Vous êtes ici : Liste des dossiers > Création d'entreprise > 10 questions à se poser avant de se lancer dans la création d'entreprise

10 questions à se poser avant de se lancer dans la création d'entreprise

10 questions à se poser avant de se lancer dans la création d'entreprise

La création d’entreprise est une belle aventure mais, attention, pas question de se lancer à la légère. Votre projet doit d’abord être réaliste et réalisable. Il convient d’avoir de bonnes et de solides motivations quand on veut s’engager dans l’entreprenariat. Les 10 questions à se poser avant de se lancer dans la création d'entreprise.

1 - Mon projet de création d’entreprise est-il réaliste ?

Toute création d’entreprise doit partir d’un projet réaliste et motivé. Qu’il s’agisse d’une idée novatrice (ou non), d’une prestation de service, de la vente d’un produit, d’une activité libérale ou artisanale, votre projet sera le moteur de votre entreprise. En conséquence, il est nécessaire de bien y réfléchir avant de se lancer. L’observation de son environnement professionnel, familial, de la vie quotidienne ou économique est souvent le meilleur moyen de détecter un besoin non ou mal pourvu qui alimentera votre idée de projet.

Il s’agit ensuite de définir le plus précisément votre projet. À quel(s) besoin(s) va-t-il répondre ? En quoi est-il différent de ce qui est déjà proposé ? Etc.

2 - Ai-je les compétences requises pour créer mon entreprise ?

Avoir une idée pour créer son entreprise est un élément indispensable. Mais il faut également se poser la question des compétences nécessaires pour se lancer dans une telle aventure. Certaines activités demandent en effet de posséder certains diplômes, des aptitudes particulières ou encore de l’expérience pour exercer son nouveau métier.

Ensuite, créer et gérer une entreprise laissent peu de place à l’improvisation. Un minimum de connaissances et/ou d’expérience sont nécessaires. Pensez notamment à suivre des stages, proposés gratuitement aux porteurs de projet par les chambres de commerce ou des métiers, au cours desquels vous pourrez apprendre les notions élémentaires indispensables à la création d’entreprise. Prenez également conseil avant de vous lancer auprès de professionnels et de spécialistes du monde de l’entreprenariat. Extérieurs à votre projet, ils sauront vous apporter les meilleurs conseils, et en toute objectivité.

3 - Suis-je capable de prendre des risques ?

Sa motivation à vouloir créer une entreprise se mesure aussi par sa capacité à pouvoir prendre des risques. Rien n’est en effet gagné d’avance lorsque l’on se lance dans un tel projet. Ces risques sont non seulement financiers, mais ils concernent aussi votre changement de statut dans le monde professionnel, tout comme l’acceptation de vivre en permanence dans l’incertitude, l’une des composantes de l’entreprenariat.

4 - Mon projet de création d’entreprise sera-t-il rentable ?

Créer une entreprise ne rime malheureusement pas toujours avec succès garanti... Pour mettre toutes les chances de son côté, il est vivement conseillé de bien analyser toutes les contraintes liées à son projet de création.

Selon l’activité envisagée, il peut s’agir par exemple de contraintes de coût de fabrication. D’autre part, votre projet de vente d’un produit ou d’une prestation s’inscrit soit dans un nouveau marché, soit dans un marché en plein boom ou, au contraire, saturé. Selon le cas, vous aurez à prévoir par exemple des frais de communication ou de prospection très importants qu’ils ne faut pas négliger dans le plan financier de départ.

5 - Mon entreprise intéressera-t-elle suffisamment de clients ?

Dans le processus d’une création d’entreprise, une étude commerciale est indispensable avant de se lancer. Elle a pour objectif de mieux connaître le marché sur lequel vous souhaitez vous engager, d’élaborer des prévisions de chiffre d’affaires, de fixer les prix de vos produits ou prestations et de définir les bons choix commerciaux. L’étude commerciale permet également de mieux mesurer les opportunités, mais aussi les risques auxquels vous pourrez être exposés.

6 - Quels seront mes concurrents ?

Parallèlement, ou dans le cadre d’une étude commerciale, savoir exactement à quels types de concurrents vous aurez à faire est un élément préalable crucial à la création d’une entreprise. Il est en effet très important de bien savoir les identifier (qui sont-ils ? Combien sont-ils ? Où se situent-ils ?, etc.) pour adapter votre offre le mieux possible, et bâtir une stratégie commerciale efficace.

7 - Où créer mon entreprise ?

Outre la situation géographique de votre projet de création d’entreprise, vous devez également vous poser la question du lieu de l’exercice de votre activité (à domicile, chez des clients, dans un local, etc.). Le coût financier de votre création dépend pour une grande part de votre localisation et de vos besoins en investissement immobilier notamment.

8 - Quels sont les besoins de financement nécessaires à ma création d’entreprise ?

Créer son entreprise est aussi, bien sûr, une affaire d’argent. Pour se lancer en minimisant au maximum les risques, il est impératif de prévoir au plus près l’ensemble des coûts qui seront engendrés par votre activité. Cela concerne le plan de financement initial dont l’objectif est de savoir si vous avez la capacité de réunir les capitaux nécessaires au démarrage de votre projet. Mais aussi l’évaluation des recettes prévisionnelles de votre activité et de voir si elles seront assez importantes pour couvrir les dépenses quotidiennes d’une entreprise liées aux moyens humains, matériels et financiers mis en œuvre.

9 - Quel statut juridique et fiscal adopter ?

Le choix du statut juridique de votre future entreprise ne doit pas se faire à la légère. Il permet de donner un cadre légal à votre projet et de déterminer son statut fiscal et votre régime social. Le statut juridique est défini en fonction de différents éléments tels que la nature de l’activité envisagée, la volonté de s’associer ou non, la détention d’un patrimoine personnel à protéger, les besoins financiers nécessaires à la création de votre entreprise ainsi que votre futur régime social et fiscal.

De l’entreprise individuelle (EI) à la société à responsabilité limitée (SARL), en passant par la société par actions simplifiée (SAS) ou la micro-entreprise, il y a forcément le statut juridique qui convient le mieux à votre projet. L’Agence France entrepreneur (AFE) met à votre disposition sur son site Internet tous les éléments nécessaires pour vous aider à faire le meilleur choix en fonction de votre situation.

10 - Faut-il se lancer seul ou avec un associé ?

Si de nombreux porteurs de projet se lancent seuls dans la création d’entreprise, d’autres préfèrent s’associer avec une autre personne pour être soutenu dans la gestion de la société au quotidien. Ce choix implique que tous les associés apportent un investissement de départ pour le démarrage de l’entreprise et détiennent ensuite des parts sociales dans la société. Cependant, le choix de créer son entreprise avec un ou plusieurs associés demande une réflexion approfondie au préalable sur le rôle de chacun dans l’entreprise pour minimiser au maximum les risques de conflits ultérieurs.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : swv7xV

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires