Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Management & RH > Qu'est-ce que la productivité du travail ? Définition, utilité

Qu'est-ce que la productivité du travail ? Définition, utilité

Qu'est-ce que la productivité du travail ? Définition, utilité

La productivité du travail est une notion de base du capitalisme utilisée pour mesurer l’efficacité des forces de travail sur la production. Elle compare en effet la production réalisée à la quantité de travail utilisée pour y arriver. Elle constitue donc l’un des éléments qui permettent de connaître la performance économique.

La productivité du travail peut être mesurée à un niveau global, c’est-à-dire dans le cadre d’un système économique d’un État, mais aussi au niveau d’une entreprise. Après une forte augmentation de la productivité du travail en France durant la période de dynamisme économique (les Trente Glorieuses), grâce notamment aux progrès techniques, cette productivité connaît aujourd’hui un net ralentissement avec des effets sur le fonctionnement des entreprises en particulier.

Productivité du travail, de quoi parle-t-on ?

Comme son nom l’indique, la productivité désigne le fait d’être productif, de créer de la richesse. Elle mesure l’efficacité avec laquelle une économie ou une entreprise utilise les ressources à sa disposition pour fabriquer des biens ou proposer des services. On considère que plus la productivité est élevée, plus elle a des effets bénéfiques sur le niveau de vie des individus car elle contribue à augmenter la croissance en créant des richesses.

La productivité du travail représente, elle, le rapport entre la production réalisée au sein d’une entreprise par exemple, et la quantité de facteurs de production nécessaires, dont notamment le facteur travail, pour atteindre une certaine production de biens ou de services. La formule utilisée pour mesurer la productivité du travail est : quantité produite/quantité de travail utilisée. En un mot, la productivité du travail mesure l’efficacité du travail.

Pour mesurer la productivité du travail, il est nécessaire de connaître les moyens mis en œuvre en termes de travail pour atteindre une certaine production. On utilise alors soit le nombre d’heures travaillées (ce que l’on appelle la productivité horaire), soit le nombre de salariés nécessaires (la productivité par tête).

Quand la productivité du travail croît, cela veut dire qu’une entreprise peut produire davantage de biens ou de services sans à avoir à augmenter le nombre de ses salariés. Les gains de productivité ainsi réalisés permettent soit d’accroître les profits d’une entreprise qui peut ainsi investir davantage, soit d’augmenter les rémunérations des salariés, ou soit de baisser les prix de ses biens et services avec pour conséquence l’augmentation du pouvoir d’achat des ménages.

Comment augmenter la productivité du travail ?

Globalement, la productivité dépend de différents éléments : le capital, c’est-à-dire les équipements et les machines utilisés pour produire, le capital humain (le niveau d’éducation et les compétences des salariés), l’organisation du travail et le niveau des salaires.

Plusieurs leviers permettent donc à une entreprise d’augmenter sa productivité du travail. D’abord, en favorisant l’augmentation des compétences de ses salariés et leur permettre d’être plus productifs, par le biais de la mise en place de formations pour le personnel par exemple. Ensuite, elle doit porter une attention toute particulière à l’organisation du travail. En effet, une bonne gestion du personnel et une organisation de l’appareil productif efficace ont des effets positifs non négligeables sur les gains de productivité du travail. Enfin, pour augmenter la productivité du travail, une entreprise doit s’appuyer sur les progrès techniques en investissant par exemple dans des machines ou des équipements qui facilitent les taches des salariés, ou, dans certains cas, qui permettent de remplacer du personnel pour une même quantité de biens ou de services produits.

Quels liens entre productivité du travail et fonctionnement d’une entreprise ?

Pour être la plus productive possible, une entreprise doit faire en sorte que sa productivité du travail soit élevée. Cela implique qu’elle doit optimiser l’organisation du travail mise en place, se servir des progrès techniques mis à sa disposition dans son domaine d’activité et faire en sorte d’augmenter les compétences de ses salariés.

La productivité du travail est très sensible à la conjoncture économique. Lorsque l’activité économique ralentit, une entreprise a tendance à réduire sa production. En revanche, elle ne se sépare pas de ses salariés dans la foulée, notamment ceux qui sont les plus compétents et les plus nécessaires à sa bonne marche, dans l’espoir d’un ralentissement économique temporaire. L’entreprise a alors recours à une baisse du temps de travail de ses salariés, soit en n’accordant plus d’heures supplémentaires, soit en utilisant le temps partiel. Le licenciement du personnel n’intervient que si la réduction de l’activité économique se confirme dans le temps.

En sens inverse, quand l’activité économique s’accélère, une entreprise ne procède pas tout de suite à des embauches pour faire face à l’augmentation de sa production, mais fait d’abord travailler plus ses salariés en particulier grâce aux heures supplémentaires, afin d’augmenter la productivité du travail.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : dkvzu6

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires