Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Leasing Auto > Financement d'un utilitaire électrique : quelles solutions ?

Financement d'un utilitaire électrique : quelles solutions ?

Financement d'utilitaire électrique : quelle solution ?

L'acquisition d'un véhicule utilitaire est un procédé qui peut s'avérer assez complexe, et pourtant cette solution de mobilité reste indispensable pour toute entreprise exerçant des activités de transport de personnes ou de marchandises. En effet, l'investissement pour un tel projet peut être assez conséquent, ce qui pousse les entreprises à devoir se tourner vers des solutions de financement. Ces solutions peuvent prendre plusieurs formes : achat, crédit, LOA, LLD, etc.

Pourquoi les entreprises se tournent-elles vers les véhicules utilitaires électriques ?

Aujourd'hui, de plus en plus d'entreprises se tournent les voitures électriques pour composer leurs flottes de véhicules professionnelles, et cela peut s'expliquer à partir des nombreux avantages qu'elles offrent. Premièrement, les véhicules électriques permettent aux entreprises de réaliser d'importantes économies par rapport aux véhicules thermiques. Cela concerne plus particulièrement les coûts d'entretien puisque les véhicules électriques ne requièrent pas l'utilisation d'huile moteur, ce qui fait qu'il n'y a pas besoin de réaliser une vidange. De plus, les pneus et les plaquettes de frein s'usent moins rapidement, donc présentent des charges en moins pour les entreprises. Grâce à la démocratisation des bornes de recharge dans différents continents, il est devenu plus facile de recharger sa voiture. Les stations-service, les parkings urbains ainsi que plusieurs lieux d'accueil ouverts au grand public proposent aujourd'hui de recharger les véhicules électriques.

Pour une consommation plus écologique

Outre les avantages financiers, le choix d'utiliser des véhicules électriques se présente également comme un moyen de contribuer à la préservation de l'environnement. De plus, un bonus écologique est proposé à l'entreprise lors de l'achat d'un véhicule électrique neuf et économe en énergie, émettant au maximum 20 g de CO2/km. Toutefois, ce bonus écologique ne peut être accordé qu'en cas d'acquisition ou de location de longue durée (LLD). Il varie en fonction du prix d'achat du véhicule et peut atteindre jusqu'à 3 000 € pour les modèles les plus chères. Sans oublier que la souscription à un contrat d'assurance pour le cas d'un véhicule électrique est beaucoup moins chère.

Faciliter grandement la circulation

Il est à savoir qu'il existe en France des véhicules thermiques interdits de circulation en centre-ville. Ces véhicules sont notamment victimes de restrictions en raison de la forte pollution qu'elles produisent, ou des nuisances sonores dont elles sont à l'origine. Les collaborateurs de l'entreprise peuvent alors circuler librement dans toute la France Métropolitaine et ainsi accéder plus facilement à leur lieu de travail.

Comment financer les véhicules utilitaires électriques

Actuellement, le marché de l'automobile en France subit un bouleversement sans précédent. En effet, de plus en plus de professionnels optent aujourd'hui pour l'électrique, entraînant alors une hausse des immatriculations dans les parcs automobiles professionnels. Malheureusement, les véhicules électriques présentent un investissement trop élevé pour les entreprises, ce qui fait que ces dernières doivent se tourner vers des solutions de financement. Pour soutenir la préservation du climat et aider les entreprises dans leur transition écologique, il existe aujourd'hui de nombreuses solutions de financement qui permettent aux professionnels de renouveler plus facilement leur flotte.

Le crédit auto

Un crédit auto consiste en un crédit à la consommation affecté à l'achat d'un véhicule professionnel. De ce fait, les sociétés optent alors pour cette solution afin de pouvoir obtenir un véhicule professionnel sans débourser une somme trop importante. Afin d'obtenir le crédit auto, le professionnel devra faire une demande de crédit auprès d'une banque ou d'un établissement de crédit. Lors de l'achat du véhicule, la banque se chargera alors de payer le concessionnaire et l'emprunteur devra par la suite rembourser la somme empruntée sous forme de mensualités définies par un taux d'intérêt fixe ou variable. La durée de remboursement sera ensuite fixée en fonction de la capacité de remboursement de l'emprunteur. Afin de garantir l'obtention du crédit auto, l'entreprise devra se forger un dossier solide contenant tous les justificatifs nécessaires : le siège social, le chiffre d'affaires, les charges (fixes et variables), etc.

La location longue durée (LLD)

La Location Longue Durée ou LLD consiste en une aide au financement largement utilisé dans le domaine de l'automobile professionnelle. Autrefois réservée aux entreprises et aux professionnels, la LLD s'est aujourd'hui démocratisée pour devenir une véritable solution de financement même auprès des particuliers. Son fonctionnement est simple : l'entreprise loue un véhicule pour une durée moyenne de 48 mois et s'engage par la suite à verser des mensualités au bailleur jusqu'à la fin de la location. Dans ces mensualités sont notamment comprises l'utilisation du véhicule ainsi que certaines prestations telles que l'entretien régulier, l'assurance auto, etc. Pour la LLD, le locataire du véhicule se doit de respecter scrupuleusement un kilométrage forfaitaire prédéfini lors de la signature du contrat. Il lui sera alors interdit de le dépasser, sous peine de pénalités. Le kilométrage est habituellement fixé à 15 000 km/an pour un véhicule à essence et à 25 000 km/an pour un diesel. Une fois le contrat arrivé à terme, le locataire devra alors restituer le véhicule à la banque ou à l'établissement de crédit avec lequel il a signé le contrat de LLD.

La location avec option d'achat (LOA)

La location avec option d'achat (LOA) est un contrat de leasing ou de crédit-bail. Celui-ci consiste en une transaction réalisée entre 3 parties : le fournisseur, l'établissement de crédit et l'entreprise. Le contrat de LOA permet à une entreprise de faire usage d'un véhicule pendant un temps limité sans en être le propriétaire. D'une manière générale, la location du véhicule se fait sur une durée de 2 à 6 ans. Une fois le contrat à terme, le locataire se verra proposer deux options. Il peut : soit acheter le véhicule loué à un prix correspondant à sa valeur résiduelle, soit restituer le véhicule et renouveler son contrat de location.

Les subventions de l'État

Afin d'encourager les entreprises et les professionnels à adhérer à la transition écologique et à lutter contre la pollution, l'État a mis en place des subventions qui leur permettront de faciliter leur changement de flotte automobile. Le montant de la subvention concernant les véhicules électriques s'élève d'ailleurs à 2 500 € par voiture. Ce montant reste le même, peu importe si le véhicule est neuf ou d'occasion.

Faire un achat comptant

L'achat comptant consiste en un procédé durant lequel une entreprise va financer son véhicule utilitaire à l'aide de ses fonds propres. Par conséquent, l'entreprise ne réalise alors aucun emprunt, ni aucun crédit-bail, ni de souscription à un contrat de location. Elle devient propriétaire légale du véhicule. La société peut ainsi disposer du véhicule comme elle le souhaite et le remettre en vente si elle désire acquérir un meilleur.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : JMD5RH

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires