Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Création d'entreprise > Idées de Création > Créer une marque de vêtements : procédure, réglementation, étapes pour réussir

Créer une marque de vêtements : procédure, réglementation, étapes pour réussir

Créer une marque de vêtements : quelles procédures, quelles règles ?

Créer une marque de vêtements est le rêve de bien des particuliers. Chaque année, bon nombre d’entre eux se lancent dans cette activité. Néanmoins, il faut être conscient du fait que le marché fourmille d’acteurs et que la concurrence est rude. En outre, les modes de consommation ont évolué et les nouveaux consommateurs recherchent désormais bien plus qu’un vêtement, ils attendent d’une marque qu’elle s’engage, qu’elle véhicule un message cohérent qui leur parle et auxquels ils adhèrent. Créer une marque de vêtements est donc un beau projet, mais il est loin d’être simple. Dans ce dossier, nous vous proposons de découvrir les étapes à suivre pour ce faire, mais aussi les règles et les procédures qu’il convient de respecter.

Créer une marque de vêtements : comment s’y prendre ? Quelle procédure suivre ?

Pour créer une marque de vêtements, il est recommandé de suivre certaines étapes essentielles.

Comprendre le marché du textile

Avant de se lancer dans l’aventure, il est conseillé de se renseigner sur le marché du textile et de bien en comprendre la réglementation. Dresser un état des lieux par le biais d’une étude de marché est indispensable pour s’assurer de la viabilité d’un projet et pour mieux l’ajuster et le façonner en fonction des possibilités de succès.

L’étude de marché est la première étape. Elle permet de s’assurer de la viabilité d’un tel projet. En effet, la concurrence est rude dans ce domaine et bien des créateurs abandonnent très vite la partie, faute d’une préparation soignée et/ou d’un projet solide et durable, qui s’inscrit dans le marché. L’étude de marché consiste à étudier le marché et ses secteurs porteurs, à analyser les travaux de la concurrence, à étudier la réglementation en vigueur encadrant le produit visé puis à se renseigner sur les fournisseurs possibles et les canaux de distribution à disposition.

L’étude de marché permet ainsi au créateur en devenir de se positionner sur le marché et de disposer d’une vision plus réelle et consciente de son projet de création. Il peut ainsi définir son positionnement et ainsi commencer à élaborer et définir l’identité de sa marque de vêtements. Type de produit proposé, cible visée, nombre de collections annuelles, techniques de conception, tous ces points et bien d’autres doivent être envisagés pour espérer réussir dans ce domaine.

Définir l’identité de la marque de vêtements

Le milieu du textile est très concurrentiel. Pour se distinguer, il est indispensable de faire preuve de créativité, d’imagination et d’innovation. Face aux nouveaux consommateurs, il faut savoir faire plus que créer et vendre des vêtements, il faut inscrire sa marque dans un mouvement plus global. Elle doit pouvoir transmettre un message, s’engager auprès de la cible visée. Et bien entendu, elle doit avoir un discours cohérent, ce qui signifie qu’une marque qui se dit éthique doit traduire son engagement au travers de ses choix et de ses collections (produits bio, circuits courts, textiles recyclés, etc.).

Étudier la concurrence est une première étape, notamment les marques qui semblent partager les mêmes valeurs et messages. Offres, stratégies de communication, modes de fabrication… tout peut être étudié.

L‘identité de la marque passe aussi par le visuel. Il est donc indispensable de choisir :

  • le nom de la marque de vêtements, qui doit être accrocheur, facile à prononcer, court de préférence et percutant, mais aussi cohérent avec la cible visée et le message à transmettre ;
  • le logo de la marque, qui doit être efficace, agréable à observer, original, imaginatif et inoubliable ;
  • la charte graphique qui doit répondre aux engagements de la marque et contribuer à valoriser son univers.

Établir un business plan

Il est indispensable de rédiger un business plan pour présenter le projet de création de la marque de vêtements. Ce document soigneusement constitué et basé sur l’étude de marché doit ainsi démontrer que le projet est viable et bien préparé, mais il contribue également à renforcer sa crédibilité auprès des investisseurs. C’est en outre un support de poids pour l’entrepreneur qui peut ainsi mieux estimer ses besoins financiers et disposer d’un guide plus précis pour se lancer dans son activité.

En effet, le business plans doit contenir de multiples éléments préparatoires, tels que le contexte de création et de marché, la stratégie choisie par la marque, ses besoins humains, matériels ou encore financiers, le plan de développement de l’activité, l’évolution souhaitée de la marque, mais également le retour sur investissement attendu, etc.

Rédiger un plan marketing

Le plan marketing permet de définir la stratégie à mettre en place pour faire connaître la marque de vêtements et les produits. Il doit pouvoir aborder l’ensemble des éléments envisagés en matière de marketing et de communication. En conséquence, il doit tenir compte des objectifs visés en termes de résultat, des clients ciblés, des budgets à y accorder, des actions à mettre en place et des moyens à mettre en œuvre pour les concrétiser. En outre, il s’agit d’étudier les modes de communication les plus appropriés (site internet, blog, réseaux sociaux, etc.).

Déposer sa marque de vêtements : comment s’y prendre ?

Lorsque la marque de vêtement est créée, il est recommandé de la déposer auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) afin de la protéger. Bien entendu, cela implique qu’il faut également s’assurer qu’elle n’ait pas déjà été déposée.

Cette protection permet au créateur d’être le seul en droit d’exploiter la marque, son nom, son logo et ses produits sur le territoire français, et ce, pour une durée de 10 ans renouvelable. Le créateur peut ainsi interdire l’utilisation de sa marque sans autorisation préalable.

La protection préserve les produits et les services déposés. Il suffit de remplir un formulaire en ligne sur le site de l’INPI ou de l’adresser par courrier. Le créateur reçoit ensuite un accusé de réception qui comprend une date de dépôt et un numéro national de dépôt publié au Bulletin officiel de la propriété industrielle (BOPI).

Son dossier est ensuite étudié par l’INPI puis l’enregistrement est validé et donne lieu à l’envoi d’un certificat d’enregistrement, à condition qu’aucune objection ne soit formulée par l’institut.

Trouver un fournisseur : une étape délicate

Le créateur de la marque de vêtements doit rapidement trouver un ou plusieurs fournisseur(s) et sous-traitant(s) chargés de les fabriquer. Pour ce faire, le créateur peut lancer une recherche sur internet, demander l’aide de l’organisme Business France ou encore visiter les places de marché en ligne. Il est fréquent que les créateurs sollicitent les services de fournisseurs et de sous-traitants à l’étranger, notamment afin de réduire les coûts en début d’activité.

Il est recommandé de faire jouer la concurrence et de négocier les prix et la qualité auprès de plusieurs fournisseurs afin de faire affaire. Bien entendu, il est important de choisir un fournisseur qui s’inscrive dans la démarche choisie par le créateur et avec lequel ce dernier s’entend bien, ceci afin d’instaurer un partenariat pérenne, de confiance et de qualité.

La réglementation en matière d’étiquetage

La réglementation est stricte en matière d’étiquetage pour le prêt-à-porter. En effet, chaque vêtement doit ou devrait comporter les données suivantes.

  • Une mention obligatoire : la composition du vêtement, avec le détail des taux des différentes matières.
  • Deux mentions facultatives, mais recommandées : les données relatives à l’entretien du produit et l’indication du pays de fabrication.

Quel statut juridique pour créer une marque de vêtements ?

Avant de se lancer dans son projet de création d’une marque de vêtements, l’entrepreneur doit créer son entreprise et choisir la forme juridique qui correspond à son projet. Pour ce faire, il doit tenir compte de plusieurs paramètres, notamment en matière de garanties pour sa personne et pour ses éventuels associés, d’obligations légales ainsi que de conséquences sociales et fiscales.

Le créateur doit également se questionner sur un point essentiel : souhaite-t-il créer sa marque de vêtements seul ou à plusieurs ?

Créer seul : le choix de l’entreprise individuelle

L’entrepreneur qui souhaite créer sa marque de vêtements seul dispose de plusieurs possibilités :

  • la micro-entreprise (possible, mais relativement contraignante dans le domaine de la création d’une marque de vêtements) ;
  • l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ;
  • l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) ;
  • la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) ;
  • l’entreprise individuelle (EI).

Créer à plusieurs : la société

Si l’entrepreneur entend créer sa marque avec des associés, le choix de la société à responsabilité limitée (SARL) est le plus judicieux. Il peut tout à fait envisager ce projet sous la forme d’une entreprise familiale, avec pour associés ses proches. La société par actions simplifiée (SAS) est une autre option, moins flexible en matière d’organisation cependant.

Respecter les étapes de création

Lorsque le créateur a choisi la forme juridique de son entreprise, il peut ensuite entamer les démarches de création. Il lui faut respecter les étapes suivantes :

  • rédiger les statuts de son entreprise ;
  • effectuer des apports en numéraire (des sommes d’argent) et/ou en nature (des biens autres que de l’argent) afin de constituer le capital de son entreprise ;
  • publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales local ;
  • déclarer la création de son entreprise en ligne ;
  • déclarer les bénéficiaires effectifs de l’entreprise ;
  • procéder aux démarches d’immatriculation de l’entreprise auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) compétent.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : vt9zWM

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires