous pouvez associer à votre entreprise, par exemple en tant que sponsor. Devenez visible au sein de votre réseau local ! Remarquez qui seront vos clients locaux, voyez comment les attirer et observez comment communiquent vos concurrents.

4 - Choisir le « mauvais » contrat de franchise

Si vous souhaitez devenir franchisé, vous n’êtes pas sans savoir que les franchises sont nombreuses et que vous avez le choix. Les franchises nationales voire internationales sont celles avec lesquelles vous êtes assuré de gagner de l’argent. Le risque est faible puisque la marque est établie sur le marché et n’a pas besoin d’être construite au fur et à mesure. C'est pourquoi il est plutôt avantageux de choisir un fournisseur de franchise connu.

5 - Sous-estimer tout le volet financier

Le plus grand risque d'échec avec une franchise reste une mauvaise planification financière. Il vous est donc conseillé de vous former à la budgétisation et à la comptabilité. Selon votre franchiseur, les fonds propres requis ainsi que le montant de l'investissement varient. C’est pourquoi il est important de ne pas sous-estimer votre apport en capital, qui peut par exemple devoir couvrir toutes les dépenses telles que la construction de votre magasin, votre équipement commercial et vos produits. En outre, en tant que franchisé, vous devez payer une redevance permanente. Elle doit généralement être versée mensuellement au franchiseur sous la forme d'un pourcentage de vos bénéfices ou de votre chiffre d'affaires. En outre, certains systèmes de franchise entraînent des coûts supplémentaires pour tout le pan marketing/communication. Pour cela aussi, le franchiseur peut exiger du franchisé un certain pourcentage des ventes. De plus, en tant que franchisé, vous avez des frais annexes comme les impôts, la rémunération de votre personnel, l’électricité, l’eau, le téléphone, internet, etc.

En ouvrant une franchise, vous pouvez vraiment tirer avantage du système. Par exemple, bénéficier d’un solide réseau de franchisés avec lesquels partager expériences, notamment leurs réussites, leurs échecs mais aussi les solutions à certains problèmes. Toutefois, vous devez vous poser les bonnes questions avant de vous lancer : quelle franchise choisir et quel financement, notamment. Et une fois les premiers obstacles franchis haut la main, tout semble indiqué pour que votre franchise prospère.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : x4uSWC

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires