Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Affacturage > Céder ses factures et recevoir de la trésorerie en moins de 24 h

Céder ses factures et recevoir de la trésorerie en moins de 24 h

Céder ses factures et recevoir de la trésorerie en moins de 24 h

Pour améliorer sa trésorerie et alléger son BFR, une entreprise peut céder ses factures, donc ses créances et le droit qui s’y attache, à une société spécialisée. Cette solution s’appelle l’affacturage. L’affacturage est un financement à court terme du poste clients pour recevoir de la trésorerie en moins de 24 h. Environ 50 000 entreprises françaises ont recours à cette solution en 2019. Les explications à suivre dans notre article.

Qu’est-ce que la cession de factures ?

Les entreprises vendent à leurs clients des services ou des marchandises. Dès la vente des prestations, elles émettent des factures aux clients acheteurs. Elles possèdent dès lors des créances à l’égard des clients qui deviennent leurs débiteurs. Ces créances donnent aux entreprises un droit. Devenir titulaire de ce droit leur permet en particulier de contraindre les débiteurs à payer.

Il peut arriver qu’une entreprise souhaite céder ses créances et le droit associé. Elle cède alors sous certaines conditions, avec ou sans recours, ses factures clients à une société spécialisée. Elle devient en fonction du contrat choisi propriétaire ou non des créances. En contrepartie, la société finance l’entreprise du montant des factures clients cédées avant la date d’échéance prévue. Elle prend en charge le risque d’impayés si les clauses du contrat le stipulent.

Pourquoi céder les factures clients d’une entreprise ?

Céder ses factures est une solution de financement du poste clients à court terme plébiscité par les entreprises. Le poste clients représente jusqu’à 50 % des actifs. Mais les délais de paiement à parfois plus de 45 jours, les retards de paiements ou les impayés deviennent vite problématiques pour la gestion courante du cycle d’exploitation de l’entreprise. Le décalage entre décaissement et encaissement génère un manque de trésorerie.

Quand l’entreprise cède ses factures clients à une société c’est pour obtenir rapidement des liquidités. Elle remédie à court terme à un besoin de trésorerie pour diminuer son BFR. Cette solution est rapide à mettre en œuvre et temporaire le plus souvent. Elle complète ou se substitue aux offres de financement de sa banque. Obtenir par exemple un crédit de trésorerie est une solution beaucoup plus longue à mettre en place.

Recevoir de la trésorerie en moins de 24 h avec l’affacturage

L’affacturage consiste à céder ses factures à une société spécialisée, le factor. En échange, l’entreprise reçoit en 24 h le paiement desdites factures. Le factor assure la relance et le recouvrement des factures voire la totalité de la gestion du poste clients de l’entreprise : de l’émission au contentieux. L’affacturage s’adresse à toutes les entreprises (TPE, PME, grands comptes, etc.) quels que soient la taille ou le secteur d’activité. Les prérequis sont :

  • des factures clients d’entreprises publiques ou privées ;
  • des factures clients de professionnels uniquement, pas de BtoB ;
  • des factures clients consenties avec délai de paiement.

La rémunération du factor se compose d’une commission d’affacturage, d’une commission de financement et de frais de dossier.

Le fonctionnement de l’affacturage

L’affacturage classique fonctionne selon des étapes successives précises qui sont :

  1. L’entreprise vend un produit ou un service à son client.
  2. L’entreprise livre et facture son client.
  3. L’entreprise cède sa facture au factor.
  4. Le factor finance la facture à l’entreprise en 24 h à 90 % du montant (10 % servent à un fonds de garantie et sont restitués à l’entreprise après recouvrement de la facture).
  5. Le factor procède à la relance et au recouvrement de la facture.
  6. Le client règle sa facture à échéance au factor.

La société d’affacturage propose à l’entreprise cédante une assurance crédit pour se prémunir du risque d’impayés et d’insolvabilité de ses clients débiteurs.

Les différents types d’affacturage

Il existe plusieurs types d’affacturage :

  • L’affacturage classique (fonctionnement mentionné ci-dessus) permet à l’entreprise de recevoir de la trésorerie en moins de 24 h. Le client débiteur est informé du recours à un factor puisqu’il règle directement sa facture à celui-ci.
  • L’affacturage confidentiel est utilisé par les entreprises désireuses de garder la gestion de leur poste clients. En effet, les clients débiteurs n’ont pas connaissance du recours au factor.
  • L’affacturage non-géré coûte moins cher à l’entreprise qui conserve la relance et le recouvrement des factures cédées.
  • L’affacturage inversé permet aux entreprises de déléguer le règlement des factures fournisseurs avant la date d’échéance pour éviter de mobiliser la trésorerie.

Les avantages de l’affacturage

L’affacturage présente plusieurs avantages pour les entreprises outre le fait de recevoir de la trésorerie en moins de 24 h. Ils sont :

  • la possibilité d’externaliser la gestion du poste clients ;
  • la protection contre le risque d’impayés et d’insolvabilité grâce à l’assurance crédit ;
  • la diminution des retards de paiement ;
  • l’obtention des informations commerciales des clients.

A contrario, l’affacturage a des inconvénients comme son coût non négligeable. L’entreprise qui délègue la gestion de son poste clients perd la relation qu’elle a établie avec ses clients. Si la relation se passe mal entre le factor et les clients, l’image et la santé financière de l’entreprise peuvent en pâtir.

L’affacturage est une solution de financement intéressante. Elle permet de céder ses factures pour recevoir en 24 h de la trésorerie. Pour choisir son factor et mettre en place une solution d’affacturage, le comparateur en ligne est très utile. Gratuit et sans engagement, l’outil met en concurrence les sociétés d’affacturage présentes sur le marché. L’entreprise compare notamment la date de création des sociétés d’affacturage, leur expérience, leur secteur d’activité et le coût des services proposés.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : tFcjDw

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires