Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Crédit Professionnel > Besoin urgent de trésorerie pour l'entreprise : quelles solutions ?

Besoin urgent de trésorerie pour l'entreprise : quelles solutions ?

Besoin urgent de trésorerie pour l'entreprise : quelles solutions ?

Idéalement, la trésorerie d’une entreprise est dans le vert, cela signifie qu’elle dispose de liquidités car les encaissements sont supérieurs aux décaissements. Dans ce cas, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Cependant, un coup dur peut amener tout chef d’entreprise à avoir un besoin urgent de trésorerie pour pallier une difficulté passagère. Plusieurs solutions existent pour sortir de la zone rouge. Explications dans cet article.

Quelles situations justifient un besoin rapide de liquidités ?

En théorie, l’entreprise a suffisamment de disponibilités sur son compte bancaire pour payer les charges courantes, à savoir les fournisseurs, salariés, mais aussi les débiteurs comme les impôts et l’URSSAF.

Mais un besoin de trésorerie peut apparaître ponctuellement, soit parce que la trésorerie a été mal gérée, en passant plus de commandes que l’entreprise n’aurait dû se le permettre par exemple, soit parce que la trésorerie a été mise à mal par un événement inattendu.

Parmi les raisons expliquant ce besoin et pouvant être entendues par la banque, citons entre autres :

  • Un paiement lié à des frais de justice en raison d’un litige avec un concurrent, un fournisseur, un salarié, etc.
  • Un retard de paiement d’un client important
  • Des investissements importants pour faire face à l’augmentation de la demande
  • Une hausse de prix des matières premières essentielles à l’activité
  • Une crise économique, sociale, sanitaire ou des mouvements de grève répétés
  • Une fermeture administrative forcée (comme on peut le voir avec la Covid-19)

Si le cause du besoin de trésorerie peut être expliquée, si l’entreprise n’est pas en faute ou que c’est sa première erreur de parcours, si le montant dont elle a besoin n’est pas démesuré, plusieurs solutions peuvent être envisagées pour sortir de l’impasse.

Les solutions possibles pour obtenir de la trésorerie en urgence

À l’échelle d’une entreprise, qui plus est pour un besoin urgent, les solutions doivent être envisagées des plus facilement accessibles aux moins accessibles. On procède donc par ordre en fonction du besoin de trésorerie réel.

1 - Solutions en interne

Pour le besoin de trésorerie ponctuel, dont on sait qu’il ne va pas, par nature, durer dans le temps, on peut envisager de faire appel aux associés de l’entreprise. Ainsi, ses derniers peuvent faire un apport de trésorerie en compte courant par le biais d’une avance financière.

C’est une solution idéale si l’un des associés ou plusieurs peuvent faire cette avance, et si l’on sait qu’elle pourra être restituée sous quelques semaines. Elle fait gagner du temps et apporte une réponse immédiate à une problématique momentanée.

2 - Solutions bancaires

La banque de l’entreprise est ensuite le deuxième partenaire de l’entreprise à privilégier. Connaissant bien son client, son mode de fonctionnement, ses capacités à réagir, l’établissement bancaire est l’allié financier par excellence. Plusieurs solutions peuvent être proposées.

Le découvert bancaire

Si l’entreprise ne bénéficie pas encore de découvert bancaire, ou si celui dont elle dispose est manifestement modeste au regard de son chiffres d’affaires et de son résultat comptable, un découvert bancaire peut être sollicité.

Simple et rapide à mettre en place, il constitue une solution pérenne pour les besoins de trésorerie ponctuels qui peuvent se répéter, comme le retard de paiement d’un client, le retard de livraison d’un fournisseur, la hausse des matériaux, les baisses de chiffres saisonnières et habituelles, etc.

Le crédit de trésorerie

Le découvert bancaire pour les professionnels est déjà un crédit de trésorerie. Mais il en existe d’autres, à plus court terme, qui peuvent être accordés par la banque. Ainsi, la banque peut très rapidement débloquer un montant de plusieurs milliers d’euros en échangé d’un remboursement donc le délai n’excède pas quelques semaines ou mois.

Une autre possibilité est simplement de demander à son conseiller bancaire une facilité de caisse. Cet accord tacite peut être passé pour une durée de quelques jours et permet à l’entreprise d’être dans le rouge avec l’accord de la banque. La condition sine qua non est de prouver qu’un paiement rapide va intervenir sur le compte bancaire.

Le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable constitue une réserve d’argent disponible pour l’entreprise. Schématiquement, si l’entreprise ne l’utilise pas, le crédit ne lui coûte rien. En revanche, si elle puise dans la réserve, des frais sont dus à la banque.

Si cette solution a l’avantage d’être rapide, elle reste onéreuse pour les besoins de trésorerie à long terme. Si possible, n’utilisez le crédit renouvelable ou revolving que quelques jours, un mois tout au plus, pour limiter les coûts.

Le prêt bancaire

L’entreprise ayant besoin de liquidités peut tout simplement demander un prêt professionnel. Cependant, pour que ce dernier soit accordé, il est préférable de justifier d’un investissement porteur.

Ainsi, si vous souhaitez financer des travaux pour mieux accueillir vos clients, des machines ou outils pour proposer de nouvelles prestations, de la marchandise pour répondre à un besoin croissant, le crédit bancaire sera plus facilement envisageable.

L’affacturage

C’est une solution de financement qui consiste à déléguer à la banque, ou le plus souvent à un organisme externe spécialisé en recouvrement de créances, la gestion des factures de l’entreprise.

L’affacturage permet d’être assuré pour les montants engagés en cas de non-paiement, charge à la société partenaire de recouvrir les sommes dues. Bien entendu, cette solution a un coût qu’il ne faut pas négliger.

Le rachat de crédit

Le rachat de crédit n’est proposé qu’aux entrepreneurs individuels : artisans, commerçants, professions libérales, micro-entrepreneurs, etc. Il permet de regrouper toute les dettes du chef d’entreprise à titre personnel ou professionnel en un seul et unique crédit.

Ce type de financement n’est pas octroyé par les banques classiques et nécessite de se rapprocher d’un établissement spécialisé en rachat de crédit. S’il permet d’alléger les mensualités de crédit et donc de dégager de la trésorerie, il prend cependant quelques semaines ou mois pour être mis en place.

3 - Solutions en externe

Demander un délai de paiement

Si le besoin de trésorerie est lié à une dette avec un organisme d’État comme les impôts ou l’URSSAF, n’hésitez pas à les contacter directement pour exposer vos difficultés passagères.

En proposant un différé de paiement ou un échelonnement dans les mois à venir et en engageant l’entreprise par ce biais, il n’est pas rare que la demande soit acceptée, la bonne foi du contribuable étant présente.

Si vous rencontrez des difficultés avec un fournisseur par exemple, auquel vous devez de l’argent, il est envisageable, là aussi, de trouver une solution amiable. Un simple mail courtois ou un appel téléphonique peuvent parfois suffire à entretenir de bonnes relations.

Solliciter un financement participatif

Une campagne de financement participatif, ou crowfunding en anglais, peut permettre à l’entreprise de recueillir des fonds rapidement. Sous forme de cagnotte, elle permet de solliciter ses clients, mais également toute personne souhaitant contribuer à l’entreprise.

Ce mode de financement est idéal si vous avez été victime d’une injustice mettant à mal votre activité (vol, incendie, dégât des eaux par exemple) ou si vous souhaitez lancer un nouveau produit ou service attendu par de nombreuses personnes.

Les solutions pour répondre à un besoin de trésorerie sont donc multiples. Certaines sont envisageables sur un délai relativement court et d’autres peuvent devenir permanentes. Si hélas aucune de ces solutions ne suffit à redresser la barre, se rapprocher de votre expert-comptable et envisager une sauvegarde judiciaire peut sauver votre entreprise, à condition de s’y prendre le plus tôt possible.

 
 

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : qmKAtn

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires