Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Gestion & Finance > Qu'est-ce qu'une TPE ? Définition, que représentent-elles dans l'économie ?

Qu'est-ce qu'une TPE ? Définition, que représentent-elles dans l'économie ?

Qu'est-ce qu'une TPE ? Définition, que représentent-elles dans l'économie ?

Si les critères qui définissent une très petite entreprise (TPE) sont restés les mêmes, la loi de modernisation de l'économie, votée en 2008, a rebaptisé cette catégorie d’entreprise en microentreprise. Dans les faits, le terme de TPE est toujours utilisé pour qualifier une entreprise qui n’emploie pas beaucoup de salariés et dont le chiffre d’affaires n’est pas très important. Malgré leur petite taille, les TPE représentent néanmoins un enjeu majeur pour la croissance et l’emploi en France.

Qu’appelle-t-on une très petite entreprise (TPE) ?

Selon la définition officielle, une très petite entreprise (TPE), et plus précisément une microentreprise aujourd’hui, est une entreprise qui compte moins de 10 personnes dans ses effectifs et qui a un chiffre d’affaires annuel ou un total de bilan qui ne dépasse pas 2 millions d’euros.

La TPE est, comme son nom l’indique, la forme d’entreprise la plus petite parmi les 4 catégories d’entreprises qui ont été définies par la loi de modernisation de l'économie en 2008. On trouve ensuite la petite et moyenne entreprise (PME), l’entreprise de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises (GE).

La place des TPE dans l’économie française

Les TPE représentent plus de 2 millions d’entreprises en France, soit près des deux tiers des entreprises françaises. Elles participent à hauteur de 20 % de l’ensemble de la valeur ajoutée créée par l’ensemble des entreprises, quelque soit leur taille et leur chiffre d’affaires. Ces très petites entreprises sont à l’origine de près de 10 % du Produit intérieur brut (PIB) de la France.

Les TPE jouent également un rôle primordial en matière d’emploi. Elles salarient 20 % de personnes à elles-seules, soit plus de 2 millions de salariés en équivalent temps plein, sachant que plus de la moitié des TPE n’emploient pas de salariés. Au total, près d’un salarié sur cinq travaille dans une TPE dans le secteur marchand. Dans l’ensemble des secteurs de l’économie, c’est un salarié sur dix qui est employé dans une très petite entreprise.

Dans une récente publication « Les créations d’entreprises en 2018», l’Insee note que les créations d’entreprises ont atteint un nouveau record en 2018, plus particulièrement en raison du dynamisme des immatriculations des microentreprises, + 28 % par rapport à 2017.

Les TPE sont présentes dans des domaines très variés et concernent de nombreuses catégories d’entrepreneurs. Des artisans, des commerçants de proximité, des entreprises de services à la personne, du secteur du bâtiment, des restaurateurs, des hôteliers, des professions libérales ou encore des start-ups évoluent au sein d’une très petite entreprise.

Le dynamisme des très petites entreprises se manifeste surtout à l’échelon territorial, notamment dans les régions, ce qui fait dire à François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France, que le développement des TPE constitue un « enjeu majeur pour la croissance, l’emploi et la vitalité du tissu économique régional. ». Les TPE sont en effet davantage tournées vers l’économie locale. Elles exportent très peu à l’étranger. C’est dans cette catégorie d’entreprise que l’on trouve par exemple, les boulangers, les électriciens ou encore les garagistes de proximité.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : KAA4eB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Comment financer le rachat d'une entreprise ? Comment financer le rachat d'une entreprise ? Racheter une entreprise nécessite d’avoir recours à son épargne personnelle pour justifier de sa motivation et de son sérieux notamment. Mais cet apport ne suffit pas à couvrir l’ensemble du...
  • Fiscalité de l'assurance homme clé : quels avantages ? Fiscalité de l'assurance homme clé : quels avantages ? L’assurance homme clé est destinée à compenser le préjudice subi par une entreprise en raison de l’absence temporaire ou définitive d’une personne essentielle au bon déroulement de son...