Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Gestion & Finance > Une entreprise est-elle libre de choisir ses clients ?

Une entreprise est-elle libre de choisir ses clients ?

Une entreprise est-elle libre de choisir ses clients ?

Bien des entreprises font l’erreur de penser qu’un client, ça ne se refuse pas ! Les entreprises débutantes sont les plus enclines à accepter tous les types de demandes, car elles sont habituées à devoir chercher des clients ! Pourtant, répondre à la requête de clients difficiles est souvent synonyme de perte de temps, de mal-être, et finalement de perte d’argent ! Alors, une entreprise est-elle libre de choisir ses clients ? La réponse est naturellement oui ! Ce choix est même crucial pour sa survie et son bon développement. Néanmoins, il faut savoir choisir ses clients, mais aussi apprendre à dire non à d’autres. Faisons le point dans ce dossier.

Une entreprise peut-elle choisir librement ses clients ?

Une entreprise qui débute recherche des clients. Dans cette quête, qui peut être plus ou moins difficile, bien des entreprises omettent le fait qu’elles disposent de leur entière liberté pour choisir leurs clients. Or, elles ont très vite tendance à oublier cette règle essentielle, au point parfois de se mettre en difficulté.

Pour des entreprises qui peinent à trouver une clientèle, l’idée de faire ce choix peut sembler une aberration. Pourtant, il est au contraire logique. Pourquoi ? Tout simplement parce comme l’indique la loi de Pareto, 20 % des clients d’une entreprise réalisent près de 80 % de son chiffre d’affaires.

En conséquence, vous l’aurez compris, mieux vaut prendre le temps de bien choisir ses clients plutôt que d’accepter les premiers venus, au risque de le regretter très rapidement.

Comment savoir si un nouveau client est intéressant ? Voici quelques questions que vous pouvez vous poser pour vous aider à les identifier.

  • Mes produits/service/mon offre correspondent-ils parfaitement à ce client potentiel ?
  • Ce client peut-il devenir récurrent ?
  • Est-il susceptible de devenir un bon client ?
  • Ce client potentiel partage-t-il les valeurs de son entreprise ?
  • Est-il aisé de traiter avec ce client potentiel ?
  • Quel type de relation puis-je nouer avec ce client ?

Ne faites pas l’erreur de penser qu’en refusant un client, vous risquez d’y perdre. Au contraire, la capacité de choisir librement ses clients et de bien les sélectionner est le meilleur moyen de gagner à la fois du temps et de l’argent tout en travaillant dans les meilleures conditions.

Pourquoi faut-il savoir dire non à certains clients ?

Savoir dire non à certains clients est indispensable. Tout autant qu’être capable, en tant que personne, de savoir dire non à certaines demandes de notre entourage personnel et professionnel au quotidien. Le fait de dire non est crucial pour instaurer le bien-être au travail et le plaisir sincère de réaliser ses missions.

Accepter un client qui ne vous respecte pas, qui ne partage pas vos valeurs, qui vous demande une prestation pénible ou trop contraignante, qui se montre trop exigeant au regard de vos capacités ou de la réalité de votre métier, ou encore qui négocie le moindre prix ou qui conteste votre politique tarifaire risque de compromettre le bien-être au sein de votre entreprise. Répondre à sa demande va devenir bien trop difficile et va vous contraindre à dépenser une énergie considérable pour le satisfaire, bien souvent en vain.

C’est une erreur ! Il est important de savoir lui dire non et d’oser refuser sa requête. Il en va de votre entreprise, car un client toxique peut devenir impossible à gérer au point de mettre à mal l’activité. N’oubliez pas que l’argent n’est pas le seul moteur, la perte de temps engendrée par un client difficile est bien plus impactante pour la société. Mieux vaut plusieurs petits clients agréables avec lesquels vous pourrez développer une relation saine qu’un gros client ingérable qui vous fait perdre votre temps précieux.

Vous comprenez ainsi que choisir ses clients est essentiel pour votre entreprise et que savoir dire non est tout autant important pour réussir. Respectez-vous !

Quels critères prendre en compte pour bien choisir ses clients ?

Une entreprise est toujours à la recherche de clients. Aucune relation n’est pérenne et les besoins sont constants. Toutefois, il ne faut pas oublier le fait qu’une entreprise n’est pas en mesure de travailler avec tous les profils de clients. Il est donc important de savoir choisir ceux avec lesquels vous pouvez collaborer et identifier ceux qu’il vous faut à tout prix éviter.

Voici quelques pistes pour bien choisir les clients avec lesquels vous pouvez travailler.

Le coût final de votre prestation ou de votre service

Il est tout à fait normal qu’un client ait des exigences et qu’il les exprime. Toutefois, il ne faut pas dépasser les bornes. Certains clients ont des exigences tellement disproportionnées qu’ils vont finalement vous coûter extrêmement cher à satisfaire, sans que cela soit justifié. Bien entendu, certains se contentent de tenter de demander toujours plus sans payer davantage, mais d’autres sont véritablement de mauvaise foi et exigent toujours plus de choses sans estimer qu’il est naturel de les payer.

De tels clients vous font perdre votre temps et de l’argent. Si vous fournissez une prestation de qualité pour laquelle les tarifs proposés sont justifiés, ne vous embêtez pas à répondre à des requêtes déplacées. Sans compter que ces clients ont bien souvent tendance à répéter ce type de comportement à chaque demande !

Les valeurs de votre entreprise

Votre entreprise a des valeurs qui lui sont chères et qui définissent votre identité. Il est important que vos clients comprennent ces valeurs et qu’ils les partagent. Dans le cas contraire, vous risqueriez de le regretter fortement. En effet, non seulement vous serez contraint de vous forcer pour répondre à une demande qui va à l’encontre de vos principes, mais ce choix risque également de peser négativement sur votre image. En effet, si vous avez tendance à mettre en avant vos engagements dans votre communication, travailler pour un client qui ne s’y inscrit pas peut mettre à mal votre volonté d’afficher cette identité.

La gestion du processus de vente

Si dans le cadre du processus de vente vous constatez qu’un client est complexe à gérer, il y a fort à parier que ce comportement se poursuivra au-delà, jusqu’au paiement, voire même après !

En effet, les clients inaccessibles, qui répondent peu ou mal, qui sont exigeants ou qui ne savent pas formuler leurs demandes ont tendance à reproduire le même comportement tout au long de la mission. Vous risquez donc de rencontrer de réelles difficultés pour réaliser votre prestation et pour obtenir votre paiement.

Le profil et la personnalité du client

Il peut être difficile de gérer certains profils de clients. Des personnes à la forte personnalité, persuadées de tout savoir au point de mieux connaitre votre métier que vous, de mauvaise foi ou malhonnêtes sont particulièrement éreintantes à gérer. À l’inverse, un client trop effacé, qui ne sait pas formuler ses demandes, qui n’ose pas s’exprimer ou qui s’en remet à vous pour prendre toutes les décisions censées lui revenir peut être pénible à gérer. Certains profils sont à fuir.

La gestion des attentes du client

Il est important pour une entreprise de gérer les attentes de ses clients, mais il faut pour cela que les objectifs de ces derniers soient réalisables. Certains clients ont des exigences démesurées en matière de contenu, de prestation, de délai, de conditions de réalisation, de tarifs, etc. Dans ce cas, mieux vaut ne pas travailler avec eux, car si vous ne pouvez pas répondre à leurs attentes, ils ne seront pas satisfaits de votre prestation et leur avis ou leur notation peuvent avoir un impact négatif sur votre image. Sans compter le stress et la contrariété que ce type de mission peut engendrer pour vous et/ou vos équipes !

La satisfaction du client

Sachez que certains clients seront toujours insatisfaits, quoi que vous fassiez ! Y compris si vous vous pliez en quatre pour mener à bien une mission impossible et/ou qui ne vous correspond pas. En effet, certains clients sont difficiles et ont des attentes tellement irréalistes qu’ils ne seront jamais contents de rien.

Mieux vaut vous concentrer si les clients que vous pouvez réussir à satisfaire, car ce sont ceux qui vous feront bonne presse. À l’inverse, les commentaires de clients mécontents sont mauvais pour votre image et peuvent vous faire passer à côté de bons clients qui peuvent ainsi ne pas vous choisir pour de mauvaises raisons.

Fiez-vous à votre flair

Si vous pressentez d’emblée qu’un client ne vous inspire pas confiance, inutile de vous acharner. Nous ne voulons pas dire par là qu’il faut nécessairement refuser de travailler pour eux, mais qu’il est impératif de se questionner sur votre ressenti. Pourquoi avez-vous une telle sensation ? Votre instinct a peut-être décelé un ou plusieurs élément(s) qui vous font penser qu’une telle collaboration est impossible ou nocive. Prenez le temps de la réflexion avant de vous engager afin de prendre une décision éclairée.

Mieux vaut faire jouer votre liberté à refuser si vous constatez que votre relation risque fortement d’échouer. Certes, vous ne gagnerez pas cet argent, mais vous ne perdrez pas votre temps !

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : M3ziwb

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires