Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Création d'entreprise > Idées de Création > Devenir graphiste freelance : procédure, réglementation, étapes pour réussir

Devenir graphiste freelance : procédure, réglementation, étapes pour réussir

Devenir graphiste freelance : procédure, réglementation, étapes pour réussir

Le graphiste freelance est un professionnel chargé de définir l’identité visuelle de ses clients et de la décliner sur de multiples supports. Fin connaisseur des tendances, le graphiste freelance laisse parler sa créativité tout en étant à l’écoute de sa clientèle. Formé à l’usage des outils informatiques et à la maitrise des codes artistiques, il peut exercer son activité sous plusieurs statuts juridiques. Faisons le point sur les caractéristiques de ce métier passionnant, sur les procédures à effectuer pour créer son activité et sur les étapes à suivre pour réussir.

Graphiste freelance : en quoi consiste ce métier ?

Les missions du graphiste freelance

Le graphiste freelance ou indépendant a pour mission de traduire en image un message commercial, de définir pour ses clients une identité visuelle qui leur est propre et tout un univers graphique qui sera ensuite décliné sur de multiples supports à visée commerciale. Dans le cadre de son activité, il peut être amené à réaliser plusieurs missions.

  • Il doit être à l’écoute de ses clients afin de comprendre leurs attentes, leur profil, leurs besoins et leur budget.
  • Il doit proposer une charte graphique à ses clients qui tient compte de ces différents critères et objectifs.
  • Il réalise les éléments graphiques en fonction des besoins de ses clients.
  • Il peut travailler avec des web designers, des développeurs web, des retoucheurs, des imprimeurs, des rédacteurs et autres professionnels afin de donner vie à ses projets graphiques.

Les compétences du graphiste freelance

Pour exercer son métier, un graphiste freelance doit être doté de certaines compétences.

  • La créativité : si certains clients ont des attentes bien précises en matière de charte graphique, dans la majorité des cas, le graphiste sera le concepteur de leur identité visuelle et le créateur de tous les éléments qui s’y rapportent. Il est donc impératif que le graphiste freelance se tienne informé des tendances dans ce domaine et qu’il cultive sa créativité.
  • La connaissance des codes artistiques : le graphiste doit maitriser les couleurs et les formes et savoir les associer, les harmoniser ou au contraire les opposer pour que l’identité visuelle de ses clients soit parlante et efficace. Il lui faut également maitriser d’autres points comme la mise en page, la retouche photo et graphique ou encore la typographie.
  • L’usage des outils informatiques : le travail sur papier est désormais rare et les outils informatiques sont devenus indispensables. Il est donc essentiel que le graphiste freelance maitrise les logiciels de PAO.

La formation du graphiste freelance

Aucun diplôme spécifique n’est exigé pour devenir graphiste freelance, car il ne s’agit pas d’une profession réglementée. Toutefois, il est intéressant de suivre certaines formations utiles qui permettent d’acquérir les bases du métier et de la conception graphique.

Les cursus disponibles pour ce faire sont les suivants :

  • le BTS Design graphique (Bac +2) ;
  • le BTS Expression visuelle, communication visuelle, multimédia (Bac +2) ;
  • la Licence professionnelle Communication visuelle (Bac +3) ;
  • le DNAT (diplôme national d’art et technique) (Bac +3) ;
  • la DSAA Art et technique de la communication (Bac +4) ;
  • le DNA Design, le DNA Art ou le DNA Communication (Bac +4) ;
  • le DNSEP (diplôme national supérieur d’expression plastique) (Bac +5) ;
  • le Master 2 en École de création visuelle (École des beaux-arts, ENSAD, Gobelins, etc.) (Bac +5).

Comment devenir graphiste freelance ? Les étapes à suivre

Concevoir son offre de prestation

Avant de se lancer, le graphiste freelance doit préparer son projet et le définir afin d’effectuer les bons choix. Il vous faut donc commencer par lister les prestations et les services que vous souhaitez proposer à votre clientèle. Pour chacun d’entre eux, vous devrez déterminer la clientèle visée et ses attentes, les caractéristiques des prestations, les éléments nécessaires, les délais, les tarifs, etc.

Il est important de bien prévoir l’organisation de l’activité future, de se fixer des objectifs commerciaux clairs et d’établir un plan d’action en conséquence.

Choisir son statut juridique

Pour vous installer en tant que graphiste freelance, vous aurez le choix entre plusieurs statuts juridiques.

  • L’entreprise individuelle (EI), la micro-entreprise ou l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) : l’exercice est effectué en nom propre, ce qui expose le patrimoine personnel de l’entrepreneur en cas de difficulté financière (sauf en cas d’EIRL). Néanmoins, cela permet de se lancer de manière indépendante, rapide et simple. La micro-entreprise est un statut idéal, car il est allégé et simplifié pour une gestion facilitée. En revanche, le statut de micro-entrepreneur a pour seule contrainte d’être limité par un plafond annuel de chiffre d’affaires qui est 72 600 euros.
  • L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ou la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) : ces sociétés, qui correspondent aux versions individuelles de la SARL et de la SAS, sont également intéressantes pour le graphiste freelance. Plus complexes à créer et à gérer au quotidien, puisqu’elles sont plus exigeantes – en matière de comptabilité notamment – elles sont en revanche plus adaptées à un statut en évolution puisqu’aucune limite de chiffre d’affaires n’est imposée. En outre, le patrimoine personnel de l’entrepreneur est protégé.

Créer son entreprise

Une fois que le statut juridique est choisi, il est nécessaire d’entreprendre les démarches de création de l’entreprise et d’immatriculation.

Pour la création d’une entreprise individuelle, les démarches sont très simples. Il suffit de demander une immatriculation auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) compétent et de remplir une déclaration de début d’activité (formulaire P0). Le dépôt du dossier, à effectuer en ligne, nécessite également la fourniture de justificatifs. L’opération est gratuite.

Pour la création d’une société (EURL ou SASU), les démarches sont un peu plus complexes. En effet, il faudra :

  • rédiger un projet de statuts de société et effectuer des apports en capital ;
  • rédiger et signer des statuts d’entreprise définitifs ;
  • publier un avis de constitution d’entreprise dans un journal d’annonces légales local ;
  • remplir une déclaration de constitution d’une société et réunir l’ensemble des documents justificatifs exigés ;
  • transmettre au CFE compétent le dossier de demande d’immatriculation.

Devenir graphiste freelance : comment se faire connaitre ?

Une fois que l’entreprise est créée et que vous êtes prêt à vous lancer, voici quelques conseils à suivre pour réussir à percer dans ce milieu.

  • Définissez-vous un budget nécessaire à la pratique de votre activité au quotidien, notamment en matière de matériels, de logiciels, de fournitures diverses.
  • Créez-vous un site internet qui vous permettra de partager et de valoriser vos créations, votre univers, vos expériences.
  • Inscrivez-vous sur les principaux réseaux sociaux, créez-y des pages et faites-les vivre avec vos créations. N’hésitez pas à rejoindre certains groupes cibles pour partager vos travaux et attirer une clientèle nouvelle.
  • Constituez-vous un réseau de professionnels du secteur, tant en matière de collaborateurs que de fournisseurs ou de clients, qui pourront parler de vous et valoriser votre travail.
  • Associez-vous avec des professionnels web designers, rédacteurs, illustrateurs ou autres qui pourront vous recommander.
  • Suivez les tendances en permanence, l’évolution des styles et des pratiques afin de toujours proposer à vos clients des chartes graphiques ancrées dans leur époque.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : NjjwLg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires