Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Affacturage > L’affacturage confidentiel : fonctionnement et avantages

L’affacturage confidentiel : fonctionnement et avantages

L’affacturage confidentiel : fonctionnement et avantages

Pour pallier un manque de trésorerie, les entreprises ont besoin de moyens de financement à court terme. En effet, les décalages entre les encaissements et les décaissements liés aux délais de paiement des factures posent un problème de gestion du BFR.

Des solutions existent comme celle de l’affacturage. Plusieurs types d’affacturage sont proposés par des sociétés spécialisées appelées factor. Parmi eux, se trouve l’affacturage confidentiel. Grâce à la cession de leurs créances, les entreprises bénéficient de liquidités rapidement. Quels sont le fonctionnement et les avantages d’une solution d’affacturage confidentiel ? Nos réponses à suivre.

Qu’est-ce que l’affacturage confidentiel ?

L’affacturage confidentiel fonctionne comme une solution d’affacturage classique. L’entreprise, après signature d’un contrat, cède ses créances validées au factor. En échange d’une rémunération sous forme de commissions, le factor finance rapidement à l’entreprise tout ou partie des factures cédées. La seule différence avec une solution d’affacturage classique ou semi-confidentiel, est que les clients ne sont pas notifiés par la cession des créances. La mention de subrogation n’apparaît pas sur les factures. Certaines entreprises en raison d’une activité stratégique ou sensible préfèrent taire leur recours à un factor. Cela peut nuire à leur image et conduire à une perte de leur clientèle. Un compte bancaire partagé (factor et entreprise) est en principe mis en place pour l’avance de règlement des factures puis leur recouvrement. Les clients sont donc informés tout au plus d’un changement de RIB.

Qui peut mettre en place une solution d’affacturage confidentiel ?

Pour mettre en place une solution d’affacturage confidentiel, la nature, l’effectif ou le secteur d’activité de l’entreprise importe peu. Néanmoins, cette solution concerne principalement les PME, les ETI et les grands comptes. L’entreprise doit réaliser un chiffre d’affaires minimum de 2 millions d’euros pour y souscrire. En deçà, une solution d’affacturage classique ou semi-confidentiel est conseillée. L’entreprise garde la gestion de son poste clients avec l’affacturage confidentiel. Elle doit donc avoir un service dédié pour l’émission, la relance, le recouvrement et le contentieux des factures clients. Ces missions demandent temps, rigueur et organisation pour éviter le risque d’impayés.

Combien coûte l’affacturage confidentiel ?

Une solution d’affacturage confidentiel comporte des frais que l’entreprise doit connaître pour évaluer la rentabilité de l’opération. Ils se basent sur l’encours global TTC cédé par l’entreprise. Ces frais sont :

  • La commission de financement qui rémunère le factor pour l’avance de trésorerie, calculée sur l’Euribor à trois mois avec en plus la marge du factor.
  • La commission d’affacturage variable de 0,4 à 3 % qui rémunère le factor pour la gestion, le recouvrement et l’assurance crédit optionnelle.
  • Les frais de dossier de quelques centaines d’euros souvent négociables.

Comment fonctionne une solution d’affacturage confidentiel ?

Un contrat d’affacturage confidentiel fonctionne comme celui d’un contrat d’affacturage standard. Ce sont quelques étapes clés, souvent les mêmes, avec mise en place ou non d’une assurance crédit (celle du factor ou en délégation). Elle permet à l’entreprise de se prémunir des risques d’impayés. Le fonctionnement de l’affacturage confidentiel est le suivant :

  1. L’entreprise vend un produit ou un service à son client.
  2. L’entreprise facture le client.
  3. L’entreprise cède la facture au factor
  4. Le factor avance tout ou partie de la facture, en principe 90 % du montant, à l’entreprise en 24/48 h.
  5. L’entreprise reçoit à date d’échéance le paiement de la facture par le client.
  6. L’entreprise restitue l’avance de règlement au factor.

Les paiements du client ou du factor se font en principe sur un compte bancaire dédié à la solution d’affacturage.

Quels sont les avantages de l’affacturage confidentiel ?

Recourir à l’affacturage confidentiel offre plusieurs avantages aux entreprises. Ils sont entre autres :

  • Une avance de financement des factures cédées en moins de 48 h qui simplifie l’optimisation du BFR.
  • Une maîtrise du poste clients qui permet de garder des relations privilégiées avec ses clients.
  • Une garantie contre les risques d’impayés en souscrivant à une assurance crédit optionnelle.
  • Une flexibilité de la solution d’affacturage qui évolue et s’adapte aux changements de l’entreprise.
  • Un financement confidentiel sans notification de subrogation aux clients.

Comment choisir une solution d’affacturage confidentiel ?

Pour mettre en place un contrat d’affacturage confidentiel, l’entreprise réalise un audit pour définir la solution adaptée à ses paramètres comptables. Puis, elle met en concurrence les différents factors présents sur le marché. Ils sont soit rattachés à une banque généraliste, soit indépendants soit des plateformes spécialisées. Via un comparateur en ligne dédié en solution d’affacturage, elle obtient diverses offres de prestataires. Elle sélectionne principalement un factor qui est expert de son secteur d’activité et avec de l’expérience. Mais, l’entreprise doit avant tout s’assurer que la société choisie est agréée comme ECS ou Établissement de crédit spécialisé. De plus, le factor doit être affilié à l’association française des sociétés financières (ASF). Les autres points à comparer sont :

  • la zone géographique d’intervention ;
  • le type de créances prises en charge ;
  • la capacité de financement ;
  • les conditions de gestion des factures cédées : délais de transmission et de paiement ;
  • le montant des frais de rémunération ;
  • la réactivité et les services annexes proposés.

Pour résumer, l’affacturage confidentiel permet aux entreprises de financer un manque de trésorerie ponctuel ou permanent. Les principaux atouts de la solution sont :

  • un règlement des créances avalisées très rapidement ;
  • un financement sans notification des clients ;
  • une gestion du poste clients en totale autonomie ;
  • une relation clients préservée.

Les entreprises non initiées au fonctionnement de l’affacturage peuvent être accompagnées par un courtier indépendant expert et même par leur banque. Leur aide est utile pour trouver les meilleures solutions d’affacturage en fonction des spécificités des entreprises.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : hTL4vd

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires