Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Affacturage > L’affacturage import-export : fonctionnement et avantages

L’affacturage import-export : fonctionnement et avantages

L’affacturage import-export : fonctionnement et avantages

Sécuriser la trésorerie est l’objectif de toutes les entreprises pour optimiser leur BFR. Avec des délais de règlement de 30 à 60 jours, le décalage entre les encaissements et les décaissements ne facilite pas la tâche.

Les entreprises recourent donc régulièrement à des solutions de financement à court terme. L’une d’elles est la mobilisation de créances avec l’affacturage. Grâce à un financement rapide des créances cédées à un factor, l’entreprise pallie un manque ponctuel ou récurrent de trésorerie. Intéressons-nous aujourd’hui au fonctionnement et aux avantages de l’affacturage import-export destiné aux entreprises internationales.

Qu’est-ce que l’affacturage import-export ?

L’affacturage est un dispositif financier avec lequel les entreprises cèdent, contractuellement, leurs créances à une société spécialisée appelée le factor. En contrepartie, le factor finance rapidement les factures à 90 % de l’encours total cédé. Les 10 % restants sont conservés à titre de garantie et restitués à l’entreprise après paiement des factures ou en fin de contrat. Ce pourcentage est déterminé en fonction du risque pris par le factor. Une solution d’affacturage permet également de se prémunir du risque d’impayés en souscrivant une assurance crédit, celle du factor ou en délégation. Avec l’affacturage, l’entreprise cède également la gestion de son poste client. Le factor se charge donc de l’encaissement, de la relance, du recouvrement et du contentieux si nécessaire.

Quelle est la spécificité de l’affacturage import-export ?

L’affacturage import-export est semblable à une solution d’affacturage classique ou une solution d’affacturage inversé. Il est réservé aux entreprises commerçant avec l’étranger. Avec l’affacturage export, l’entreprise cède à un factor ses créances établies avec des clients étrangers. Avec l’affacturage import, l’entreprise cède ses factures fournisseurs émises à l’étranger. Les fournisseurs sont ainsi payés avant échéance ce qui facilite la gestion de la chaîne d’approvisionnement à l’étranger. La condition pour obtenir une solution d’affacturage import est d’avoir une commande ferme du client final.

Qui peut souscrire une solution d’affacturage import-export ?

Quels que soient son secteur d’activité et sa nature, n’importe quelle entreprise peut souscrire une solution d’affacturage import-export. Ce sont donc des TPE, des PME, des PMI ou des grands groupes qui vendent des produits, services ou prestations à l’étranger. L’affacturage s’applique en B2B pas aux clients particuliers. En principe, un chiffre d’affaires minimal est requis. Il doit être de supérieur ou égal à 500 k€.

Combien coûte l’affacturage import-export ?

Le coût d’une solution d’affacturage import-export se compose de plusieurs frais :

  • Une commission d’affacturage variable de 0,15 à 3 % destinée aux frais de gestion du poste clients.
  • Une commission de financement de la trésorerie indexée sur l’Euribor à trois mois avec en sus la marge du factor de 0,3 à 4 % en fonction de l’encours financé.
  • Des frais de dossier.

Comment fonctionne l’affacturage import-export ?

Pour comprendre le fonctionnement de l’affacturage import-export, il suffit de connaître les étapes clés du processus de cession. Pour l’affacturage import, elles sont :

  1. L’entreprise obtient une commande ferme d’un client.
  2. L’entreprise passe commande au fournisseur international.
  3. L’entreprise reçoit les marchandises et les livre à son client.
  4. Le fournisseur transmet la facture à l’entreprise qui la cède au factor.
  5. Le factor finance la facture au fournisseur en moins de 48 h.
  6. L’entreprise rembourse le factor après réception du paiement de la facture client à échéance.
  7. Le client peut également payer directement le factor si subrogation. Le factor rétrocède alors uniquement la marge bénéficiaire à l’entreprise.

L’affacturage export fonctionne quant à lui comme une solution d’affacturage classique avec la délégation du poste clients et l’assurance crédit en option :

  1. L’entreprise vend un produit ou une prestation à un client international.
  2. L’entreprise facture le client.
  3. L’entreprise cède la créance au factor.
  4. Le factor finance, avec garantie ou non, tout ou partie de la créance validée en 24/48 h.
  5. Le client paie la facture à échéance au factor ou à l’entreprise (Cf. conditions du contrat).
  6. L’entreprise rembourse le factor si la gestion du poste client est conservée.

Quels sont les avantages de l’affacturage import-export ?

L’affacturage import-export permet à l’entreprise de sécuriser ses échanges commerciaux, clients et fournisseurs, à l’international. Cette pression financière en moins lui donne la possibilité de se concentrer davantage sur son cœur de métier. Parmi les avantages, citons :

  • Un financement ponctuel ou permanent de la trésorerie très rapidement grâce à la cession des factures clients et fournisseurs internationaux.
  • Une assurance crédit contre les risques d’impayés et d’insolvabilité.
  • Une externalisation de la gestion du poste clients : encaissement, relance, recouvrement et contentieux si besoin.
  • Une couverture contre les risques de change.
  • Une solution souple et flexible adaptable aux évolutions et à l’activité de l’entreprise.

Comment trouver une solution d’affacturage import-export ?

Avant d’entamer une recherche de partenaires, l’entreprise réalise un audit comptable et financier pour évaluer son éligibilité à une solution d’affacturage. Cette étape détermine la solution adaptée à son activité et à son chiffre d’affaires avec une évaluation du bénéfice/risques.

Les factors, établissements de crédit spécialisé, sont aujourd’hui nombreux sur le marché. Issus de banques généralistes, indépendants ou présents sur une plateforme en ligne, ils doivent être agréés par la CSF (Commission de sécurité financière). L’entreprise intéressée par une solution d’affacturage import-export met en concurrence les diverses sociétés spécialisées. Elle utilise un comparateur en ligne dédié. Elle obtient après quelques renseignements portés sur un formulaire des offres d’affacturage import-export adaptées à ses besoins. L’entreprise privilégie un factor avec de l’expérience et de préférence opérant dans son secteur d’activité. Elle compare également le coût de la solution, les conditions de paiement des créances et les services annexes proposés.

Quand l’entreprise opte pour une solution d’affacturage import-export, elle cède ses créances et ses factures fournisseurs émises avec l’étranger à un factor. Avec un financement rapide de sa trésorerie, elle peut alors se recentrer sur son activité et sa production. Son BFR est optimisé de façon ponctuelle ou permanente. En prime, l’entreprise peut souscrire une assurance crédit contre le risque d’insolvabilité et déléguer la gestion de son poste client.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 2V3mt9

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires