Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Crédit Professionnel > Le prêt d’honneur pour la création d'une entreprise : fonctionnement, montant

Le prêt d’honneur pour la création d'une entreprise : fonctionnement, montant

Le prêt d’honneur pour la création d'une entreprise : fonctionnement, montant

Le prêt d’honneur est un prêt exceptionnel, accordé au porteur de projet, pour la création de son entreprise. Celui-ci est octroyé sans intérêts ni garanties, et le futur chef d’entreprise s’engage à le rembourser « sur l’honneur », d’où son nom.

Fonctionnement du prêt d’honneur création d’entreprise

Le prêt d’honneur n’est pas accordé dans les mêmes conditions d’un projet à l’autre. Cependant, pour l’obtenir et quel que soit l’organisme par lequel passe l’entrepreneur, de grandes règles sont à connaître sur son fonctionnement.

Quel est l’intérêt du prêt d’honneur ?

Outre l’absence de frais et d’intérêts bancaires, le prêt d’honneur est octroyé à la personne physique qui en fait la demande, et non à la personne morale en création ou existante. L’avantage réside donc dans le fait que le montant du crédit s’apparente à un apport personnel, bien utile pour décrocher un prêt bancaire classique et faciliter les négociations avec la banque.

Ainsi, le prêt d’honneur vient renforcer les fonds propres de l’entreprise et apporter une garantie rassurante aux établissements bancaires. Tout entrepreneur a donc intérêt à solliciter un prêt d’honneur, ce dernier étant un atout indéniable pour réussir le lancement de son entreprise.

Qui peut le solliciter ?

Le prêt d’honneur est ouvert aux personnes physiques qui ont un projet de création d’entreprise, de reprise d’entreprise ou même de développement d’entreprise quand ils dirigent une société ayant moins de 3 années d’ancienneté.

Tout type de projet d’entreprise est bienvenu, de la micro-entreprise à la société de capitaux, en excluant les sociétés civiles ou associations, l’objet de la création d’entreprise devant avoir une vocation commerciale.

Qui accorde le prêt d’honneur ?

Ce sont les réseaux nationaux d’entreprise, constitués sous forme d’association, qui délivrent les prêts d’honneur aux entrepreneurs. En France, les deux plus connus sont les réseaux Entreprendre et Initiative France.

D’autres acteurs, plus marginaux, peuvent également être démarchés, comme la Raise ou l’Adie. Dans tous les cas, le dossier de l’entrepreneur passe en commission et est étudié par des chefs d’entreprise, des banquiers et des experts-comptables qui se réunissent pour accorder ou refuser le prêt après examen.

Que finance le prêt d’honneur ?

Le prêt d’honneur peut financer tout ce qui est nécessaire au lancement de l’activité. Il n’est pas exclusif à un poste de dépense et peut servir à payer les stocks, le matériel professionnel, le développement d’un logiciel, etc.

En revanche, le prêt d’honneur ne finance jamais la totalité du projet, mais entre 10 % et 15 % de ce dernier environ. Il est en ce sens un véritable levier de croissance pour obtenir un financement classique par la suite.

Comment demander un prêt d’honneur ?

Pour solliciter un prêt d’honneur pour la création d’entreprise, l’entrepreneur doit se rapprocher du réseau d’entreprise le plus proche de chez lui. Il pourra bénéficier, si besoin, d’un accompagnement personnalisé et devra, dans tous les cas, présenter un dossier solide afin de mettre toutes les chances de son côté lorsqu’il passera devant le comité d’agrément.

Quel montant de financement avec un prêt d’honneur création d’entreprise ?

Les chiffres des montants de financement obtenus sont publiés directement par les réseaux octroyant les prêts d’honneur. Ainsi, le montant moyen du prêt est de :

  • 9 700 euros par le biais de l’association Initiative France, avec une variation allant de 3 000 à 50 000 euros
  • 29 000 euros par le biais du Réseau Entreprendre, avec une variation allant de 10 000 à 50 000 euros

À noter que pour les projets innovants, il convient de se rapprocher du Réseau Entreprendre, habitué à ce genre de dossier. Les montants des prêts obtenus fluctuent bien entendu d’un projet à l’autre, toutes les entreprises n’ayant pas besoin du même financement pour bien commencer.

Le prêt d’honneur n’est pas exclusif et peut être cumulé à d’autres aides accordées au créateur d’entreprise. Il doit généralement être remboursé sous 3 à 5 ans en fonctiond’un échéancier convenu entre le prêteur et l’emprunteur.

Grâce à l’obtention de ce prêt professionnel à taux zéro, les associations rapportent une facilité à obtenir un crédit supplémentaire, étant en moyenne de :

  • 8,2 fois le financement complémentaire pour Initiative France (soit par exemple 10 000 euros de prêt d’honneur et 82 000 euros de prêt bancaire)
  • 13 fois le financement complémentaire pour le réseau Entreprendre (soit par exemple 10 000 euros de prêt d’honneur et 130 000 euros de prêt bancaire)

Bien que l’octroi d’un prêt d’honneur soit long et sans garantie, soit en moyenne 3 à 6 mois entre le dépôt du dossier et le déblocage des fonds, il constitue sans conteste une aide très intéressante pour toute création d’entreprise.

 
 

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : JYLLrv

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires