Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Management & RH > Un dirigeant d'entreprise a-t-il droit à un crédit formation ? Dans quels cas ?

Un dirigeant d'entreprise a-t-il droit à un crédit formation ? Dans quels cas ?

Un dirigeant d'entreprise a-t-il droit à un crédit formation ? Dans quels cas ?

Il est souvent question de la formation des salariés. Mais qu’en est-il de celle des dirigeants ? En tant que dirigeant d’entreprise, vous pensez que la formation est à la fois une perte de temps et une perte d’argent ? Détrompez-vous. Au contraire, se former au management, à la veille, au changement, à la comptabilité sont autant de bonnes choses pour un dirigeant d’entreprise qui doit rester à jour. La formation n’a rien d’une contrainte et vous y avez droit : c’est même dans votre cas une nécessité.

Quel est l’intérêt de se former pour un dirigeant ?

Il y a tant à apprendre et encore plus quand on est un dirigeant d’entreprise. Savez-vous faire de la veille correctement pour être à l’écoute de votre marché et de son évolution ? Maîtrisez-vous le management comme personne ? Êtes-vous au fait de tout ce qui concerne les marchés publics ? Les sujets sont multiples et les formations proposées aussi.

Que regarder quand on choisit une formation ?

Pour un salarié comme pour un dirigeant, il est important de prendre plusieurs critères en considération au moment de choisir une formation. Qui est l’organisme de formation : est-il privé ou public ? Quelle est la durée de formation et son lieu ? À qui est-elle destinée ? Avez-vous le niveau pour la suivre ou au contraire n’en savez-vous déjà pas suffisamment pour le niveau proposé ? Quelles sont vos connaissances dans le domaine visé ? Et puis surtout quel est son coût ?

Quels sont les organismes de formation à privilégier pour les dirigeants ?

Il faut pouvoir s’y retrouver dans le nombre de formations proposées. Certaines sont à privilégier quand on est un dirigeant. Vous pouvez très bien vous adresser aux CCI – Chambres de Commerce et d’Industrie ou bien au CNAM – Conservatoire National des Arts et Métiers. Si vous êtes un artisan, voyez directement avec la CMA – Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Vous pouvez aussi vous informer auprès des Centres de gestion agréés ou bien à l’AFPA – Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes. Le Pole Emploi propose aussi des formations à destination des créateurs d’entreprise. Et vous pouvez prendre des renseignements auprès de certaines universités et grandes écoles.

Existe-t-il un crédit formation pour les dirigeants ?

Pour les salariés, il existe des OPCA – Organismes Paritaires Collecteurs Agréés qui sont chargés de collecter et redistribuer les financements de formation. Pour les dirigeants, l’équivalent sont les fonds d’assurance formation. Le nom est différent mais la façon de fonctionner est la même. Les chefs d’entreprise – les autoentrepreneurs aussi versent une contribution qui est destinée à leur faire bénéficier d’un droit à la formation professionnelle. Si vous êtes vous-même un dirigeant, vous versez cette contribution à un FAF – Fonds d’Assurance Formation spécifique, selon votre secteur d’activité. C’est ce FAF qui assure la prise en charge de vos frais de formation. Pour pouvoir bénéficier de ces aides, il vous faut prendre contact avec le bon organisme, celui qui vous correspond. Il vous mettre alors au courant de la démarche à entreprendre.

Quels sont les fonds de formation pour les dirigeants ?

Il en existe plusieurs. Et il va vous falloir trouver celui qui correspond à votre activité et à votre entreprise. C’est ce qu’il vous faut faire pour ne pas passer à côté de belles opportunités de financement. Il existe 6 fonds de formation principaux pour les dirigeants :

  • Pour les professions libérales : le FIFPL, Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux
  • Pour les professions médicales : le FAFPM, Fonds d’Assurance Formation de la Profession Médicale
  • Pour les commerçants : l’AGEFICE, Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprise
  • Pour les artisans : la FAFCEA, le Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales
  • Pour les exploitants agricoles : VIVEA, le fonds pour la formation des entrepreneurs du vivant
  • Pour la pêche et l’aquaculture : le FAF-SPPPCM, Fonds d’Assurance Formation : SPP pêche et culture marines (SPP : section professionnelle paritaire)
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Site Internet

Texte

Code de sécurité à copier/coller : P55BFp

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires