Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Création d'entreprise > Devenir chef d’entreprise : existe-t-il des formations adaptées ?

Devenir chef d’entreprise : existe-t-il des formations adaptées ?

Devenir chef d’entreprise : existe-t-il des formations adaptées ?

Dans la cour de l’école, vous étiez déjà un peu plus autonome et indépendant que les autres ? Vous aviez entrepris un commerce de billes ? Vous aviez souvent des solutions inhabituelles à proposer aux problèmes posés en classe ? Vous aviez finalement l’âme d’un entrepreneur, mais n’en n’aviez même pas conscience… Et puis l’âge venant, vous vous êtes aperçu que l’école vous conduisait davantage vers le salariat que vers l’entreprenariat. Cela n’est peut-être qu’au secondaire que vous avez réalisé que vous pouviez devenir chef d’entreprise. Et à ce moment-là, vous vous êtes posé cette question : comment devient-on chef d’entreprise ? Existe-t-il des formations adaptées ?

Plus tard, je serai chef d’entreprise !

Souvent le jeune qui veut devenir chef d’entreprise en a un dans son entourage. Pour les autres, c’est dommage car on a besoin d’entrepreneurs : ils créent du progrès, de la valeur ajoutée et des emplois. En outre, l’esprit d’entreprise pourrait tout à fait correspondre à bon nombre de profils puisqu’il consiste en un mélange d’indépendance, de libre gestion de son temps, de liberté de création et d’ouverture à toute opportunités de marché sans correspondre exactement à un poste en particulier. Bien sûr, les risques liés à l’entreprenariat sont équivalents. Il est indispensable de se montrer autonome, de savoir prendre des initiatives et des responsabilités. Gérer avec succès une entreprise, même petite, n’est pas une tâche aisée. Mais les jeunes qui disposent d’un diplôme et qui en ont l’ambition peuvent se permettre de se lancer. Pourquoi ne pas devenir chef d’entreprise ?

Quelles études préparent le mieux au métier de chef d’entreprise ?

Il n'est pas facile de répondre à cette question de manière générale ; elle dépend trop du projet envisagé. Tout dépend si vous souhaitez vous lancer comme artisan ou bien ouvrir un cabinet d’avocats ou encore une société d’ingénierie.

Que signifie devenir chef d’entreprise ?

Et qu’est-ce que l’esprit entrepreneurial ? L'esprit d'entreprise consiste à identifier les lacunes ou les niches du marché et à développer des idées commerciales à partir de celles-ci puis à réfléchir à des business plans. Ensuite, en tant que chef d’entreprise, vous devez encore mettre en œuvre ces business plans, ce qui commence généralement par une grande quantité de travail personnel avant d’évoluer vers la gestion humaine d’une équipe. Une entreprise qui démarre - tout le monde commence petit - est sur un terrain instable et ne peut généralement pas se permettre de faire de grandes envolées. Les chefs d’entreprise doivent être polyvalents, du moins dans une certaine mesure, ce qui se reflète également dans le fait que de nombreux entrepreneurs fondent avec succès non pas une, mais plusieurs entreprises différents – bien sûr, pas en même temps. En plus de son activité principale, le chef d’entreprise doit également parler à ses clients et convaincre les investisseurs. Il doit s’occuper du marketing, de la comptabilité, etc. Un entrepreneur doit donc être versé dans de nombreux domaines ou au moins en avoir une bonne connaissance de base, sans parler de l'expertise nécessaire pour son activité principale.

Mieux vaut être spécialiste ou généraliste ?

Si votre but est de fonder une entreprise de traduction, il est certain que ce n’est pas une mauvaise approche que de vouloir étudier les langues, ou étudier l’art afin d’ouvrir une galerie d’art plus tard. Si vous avez un projet d'entreprise bien défini, il ne vous sera pas difficile de trouver la formation professionnelle adaptée à votre projet et de pouvoir vous spécialiser de manière ciblée. Dans le cas des cours de sciences humaines, sciences naturelles ou toute activité qui n’a pas de lien avec le commerce, il convient toutefois de prendre en parallèle des cours de gestion avec de la comptabilité et du marketing car aucun chef d’entreprise ne peut exister longtemps sans connaissance commerciale. Il est certainement possible pour vous de trouver des partenaires et associés qui peuvent compenser certains de vos déficits commerciaux ou techniques. Mais en tant que chef d’entreprise, vous dirigez votre société et devez pouvoir connaître tous les processus, car les partenaires et le personnel peuvent toujours vous surprendre.

Connaissance de base de la gestion d'entreprise

Mais qu'est-il conseillé de faire si l'on n'a pas encore décidé du type d'entreprise à créer ? Quel est le programme diplômant idéal quand on est encore indécis ? Comme mentionné précédemment, les chefs d’entreprises doivent savoir à peu près tout. Il faut au moins des connaissances de base en marketing, vente, comptabilité, contrôle de gestion, gestion des ressources humaines, ainsi que des connaissances techniques nécessaires à votre activité principale. Tant que vous ne savez pas encore dans quel domaine vous allez entreprendre, il est difficile d’acquérir des connaissances spécialisées. Un cursus avec une approche aussi généraliste que possible et des sujets de gestion d'entreprise est une façon pertinente de se préparer à l'entrepreneuriat. Vous pouvez étudier l’informatique et la gestion, associer les idées commerciales au monde numérique. Les connaissances en matière de développement de logiciels, de réseaux et de commerce électronique maîtrisées par les diplômés en informatique de gestion, ainsi que les connaissances ciblées en gestion d'entreprise, en marketing et en gestion de projet, constituent une base offrant un grand potentiel à ceux qui veulent devenir chef d’entreprise. Vous pouvez aussi étudier les mathématiques commerciales - particulièrement intéressantes pour les services financiers. Vous pouvez aussi étudier la communication d'entreprise – celle-ci marie créativité, médias, gestion d’entreprise, marketing, etc. L'étude du commerce ou de l'administration des affaires est une voie classique si vous voulez rester le plus généraliste possible. Une bonne base de connaissances commerciales, c’est important pour fonder une entreprise.

En conclusion, il est possible d’affirmer que de nombreux chemins mènent au métier de chef d’entreprise. À la question de savoir s'il existe une voie unique et idéale vers l'entrepreneuriat, on peut répondre par un non catégorique. C'est ce qui ressort de tous les profils des chefs d’entreprises. En effet, si les entreprises sont différentes les unes des autres, il en va de même pour les CV des chefs d’entreprises qui les composent. L'un d'entre eux aura obtenu un diplôme universitaire en gestion d'entreprise, quand l'autre sera venu à l'entrepreneuriat directement après l'école par le biais d'un apprentissage artisanal, tandis qu’un troisième aura trouvé sa voie comme chef d’entreprise après de longues années de salariat et un changement de carrière…

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : xPxHLt

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires