Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Gestion & Finance > Pourquoi faire un inventaire du stock ? Est-ce une obligation légale ?

Pourquoi faire un inventaire du stock ? Est-ce une obligation légale ?

Pourquoi faire un inventaire du stock ? Est-ce une obligation légale ?

Toutes les entreprises qui possèdent des produits finis et des matières premières sont dans l’obligation de réaliser leur inventaire physique une fois par an selon les exigences comptables définies par le code du Commerce. Le recensement de ces éléments est indispensable en comptabilité pour établir les comptes annuels de l’entreprise. Il permet de savoir ce que possède une entreprise et de connaître la valeur des produits ou marchandises qu’elle détient. L’inventaire du stock doit être réalisé avec soin et précision car l’administration fiscale a la possibilité de le contester puisqu’il a une incidence sur le résultat d’une entreprise et donc sur le montant des impôts qu’elle doit payer.

En quoi consiste l’inventaire du stock ?

L’inventaire du stock d’une entreprise consiste à comptabiliser les marchandises, les produits finis ou non, les matières premières et les prestations en cours, qu’elle détient à une date donnée, le plus souvent au 31 décembre, mais dans tous les cas au moment de la clôture de son exercice comptable. Les immobilisations, les biens d’investissement ou les matériels non destinés à la vente ne doivent pas être pris en compte dans l’inventaire de stock. Ce dernier permet d’évaluer les éléments actifs (leur quantité et leur valeur hors taxes) que constituent ces stocks, c’est-à-dire les éléments destinés à être vendus ou consommés, et de répertorier la liste des produits vendus et achetés. L’inventaire du stock a aussi comme but de repérer d’éventuelles erreurs de gestion (écarts entre les quantités théoriques et les quantités réelles détenues).

L’inventaire du stock est une obligation légale définie par l’article L. 123-12 du code du Commerce dans ces termes : « Toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant doit procéder à l'enregistrement comptable des mouvements affectant le patrimoine de son entreprise. Ces mouvements sont enregistrés chronologiquement ». L’inventaire, tout comme l’ensemble des écritures comptables d’une entreprise, fait partie des éléments qui permettent d’établir ses comptes annuels (le bilan et le compte de résultat). Concrètement, la loi prévoit que l’inventaire du stock soit retranscrit sur ce que l’on appelle un livre d’inventaire. De plus en plus, les entreprises remplissent cette obligation par le biais de leur logiciel comptable.

Les différents types d’inventaire de stock

Si l’inventaire du stock est une obligation légale pour une entreprise, elle a le choix quant à la manière de le comptabiliser. Toutefois, ce dernier doit toujours prendre la forme d’un comptage physique réalisé par des personnes, le plus souvent des employés de l’entreprise, ou par des personnes recrutées spécialement pour l’inventaire pour les plus grosses sociétés. Concrètement, les personnes chargées de cet état des lieux disposent de feuilles de comptage sur lesquelles elles inscrivent la référence des produits en stock et leur nombre. Ensuite, les stocks évalués sont valorisés suivant des calculs propres à la comptabilité analytique. Au moment de l’inventaire des stocks, l’activité de l’entreprise est le plus souvent ralentie pour mener à bien cette obligation légale. Il existe différents types d’inventaire.

L’inventaire annuel

L’inventaire annuel a pour but de compter tous les produits présents dans une entreprise ou livrés aux clients tant qu’ils n’ont pas été facturés. Pour les produits fabriqués par une entreprise, ce recensement se fait à partir de leur nombre et de leur coût de revient, c’est-à-dire le coût des matières premières auquel on ajoute le coût de production, de la main d’œuvre et des charges. Pour les produits achetés par l’entreprise, c’est le prix d’achat hors taxes moins les éventuelles remises qui est comptabilisé dans l’inventaire de stock.

L’inventaire permanent

Le plus souvent pratiqué par les entreprises qui ne disposent pas de beaucoup de stock, l’inventaire permanent consiste à comptabiliser les produits présents dans l’entreprise au fur et à mesure de leur sortie, ou de leur entrée, dans le stock.

L’inventaire tournant

L’inventaire tournant désigne la comptabilisation du stock de manière périodique. Il a l’avantage pour une entreprise de fournir une vue régulière sur l’état de ses stocks et d’agir rapidement si ces derniers sont trop importants, ou, au contraire, si des marchandises sont en rupture.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : c85tkw

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires