Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Gestion & Finance > Les associations et clubs d'entrepreneurs, quelles spécificités ?

Les associations et clubs d'entrepreneurs, quelles spécificités ?

Les associations et clubs d'entrepreneurs, quelles spécificités ?

Les associations et clubs d’entrepreneurs ont pour objectif commun de réunir des chefs d’entreprise et des décideurs autour de valeurs communes liées à l’entreprenariat. Ces structures favorisent les rencontres qui peuvent aboutir à de nouveaux marchés pour une entreprise, mais c’est aussi une bonne manière d’être aidé par des pairs au moment de la création d’une entreprise ou au cours de son développement. À quoi servent les associations et clubs d’entrepreneurs ? Quelles sont leurs spécificités ?

Des structures de proximité

De nombreuses structures représentent les chefs d’entreprise et les porteurs de projet au niveau national au sein d’organisations le plus souvent propres à certaines branches d’activité ou militantes. Les associations et clubs d’entrepreneurs sont en revanche davantage présents au niveau local, donc au plus proche des décideurs et en particulier des dirigeants des PME. Ces structures sont très présentes dans les villes et les régions et couvrent pratiquement tout le territoire. On estime à environ 10 000 leur nombre. La plupart de ces organisations appartiennent aussi à un réseau national. Citons parmi les plus connues, le Centre des jeunes dirigeants d’entreprise (CJD), l'Association progrès du management (APM), le Business network international (BNI) ou encore le Club des Entrepreneurs.

Des rencontres d’entrepreneurs sur le thème de la convivialité

L’une des particularités des associations et clubs d’entrepreneurs est de faire se rencontrer des chefs d’entreprise et des décideurs de manière conviviale, en dehors de leur lieu d’activité habituel. Ces rencontres ont lieu le plus souvent à l’occasion de diners, de petits-déjeuners ou de soirées dans une atmosphère agréable et chaleureuse.

Une mise en relation entre entrepreneurs

Au contraire des grandes organisations représentatives des chefs d’entreprise dont l’objectif est de défendre ce statut et l’améliorer, les associations et clubs d’entrepreneurs ont davantage un rôle de mise en relation entre décideurs pour favoriser notamment le partage de leurs expériences et les soutenir moralement dans leur projet de création d’entreprise ou le développement de leur activité, grâce à des conseils pratiques ou en favorisant des rencontres opportunes avec d’autres créateurs d’entreprise. Les associations et clubs d’entrepreneurs représentent de bonnes opportunités pour briser l’isolement des créateurs et chefs d’entreprises, et surtout des plus petites d’entre elles.

Le développement de son réseau professionnel

Il n’est pas toujours facile de faire connaître son activité, de communiquer sur son entreprise dans le but d’acquérir de nouvelles commandes ou de nouveaux marchés. Les associations et clubs d’entrepreneurs permettent justement pour un chef d’entreprise de créer et de développer un réseau de professionnels avec qui faire des affaires, entre autres.

Développer son réseau professionnel, c’est aussi pouvoir bénéficier d’appuis, de conseils, etc., quand les affaires ne marchent pas bien et d’affronter plus facilement les moments difficiles que tout entrepreneur connaît à un moment ou à un autre dans la vie de son entreprise. Très souvent d’ailleurs, les relations nouées au sein des associations et clubs d’entrepreneurs se transforment en relations amicales.

Des soutiens financiers

Même si l’objectif premier des associations et des clubs d’entrepreneurs consiste à créer un réseau professionnel et à accompagner les chefs d’entreprise, certaines de ces structures peuvent également apporter des financements pour soutenir certains entrepreneurs, et en particulier les créateurs d’entreprise.

Des associations et clubs d’entrepreneurs pour les femmes

Certaines associations et clubs d’entrepreneurs se sont créés pour s’adresser uniquement aux femmes chefs d’entreprise qui, dans un monde des affaires très masculin, ont besoin d’appuis mais surtout d’aide pour développer leur réseau professionnel.

Comment adhérer à une association ou club d’entrepreneurs ?

Tout créateur ou chef d’entreprise peut adhérer à une association ou à un club d’entrepreneurs moyennant une cotisation annuelle qui peut aller de 50 à 200 euros, voire davantage, selon les organisations. Aucune durée minimum ou maximum d’adhésion n’est requise en principe.

Certaines de ces structures demandent au décideur de présenter au préalable son projet ou son activité pour voir s’il est en adéquation avec les objectifs de l’association ou du club d’entrepreneurs, mais aussi pour tester ses motivations. D’autres fonctionnent par cooptation et nécessitent un ou plusieurs parrains pour intégrer la structure.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : AAVju4

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires