Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Gestion & Finance > Qu'est-ce qu'une PME ? Définition, que représentent-elles dans l'économie ?

Qu'est-ce qu'une PME ? Définition, que représentent-elles dans l'économie ?

Qu'est-ce qu'une PME ? Définition, que représentent-elles dans l'économie ?

En France, les entreprises sont classées en quatre catégories : les microentreprises, les petites et moyennes entreprises (PME), les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises. Chacune de ces catégories répond à une définition bien précise, notamment liée au nombre de salariés et au niveau du chiffre d’affaires. Si l’on intègre les microentreprises, la France compte 4 millions de PME qui emploient à elles seules plus de 6 millions de salariés en équivalent temps plein. Elles représentent aussi près d’un quart de la valeur ajoutée des secteurs marchands de l’économie.

Comment définit-on une PME ?

Un décret de la loi de modernisation de l’économie (LME) votée en 2008 a introduit une définition bien précise pour chaque catégorie d’entreprise (microentreprises, petites et moyennes entreprises (PME), entreprises de taille intermédiaire (ETI)). Ces définitions se basent sur 3 principaux critères : l’effectif, le chiffre d’affaires ou le total de bilan.

Ainsi, la catégorie des petites et moyennes entreprises (PME) englobe les entreprises qui emploient moins de 250 salariés, dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 50 millions d’euros ou qui affichent un total de bilan qui n’excède pas 43 millions d’euros.

De fait, les PME englobent les microentreprises. Cependant, ces dernières font l’objet d’une autre catégorie d’entreprise dans la nomenclature officielle (moins de 10 salariés et chiffre d’affaires annuel inférieur à 2 millions d’euros).

Au niveau européen, les mêmes critères sont retenus pour définir une PME. S’y ajoute toutefois trois sous-groupes : la PME autonome (petite et moyenne entreprise totalement indépendante ou avec des partenariats minoritaires), la PME partenaire (participations avec d’autres entreprises qui atteignent au moins 25 % et moins de 50 %) et la PME liée (participations avec d’autres entreprises qui dépassent le seuil de 50 %).

La place des PME en France

Qu’il s’agisse d’emploi, de productivité, d’investissement ou encore de croissance, les petites et moyennes entreprises n’ont plus à démontrer leur dynamisme. C’est un secteur qui compte dans l’économie française.

Plus de 6 millions de salariés

On compte en France 4 millions de petites et moyennes entreprises dans le secteur marchand non agricole où travaillent un peu plus de 6 millions de salariés. Parmi elles, 3,9 millions sont des microentreprises qui emploient 2,5 millions de salariés en équivalent temps plein (ETP) et réalisent 20 % de la valeur ajoutée des secteurs marchands de l’économie. Hors microentreprises, les 135 000 PME françaises emploient 3,7 millions de salariés et elles représentent 23 % de la valeur ajoutée. Comme l’indique l’Insee dans sa publication « Les entreprises en France, édition 2018 » – Insee Références « les PME hors microentreprises comptent en moyenne 27 salariés (ETP). 60 % ont moins de 20 salariés (ETP) et 15 % seulement atteignent ou dépassent 50 salariés. ».

On trouve les PME principalement dans les secteurs de la construction, des industries traditionnelles (textile, bois, imprimerie, etc.) et dans le domaine de la réparation et l’installation de machines et d’équipements. Mais aussi dans le secteur des services (hébergement, activités juridiques, comptables, activités d’emploi, enseignement marchand, production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision, santé et action sociale). Les PME sont également particulièrement bien représentées dans le secteur de la restauration et dans les activités scientifiques et techniques.

Les PME représentent un fort levier pour l’emploi en France. Près de un salarié sur deux travaille au sein d’une PME.

Un chiffre d’affaires en constante progression

L’activité, déjà dynamique des PME, s’est encore renforcée au cours de l’année 2017, selon le rapport 2018 de l’Observatoire des PME. Leur chiffre d’affaires a augmenté de + 4,6 % par rapport à 2016, accentuant une hausse continue depuis 2014. En conséquence, la place des PME en matière de valeur ajoutée a aussi considérablement progressé. Hormis dans le secteur du commerce, l’investissement des PME augmente partout ailleurs.

Selon les auteurs de ce rapport, une PME moyenne réalise 4,8 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 21 salariés.

Un poids plutôt faible dans les exportations, mais non négligeable

6 % des microentreprises et 32 % des PME (hors microentreprises) exportent à l’étranger leurs produits ou services selon l’Insee (données 2015). Les PME comptent pour 10 % dans les exportations françaises. Par comparaison,68 % des entreprises de taille intermédiaire (ETI) et 85 % des grandes entreprises font des affaires avec des pays étrangers. Peu de ces petites entreprises vendent à l’étranger même si elles sont quand même près d’un tiers à compter dans le poids des exportations.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Q5niVj

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires