Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Leasing Auto > Livraison du dernier kilomètre : problématiques et solutions

Livraison du dernier kilomètre : problématiques et solutions

Livraison du dernier kilomètre : problématiques et solutions

La livraison du dernier kilomètre est une problématique bien connue des e-commerçants. Avec l’explosion des ventes en ligne, cette livraison finale du produit fini, du vendeur au consommateur, est particulièrement complexe à gérer.

Très coûteuse, difficile à organiser, freinée par de multiples contraintes et loin d’être en accord avec l’écologie, elle est avant tout guidée par la recherche de la satisfaction du client. Néanmoins, avec l’évolution des modes de consommation et l’accumulation des problématiques, la livraison du dernier kilomètre est au cœur des préoccupations des vendeurs qui cherchent et proposent des solutions plus satisfaisantes pour tous.

Livraison du dernier kilomètre : de quoi s’agit-il ?

La livraison du dernier kilomètre, ou logistique du dernier kilomètre, est un terme qui appartient principalement au domaine de la supply chain, ou chaine d’approvisionnement. Il s’agit de l’étape finale du processus de livraison, c’est-à-dire à partir du moment où le bien vendu quitte l’entreprise et jusqu’à son arrivée à sa destination finale, chez le consommateur acheteur.

Avec le boom des ventes en ligne, la livraison du dernier kilomètre est un sujet qui est au cœur des préoccupations, raison pour laquelle les entreprises cherchent à optimiser ce délai qui est finalement le plus couteux de l’opération, mais aussi le plus nocif pour l’environnement en raison du trafic qu’il génère.

Livraison du dernier kilomètre : enjeux et problématiques

L’évolution de la consommation et des attentes des consommateurs, le développement du e-commerce et le contexte de crise sanitaire ont accéléré le recours aux achats en ligne. Or, si ces achats à distance se développent, les clients sont de plus en plus exigeants en matière de délai. Comme lorsqu’ils font leurs emplettes en magasins, ils souhaitent que ce qu’ils achètent en ligne leur soit accessible aussitôt.

Or, face à cette nouvelle consommation pour les particuliers, les entreprises ont dû s’adapter pour trouver le moyen de livrer rapidement des commandes de petits volumes vers des destinations très variées. Cette livraison finale est au cœur des préoccupations des services de livraison qui souhaitent optimiser cette logistique, et ce, en raison des multiples problématiques qui les accompagnent.

Les problématiques et les enjeux économiques

La livraison du dernier kilomètre, qui consiste à livrer le produit fini au client, est particulièrement coûteuse pour l’entreprise. Elle représenterait près de la moitié des frais de la chaine logistique. Pourquoi ?

  • Des livraisons toujours plus nombreuses : avec l’explosion des achats en ligne, il s’agit désormais de répondre aux exigences d’immédiateté des consommateurs. Or, cette augmentation des demandes génère une explosion des coûts de livraison. Si les grandes enseignes peuvent se permettre de proposer des services de livraison express, les petits e-commerçants peinent à assurer des délais similaires de livraison sans souffrir du prix colossal que cela représente. Et s’ils ne suivent pas le mouvement, il leur faut prendre le risque de ne pas être en mesure de satisfaire leur clientèle et de les perdre en raison de délais plus longs.
  • Des livraisons difficiles : livrer un produit est une opération délicate qui peut être entravée par certains obstacles (retard, annulation, trajets complexes, perte des colis, etc.).

Les problématiques et enjeux logistiques

La livraison du dernier kilomètre est soumise à plusieurs contraintes logistiques dont certaines peuvent ne pas être maitrisées par l’entreprise. Parmi ces enjeux, on peut citer le flux routier, les erreurs de destination, les ruptures de stock, la localisation et l’accessibilité du client, les divergences de suivi et de gestion des commandes, etc.

L’augmentation des demandes et des commandes engendre des besoins accrus en espaces de stockage et, par extension, nécessite des solutions de gestion, d’organisation et d’automatisation.

Les problématiques et enjeux écologiques

Le développement explosif du e-commerce multiplie les besoins en matière de livraison et, en conséquence, le nombre de véhicules de transport, ce qui impacte directement l’environnement. Ces véhicules destinés à la livraison de marchandises produiraient 25 % des gaz à effet de serre.

Livraison du dernier kilomètre : quelles solutions ?

Pour faire face aux multiples problématiques soulevées par la livraison du dernier kilomètre, les acteurs de la vente en ligne cherchent des alternatives plus efficaces, plus économiques, plus écologiques et mieux organisées. Une démarche d’amélioration complexe dans la mesure où elle se heurte à la satisfaction du client qui reste le premier critère d’importance.

Voici les solutions qui émergent peu à peu en réponse à ces enjeux cruciaux.

Proposer différents modes de collecte

Pour pallier bien des problématiques liées à la livraison du dernier kilomètre, les e-commerçants peuvent proposer différents modes de collecte des marchandises.

  • Le Drive : le Drive permet au consommateur de commander et de régler en ligne puis de venir récupérer sa commande dans un point de retrait. Cette solution est un gain de temps pour le client et elle s’avère bien plus économique pour le commerçant. En outre, dans la mesure où le client peut être amené à venir retirer sa commande sur place, il est ainsi au contact d’autres produits, ce qui peut générer d’autres ventes.
  • Le point relais : les points relais permettent de réduire les coûts puisque les colis sont déposés dans un point unique. En assurant un nombre de livraisons réduit, le commerçant fait des économies et il évite les livraisons à domicile qui peuvent être plus complexes.
  • Les consignes à colis : il s’agit du même principe que le point relais, mais la marchandise est placée dans un casier sécurisé.

Des livraisons à domicile avec un libre choix d’horaire

Pour satisfaire le client, le commerçant peut lui permettre de choisir l’heure ou le créneau horaire de sa livraison. Par ce biais, le client se sent plus libre puisqu’il n’est pas obligé d’organiser son agenda en fonction de la livraison et le livreur risque bien moins de se retrouver face à une porte fermée, une problématique qui engendre des surcoûts importants.

Le suivi de la livraison

Il est très important aujourd’hui d’informer le client de la progression de sa commande. Cette communication lui est essentielle pour lui permettre de s’organiser et de se sentir moins pris au dépourvu. En outre, elle le tranquillise quant au risque de perte de son colis.

Rassurante, cette solution de suivi en temps réel de la livraison est très appréciée des consommateurs et elle réduit les frais pour les commerçants.

Une mutualisation des flux

Cette pratique vise à préparer les commandes depuis une plateforme unique. Par ce biais, le commerçant peut se dispenser d’un entrepôt de stockage ou de véhicules dédiés à la livraison. Cette solution économique permet également de grouper les livraisons afin de réduire considérablement les coûts et l’impact environnemental.

Renforcer les solutions de livraisons écologiques

En plus de faire des économies, certaines solutions de livraison permettent de réduire sensiblement l’impact écologique.

  • L’optimisation des itinéraires : cette solution efficace consiste à planifier et à organiser les livraisons de manière à réduire les trajets et les arrêts. S’il est possible de se charger manuellement de cette gestion, il existe également des logiciels dédiés très fonctionnels.
  • Opter pour des véhicules moins polluants : il est également possible de se tourner vers des véhicules de livraison moins polluants et d’opter ainsi pour des utilitaires ou camions électriques ou hybrides. Bien entendu, pour certaines livraisons, le vélo reste une solution adaptée et 100 % écologique.
  • Adapter sa flotte : la marge de progrès est grande en la matière. En effet, il n‘est pas rare de voir de gros véhicules quasiment vides assurer des livraisons. Mieux vaut opter pour une flotte composée de différents gabarits pour répondre à tous les besoins et d’organiser les livraisons en conséquence.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 6D5N5u

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires