Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Gestion & Finance > Plan stratégique en entreprise : définition, de quoi parle-t-on ?

Plan stratégique en entreprise : définition, de quoi parle-t-on ?

Plan stratégique en entreprise : définition, de quoi parle-t-on ?

Une entreprise qui souhaite se développer ne peut le faire sans une certaine planification. En effet, il est indispensable de définir une stratégie claire visant à mettre en lumière des objectifs précis qui permettront d’atteindre la vision souhaitée pour l’entreprise et qui favoriseront sa croissance au sein du marché et vis-à-vis de la concurrence de manière efficace et logique. Pour ce faire, on parle de plan stratégique. Mais en quoi consiste ce projet ? Que comporte-t-il ? Comment le mettre en œuvre ? Faisons le point dans ce dossier.

Plan stratégique en entreprise : qu’est-ce que c’est ?

Pour permettre à une entreprise d’évoluer et de grandir, il est indispensable de prendre de bonnes décisions concernant son développement. Et pour organiser ce développement dans des conditions optimales, il est indispensable de créer un plan stratégique qui permet de définir une vision claire et réalise de l’avenir de la compagnie et de son potentiel de croissance.

Un plan stratégique – ou planification stratégique – est établi dans le but de mettre en exergue les objectifs de l’entité à moyen terme et à long terme et de définir les stratégies à mettre en œuvre pour les atteindre à travers la rédaction d’une planification rigoureuse. Il ne s’agit plus seulement de se concentrer sur le quotidien de l’entreprise, mais sur la direction qu’il convient de lui faire prendre dans le cadre de sa croissance et sur les priorités à définir pour ce faire.

Il ne faut pas oublier que le fait de faire grandir une entreprise comporte des risques. Un plan stratégique bien défini permet toutefois de les limiter ou, tout du moins, de mieux y faire face et de les gérer de manière plus efficace le cas échéant, grâce à une meilleure préparation.

En conséquence, pour que la planification stratégique soit efficace, il est impératif de définir des objectifs de croissance clairs et de s’appuyer sur les ressources dont dispose l’entité et sur son fonctionnement afin de mettre en lumière les éléments dont il faudra s’entourer pour agir. Il est également indispensable de maitriser le marché actuel et les tendances de son évolution dans le domaine d’activité de l’entreprise.

Le plan stratégique vise ainsi à déterminer la direction que l’entreprise devra prendre pour croitre et se développer au travers d’objectifs généraux. Il sera alors nécessaire de rédiger un plan d’affaires qui consiste en une sorte d’itinéraire précis et détaillé.

Les grands axes du plan stratégique en entreprise

Pour établir la stratégie qu’une entreprise doit suivre pour permettre sa croissance, il est impératif de prendre en compte l’état actuel de l’entité, son fonctionnement et ses ressources et de les comparer aux autres concurrentes sur le marché. Pour ce faire, il faut s’appuyer sur trois grands axes.

Définir l’état actuel de l’entreprise

Il est indispensable de disposer d’une connaissance approfondie de l’entreprise actuelle. Son fonctionnement, ses ressources, ses moyens, ses leviers, sa position face à la concurrence, etc.

Il faut pouvoir fournir une analyse approfondie, réelle et minutieuse de l’entité, avec un regard à la fois distancié et critique pour une meilleure objectivité.

Fixer les objectifs futurs de l’entreprise

Il s’agit d’identifier les objectifs de l’entité à moyen et à long terme, c’est-à-dire dans cinq ans, dix ans, quinze ans ou plus. En tenant compte de son actualité, il est nécessaire de définir des axes d’objectifs logiques qui contribueront à son développement. Appuyez-vous sur les valeurs de l’entité, ses missions, sa vision, son savoir faire, sa force vive, etc. pour définir les directions vers lesquelles elle doit tendre, toujours au regard de la concurrence.

Établir les actions à mettre en place pour ce faire

Les objectifs de l’entreprise sont fixés, reste à définir les actions à mettre en place pour les atteindre et notamment les changements à instaurer pour ce faire. Cette question est la plus vaste, car elle doit tenir compte là encore de l’actualité de l’entité et de ses moyens futurs, mais aussi des investissements à réaliser pour atteindre les objectifs de développement souhaités.

Comment mettre en place le plan stratégique en entreprise ?

Définir un plan stratégique est une action complexe et longue. Mais pour que cette planification soit efficace, il est nécessaire de se donner tous les moyens de la réussir. Pour commencer, il faut savoir s’entourer des bonnes personnes. En effet, agir seul est contreproductif, car il faut indéniablement disposer d’une vision à la fois globale et fine de l’entreprise. Appuyez-vous sur certains collaborateurs clés, comme les chefs de service, les comptables, les talents au savoir faire précieux, mais également les clients, les partenaires ou encore des conseillers externes.

Chaque personne consultée doit comprendre l’objectif du plan stratégique afin d’y participer dans des conditions optimales et avec efficacité. N’oubliez pas que le plan stratégique de l’entreprise doit refléter toutes les personnes concernées, c’est-à-dire que l’entreprise doit évoluer vers des objectifs qui correspondent à la fois aux attentes et aux besoins des associés et investisseurs que des salariés et des consommateurs !

L’analyse de l’entreprise

Il est indispensable de définir clairement le positionnement de l’entreprise au sein du marché. L’analyse de la structure doit donc être rigoureuse et la plus complète possible.

Pour ce faire, vous disposez de plusieurs dispositifs qui sont des outils d’analyse stratégique reconnus permettant de mettre en lumière l’environnement de l’entreprise dans sa globalité.

Voici trois modèles qui peuvent être suivis pour mener une analyse efficace.

L’analyse FFPM (forces, faiblesses, possibilités et menaces)

Cette analyse consiste à définir un objectif à suivre et à identifier les facteurs internes et externes favorables ou défavorables à sa concrétisation. Quatre facteurs sont ainsi étudiés, à savoir :

  • les forces internes de l’entreprise qui permettront d’atteindre l’objectif ;
  • les faiblesses internes de l’entreprise susceptibles de gêner l’atteinte de l’objectif ;
  • les possibilités externes qui peuvent être utiles ;
  • les menaces externes susceptibles de nuire.

L’analyse S.T.E.E.P.L.E. (social, technologique, économique, environnemental, politique, légal et éthique)

Cette analyse vise à décomposer l’environnement de l’entreprise. Elle s’appuie sur les points suivants :

  • l’aspect social (tendances démographiques, etc.) ;
  • l’aspect technologique (émergences de technologies nouvelles, etc.) ;
  • l’aspect économique (inflation, demande des consommateurs, etc.) ;
  • l’aspect environnemental (règlementation, développement durable, etc.) ;
  • l’aspect politique (fiscalité, etc.) ;
  • l’aspect légal (droit du travail, réglementation, etc.) ;
  • l’aspect éthique (normes morales, etc.).

L’analyse des Cinq forces concurrentielles

Cette analyse se tourne essentiellement vers la concurrence et la position de l’entreprise sur le marché. Elle s’appuie sur cinq forces :

  • le pouvoir de négociation des consommateurs ;
  • le pouvoir de négociation des fournisseurs ;
  • la menace de nouveaux concurrents ;
  • la menace de consommateurs qui se tournent vers des produits de substitution ;
  • le niveau de concurrence entre les entreprises au sein du marché.

Que contient une planification stratégique en entreprise ?

Chaque entreprise est libre de définir le plan stratégique de son choix. Néanmoins, il est recommandé d’y intégrer un certain nombre d’éléments considérés comme indispensables. C’est notamment le cas des points suivants :

  • l’analyse des forces et des faiblesses internes, ainsi que des possibilités et des menaces ;
  • l’analyse des forces et des faiblesses externes, des possibilités et des menaces (étude du marché, concurrence, niveau de demande, évolution des coûts, etc.) ;
  • un état des lieux précis de l’entreprise ;
  • une définition claire de la vision de l’entreprise à moyen et à long termes ;
  • une définition des principaux objectifs à atteindre pour concrétiser cette vision ;
  • les moyens et les changements à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés ;
  • les ressources dont dispose l’entreprise et qu’il lui faudra acquérir et mobiliser pour y parvenir.

Il n’est pas rare que pour qu’une entreprise parvienne à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés pour se développer, il soit nécessaire de revoir la méthode de fonctionnement et de gestion de l’entité. En effet, certaines décisions ou certaines méthodes d’exploitation passées peuvent ne pas correspondre aux objectifs et à la vision future. Il est donc indispensable que la direction en prenne conscience et qu’elle soit prête à céder du terrain ou à revoir sa manière de fonctionner pour ne pas entraver le bon développement de l’entreprise.

Il peut notamment être nécessaire de recentrer le rôle du dirigeant sur des missions plus restreintes afin de lui permettre de se concentrer sur un nombre plus limité de responsabilités.

Un suivi strict du plan stratégique

La mise en œuvre du plan stratégique doit être cadrée et minutieusement planifiée. Il est donc indispensable de définir une liste des principaux objectifs et de les assigner aux équipes ou aux personnes compétentes, avec des dates d’échéances à respecter ainsi que des budgets à ne pas dépasser.

Un suivi scrupuleux doit être mis en œuvre afin de veiller à l’évolution du processus et des objectifs au regard de la vision de l’entreprise. Des indicateurs de suivi doivent être définis et mis en place pour permettre une surveillance en temps réel de la procédure.

Bien entendu, ce suivi doit également permettre de mettre en lumière les points faibles susceptibles d’apparaitre afin d’y apporter une solution dans les meilleurs délais. Une révision des objectifs et/ou des moyens mis en œuvre peut être nécessaire pour parvenir à la finalité de la planification stratégique.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires

  • Qu'est-ce que le BODACC ? Quelle utilité ? Qu'est-ce que le BODACC ? Quelle utilité ? Connaissez-vous le BODACC ou Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales ? Ce fichier vieux de plus d’un siècle, mais prénommé ainsi depuis 1968, répertorie toutes les publications...
  • 9 outils de gestion indispensables à son entreprise ! 9 outils de gestion indispensables à son entreprise ! Une entreprise peut utiliser tout un panel d’outils pour gérer son activité et sa structure au quotidien. Si ces logiciels et applications peuvent sembler pour certains désuets, ils présentent...