Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Création d'entreprise > Idées de Création > Ouvrir un Fast Food : procédure, réglementation, étapes pour réussir

Ouvrir un Fast Food : procédure, réglementation, étapes pour réussir

Ouvrir un Fast Food : procédure, réglementation, étapes pour réussir

Les fast foods sont un concept de restauration rapide qui fleurit en France. Si l’image des burgers et sandwichs et la plus associée à ce type d’alimentation, elle se décline en de plus en plus de concepts originaux et qualitatifs afin de toucher une clientèle toujours plus variée. Si vous projetez d’ouvrir un fast food, découvrez la procédure à suivre et la réglementation à respecter.

Définissez le concept de votre fast food

Le concept de fast food peut se développer à l’infini ou presque puisqu’il peut s’agir de burgers, de snacks, d’une friterie ambulante, d’une sandwicherie, de churros ou de bien d’autres idées. Il vous faut dans un premier temps choisir le concept de votre fast food selon une formule qui correspond à votre savoir-faire, à vos passions et à vos envies à condition que cela puisse se décliner sous un format de restauration rapide.

Pour dresser votre projet et définir votre concept, vous devrez réfléchir à trois paramètres essentiels :

  • le temps (de préparation, de cuisson, de consommation, etc.) ;
  • le transport (le transport de vos préparations dans le cadre de la vente à emporter) ;
  • la dégustation (pour la consommation de vos produits à emporter ou sur place).

Si le concept de fast food a longtemps été associé aux burgers et à une restauration peu coûteuse, mais de qualité moyenne, elle se décline désormais sous de multiples formats pour étendre ses cibles. On trouve en effet de nos jours des préparations de qualité, de la cuisine gastronomique, de la cuisine traditionnelle ou autre, sous format de restauration rapide.

Étudiez soigneusement le marché

Prenez le temps de replacer le concept choisi dans le marché actuel et ses tendances. Il est important que votre projet réussisse, et pour cela, qu’il s’inscrive dans un cadre logique et dans un marché qui y répond. Étudiez la concurrence, votre emplacement, la clientèle ciblée et ses préférences ou son budget, etc. Une étude de marché est un outil important pour ce faire, afin de bénéficier de toutes les bases qui vous permettront de constituer votre projet. L’INSEE est une excellente source d’informations pour ce faire.

Franchisé ou indépendant ?

Vous avez défini votre concept et vous connaissez désormais les tendances du marché. Il ne vous restera plus qu’à préciser votre activité et son fonctionnement.

Vous disposez de plusieurs possibilités, notamment choisir entre la franchise et être indépendant. La plupart des enseignes de fast food sont aujourd’hui franchisées, ce qui leur permet de se développer grâce à la renommée de la marque et de réduire leurs frais d’installation.

Une installation en tant qu’indépendant a en revanche pour avantage d’offrir une plus grande liberté. Il est possible de partir de zéro ou de reprendre un fast food existant.

Prévoyez votre budget

L’ouverture d’un fast food nécessite un investissement non négligeable. Avant de vous lancer, il est important de prévoir votre budget. Voici les principales dépenses à prévoir :

  • les frais de création de la structure et la constitution du capital social ;
  • l’achat de matériel ;
  • l’acquisition d’un local ;
  • les frais d’aménagement des locaux ;
  • l’achat de fournitures et de stocks ;
  • les frais d’assurances ;
  • les frais de communication et de publicité ;
  • les charges (eau, électricité, internet, téléphone, etc.).

Ces données vous permettront de dresser votre plan de financement, votre plan de trésorerie, votre compte de résultat prévisionnel et votre bilan prévisionnel.

Choisissez votre statut juridique et déclarez votre activité

Pour créer votre entreprise de fast food, il vous faut choisir votre statut juridique. Sachez que chacun comporte des avantages et des inconvénients, mais vous devez faire un choix qui correspond à votre projet, à votre profil et à votre vie professionnelle et personnelle. Vous disposez pour cela de plusieurs solutions.

Les entreprises individuelles

Ces statuts vous permettent de développer votre entreprise en votre nom propre. Faciles à gérer, ils sont peu contraignants, mais ils ne permettent pas de protéger suffisamment le patrimoine personnel de l’entrepreneur, sans compter que les perspectives de financement sont limitées. Il existe plusieurs statuts d’entreprises individuelles :

  • l’entreprise individuelle (EI) ;
  • la micro-entreprise ;
  • l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL).

Dans le cadre de la création d’un fastfood, ces statuts ne sont pas les plus adaptés.

Les entreprises à associé unique

Pour créer une entreprise de fast food à associé unique, vous disposez de plusieurs solutions.

  • La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) : cette solution offre une certaine liberté de création et correspond à la version unipersonnelle de la SAS. Si elle est plus complexe et coûteuse à monter, elle protège bien mieux le patrimoine personnel de l’entrepreneur.
  • L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) : équivalente de la SARL sous une version à associé unique, l’EURL est moins souple que la SASU, mais plus facile à mettre en place,ce qui explique son succès.

Les entreprises à plusieurs associés

Voici les formes d’entreprises à associés multiples que vous pouvez choisir.

  • La société à responsabilité limitée (SARL) : ce statut juridique est le plus répandu dans le domaine du fast food. Attractive, elle est facile à mettre en place et à gérer, même si sa souplesse est limitée.
  • La société par actions simplifiée (SAS) : bien qu’elle s’approche de la SARL, la SAS est une SASU à plusieurs associés. Relativement souple dans ses modalités de rédaction, elle peut être un peu plus contraignante à gérer. Néanmoins, il est possible de mettre en place des règles favorables aux intérêts des associés.

En fonction du statut juridique choisi, vous devrez procéder aux démarches de création et de déclaration de votre entreprise auprès de votre CFE compétent.

Rédigez votre business plan

Votre business plan est un document support indispensable pour présenter votre projet, pour le définir avec clarté et pour obtenir plus aisément gain de cause auprès des banques et des organismes financiers. Il doit intégrer la présentation de votre projet, l’étude de marché et de ses tendances, la structure juridique de votre entreprise ainsi que vos prévisions financières.

La réglementation à suivre pour ouvrir un fast food

Pour ouvrir un fast food, vous devez connaitre la réglementation qu’il est obligatoire de suivre et de soigneusement respecter.

La norme ERP

Il vous faut impérativement maitriser la norme ERP au sein de votre établissement, qui est la norme pour les établissements recevant du public. Elle prévoit une réglementation stricte en matière d’accessibilité des locaux et de sécurité.

La réglementation liée à la restauration

Dans le cadre de votre activité, qui s’inscrit dans le domaine de la restauration, il vous faut respecter un certain cadre en matière d’horaires d’ouverture et d’information du consommateur.

La licence d’exploitation

Si vous vendez des boissons alcoolisées, vous devez obtenir une licence d’exploitation en fonction de votre forme de vente, à savoir selon que vous pratiquez la vente sur place ou à emporter et pour des produits alcoolisés pendant le repas ou en dehors des repas.

L’hygiène alimentaire

Aucun diplôme n’est exigé pour ouvrir un fast food, mais vous devez impérativement suivre une formation obligatoire en hygiène alimentaire. Si vous ne la suivez pas, il suffit qu’un de vos salariés puisse justifier de son suivi. Toutefois, elle ne sera pas exigée si vous pouvez prouver que vous bénéficiez d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans en tant qu’exploitant ou gestionnaire d’une entreprise alimentaire ou d’un diplôme reconnu par le répertoire national des certifications professionnelles.

Par ailleurs, avant l’ouverture de votre fast food, vous devez déclarer votre activité auprès de la Direction départementale de protection des populations pour la manipulation de denrées d’origine animale.

Enfin, bien entendu, il vous faut respecter les normes d’hygiène et de salubrité des locaux, des produits alimentaires, des ustensiles et du personnel.

Lancez-vous !

Il ne vous reste plus désormais qu’à vous lancer. N’hésitez pas à vous faire connaitre par tous les moyens possibles. Pour ce faire, assurez-vous d’être visible, créez-vous un site internet bien conçu et attractif, alimentez des pages sur les réseaux sociaux, faites-vous connaitre des professionnels du coin afin de vous développer un réseau de commerçants, proposez des programmes de fidélisation pour attirer et pour conserver votre clientèle, variez les menus et les idées, et surtout… faites-vous plaisir en laissant toute la place à votre créativité !

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : SRW26E

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires