Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Création d'entreprise > Préparer son Projet > Executive Summary : quelle utilité ? Comment le rédiger ?

Executive Summary : quelle utilité ? Comment le rédiger ?

Executive Summary : quelle utilité ? Comment le rédiger ?

Un executive summary est un document particulièrement utile pour une entreprise en création ou qui cherche à développer un projet particulier. Ce concentré d’informations stratégiques est un résumé en deux pages tout au plus de votre business plan qui doit servir à la fois à présenter et à introduire celui-ci. Rédigé en dernier pour être complet et logique, il est pourtant présenté en premier, car sa lecture brève doit donner envie à votre interlocuteur d’en savoir davantage et de parcourir ensuite les 20 à 30 pages de votre business plan.

En quoi consiste cet executive summary ? Quelle est son utilité ? Comment le rédiger ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Faisons le point dans ce dossier.

Qu’est-ce qu’un Executive summary ? Quelle est son utilité ?

Un executive summary est, comme son nom l’indique, un résumé de projet. Ce concentré d’informations est une sorte de CV de l’entreprise qui doit être présenté aux investisseurs potentiels avant le business plan en vue de susciter leur intérêt et de leur donner l’envie d’en découvrir davantage. Cet outil marketing est le premier qui doit être adressé aux éventuels partenaires, mais il est pourtant le dernier à devoir être rédigé. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il doit être parfaitement réalisé et qu’il lui faut concentrer l’ensemble des informations indispensables relatives à l’entreprise et à son projet et qui auront été mises en lumière par le biais du business plan et autres documents.

Très court, l’executive summary doit concentrer les informations essentielles afin de convaincre l’investisseur en moins de trois minutes, le temps moyen maximal que ceux-ci consacrent à l’étude des projets qui leur sont soumis. Il doit donc être particulièrement efficace et surtout parfaitement rédigé afin d’aller droit au but sans omettre de donnée cruciale. Pourtant, un executive summary doit dresser un historique de l’entreprise, une projection de ses projets, mais également valoriser ses points forts avec réalisme. Pour être capable de dresser un tel résumé avec efficacité, il est impératif de réussir sa rédaction.

Quelle est l’utilité d’un executive summary ?

Nous l’avons déjà brièvement évoquée, mais l’utilité d’un executive summary réside dans son contenu synthétisé. En effet, un investisseur potentiel perd rarement son temps dans la lecture d’un business plan dans sa totalité, il va cibler les éléments susceptibles de l’intéresser, mais il peut vite le délaisser si le projet ne semble pas digne d’intérêt à première vue. Un executive summary a donc pour objectif de concentrer les données du business plan en un maximum de deux pages pour une lecture condensée en trois minutes au maximum.

Cette porte d’entrée vers le projet de l’entreprise doit être bien rédigée pour donner l’envie d’en savoir davantage. Il ne s’agit pas d’une introduction, mais bien d’un document complet et concis qui doit réussir à capter l’attention de l’investisseur sollicité. C’est lui quoi doit l’inciter à lire ensuite le business plan.

Executive summary : pour qui est-il rédigé ?

Un executive summary peut être distribué à tout un panel de profils :

  • les financeurs, les investisseurs ;
  • les banquiers et établissements de prêts ;
  • les institutions (région, BPI, CCI, etc.) ;
  • les donateurs ;
  • les business angels ;
  • les futurs associés ;
  • les futurs salariés.

Pour réussir à convaincre les destinataires cibles, l’executive summary doit être parfaitement rédigé.

Comment rédiger un Executive summary ?

Executive summary : quelle composition ?

D’ordre général, un executive summary doit tenir sur un maximum de deux pages, idéalement sur une seule. Rappelons qu’il s’agit d’un document concentré qui doit être lu très rapidement, en moins de trois minutes.

L’executive summary doit précéder le business plan et en être une sorte de résumé, raison pour laquelle il est plus logique de conserver la même mise en page et la même trame de contenu afin de valoriser les éléments phares du business plan dans le même ordre.

Pour en faciliter la lecture et le rendre plus percutant, il peut être judicieux de souligner certains termes en gras et/ou d’y introduire des graphiques simples ou des tableaux résumés clairs.

Quelles règles de rédaction respecter ?

Un executive summary doit être facile à lire, mais surtout être attractif afin de donner au lecteur destinataire l’envie de parcourir ensuite le business plan. Pour que la rédaction soit efficace, voici quelques règles basiques à respecter :

  • une rédaction claire et lisible, aérée, avec des mots-clés, des codes couleur, sans fautes d’orthographe ;
  • une mise en page soignée, qui souligne les points cruciaux (gras, souligné, encadré, etc.) ;
  • des graphiques ou des tableaux peuvent permettre de synthétiser certaines données de manière lisible et claire, bien plus efficace que des quantités d’explications ;
  • il vous faut être percutant en très peu de mots pour montrer votre expertise et susciter l’intérêt du lecteur. Convaincre est le maitre mot.

Rappelons que l’executive summary doit être rédigé en dernier afin de n’omettre aucune donnée cruciale.

Enfin, n’hésitez pas à décliner plusieurs versions légèrement différentes de votre executive summary afin de cibler certains destinataires en mettant en lumière les points les plus susceptibles de les intéresser.

Executive summary : quelles sont les étapes de sa rédaction ?

Pour éviter d’omettre des données cruciales, vous pouvez vous appuyer sur la trame de votre business plan pour rédiger votre executive summary. Voici les points à aborder.

  • L’idée du projet et le marché : vous devez présenter clairement votre offre et l’inscrire dans son marché en évoquant votre stratégie commerciale et votre avantage au regard de la concurrence.
  • Votre entreprise : présentez-vous, présentez votre parcours et votre expertise, mais également les membres de votre équipe en soulignant les savoir-faire qui la composent et vos points forts.
  • Votre stratégie d’action : vous avez présenté votre idée et la force vive de votre entreprise. Vous pouvez désormais détailler votre plan d’action et projeter les étapes de votre développement sur trois à cinq ans environ. Abordez également vos stratégies commerciales et marketing.
  • Les prévisions financières : il est impératif de vous appuyer sur des données chiffrées précises pour montrer votre sérieux à votre interlocuteur, mais également pour justifier votre démarche envers lui. L’objectif consiste à montrer avec lucidité et réalisme que votre projet est fiable et rentable (et à quel terme) tout en exposant vos besoins financiers pour le mener à bien.

Executive summary : quelles sont les erreurs à éviter ?

Vous connaissez désormais le contenu qu’il vous faut intégrer à votre executive summary. Néanmoins, nous tenons à vous alerter sur les erreurs à ne pas commettre, mais qui sont pourtant fréquentes.

  • Évitez de dépasser les deux pages. Votre présentation doit tenir en une à deux pages, car il s’agit d’une synthèse des points forts de votre projet. Il ne doit pas tout révéler, mais donner envie à votre interlocuteur de tout savoir en lisant le business plan qui l’accompagne.
  • Relisez-vous afin d’éliminer toutes les fautes d’orthographe. En effet, pour les investisseurs, elles entachent votre sérieux et donnent l’image d’un document bâclé et donc d’un projet potentiellement non abouti.
  • Le ton ne doit pas être familier. Restez formel tout en vous adaptant à votre cible.
  • Évitez les répétitions et les données trop confuses. Ciblez les éléments cruciaux de votre projet pour ne pas vous perdre dans des informations inutiles.
  • N’intégrez pas de plaquette commerciale, ce n’est pas sa place. Votre executive summary doit résumer votre business plan et susciter l’envie de le lire, et non servir à vendre vos produits.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 2cHB5B

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires