Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Crédit Professionnel > Prêt amortissable professionnel : fonctionnement, utilité, simulation

Prêt amortissable professionnel : fonctionnement, utilité, simulation

Prêt amortissable professionnel : fonctionnement, utilité, simulation

Pour investir dans l’immobilier, acheter du matériel, acquérir des brevets ou obtenir de la trésorerie, les entreprises recourent régulièrement aux prêts professionnels. De la création au cycle d’exploitation, ils sont une aide financière intéressante tout au long de la vie de l’entreprise.

Il existe divers types de crédits professionnels dont le choix dépend du type de projet. Intéressons-nous aujourd’hui au prêt amortissable professionnel. Avec des taux d’intérêt toujours très bas, il s’avère particulièrement avantageux pour des financements de long terme comme un investissement immobilier. Fonctionnement, utilité et simulation du prêt amortissable professionnel, c’est notre focus du jour.

Comment fonctionne un prêt amortissable professionnel ?

Le prêt amortissable professionnel fonctionne comme un prêt amortissable personnel accordé à un particulier. Avec ce type de prêt, l’emprunteur rembourse simultanément le capital et les intérêts à échéances constantes. Le paiement des échéances est le plus souvent mensuel, mais peut-être trimestriel ou annuel. Les intérêts, calculés sur le capital restant dû, diminuent progressivement à mesure que la part de remboursement du capital augmente. La durée du prêt varie quant à elle de 5 à 20 ans. Le choix résulte du type de projet et du montant financés.

Quel taux pour un prêt amortissable professionnel ?

Le taux d’intérêt d’un prêt amortissable professionnel dépend l’évolution des marchés, mais aussi de la banque, de la durée du crédit, du capital emprunté et de la situation financière du professionnel. Le taux est néanmoins limité à un seuil ou taux d’usure. Fixé par la Banque de France, il correspond au TAEG ou taux annuel effectif global maximal d’emprunt. Le taux d’un prêt amortissable professionnel est aujourd’hui majoritairement fixe ce qui permet d’avoir une mensualité constante tout au long de la vie du prêt. Un taux variable est envisagé en cas de taux d’intérêt élevés ce qui n’est pas le cas actuellement. L’entreprise peut négocier le taux d’intérêt de son prêt avec l’aide d’un courtier ou d’un comparateur en ligne et un dossier solide. Elle doit pour cela mettre en concurrence les différents établissements prêteurs.

Quelles conditions pour un prêt amortissable professionnel ?

Pour octroyer un prêt amortissable professionnel, la banque ou l’organisme de crédit exigent des garanties. Ils évaluent la solvabilité de l’entreprise et sa capacité à rembourser le prêt à moyen et long terme.

Une bonne santé financière mais également un apport sont le plus souvent demandés. Si le projet financé concerne une acquisition immobilière, la banque sollicite une garantie hypothécaire. Enfin, le prêt doit être assorti d’une assurance emprunteur qui garantit le prêt en cas de décès, invalidité ou incapacité de travail temporaire ou définitive. Cette assurance est celle de la banque ou une assurance en délégation qui permet à l’entreprise de négocier des taux plus avantageux.

Pourquoi utiliser un prêt amortissable professionnel ?

Le prêt amortissable professionnel se destine à tous les entrepreneurs quels que soient l’activité, la nature ou l’effectif de l’entreprise. Ils peuvent être :

  • des artisans ou commerçants ;
  • des libéraux ;
  • des agriculteurs ;
  • des dirigeants de PME ou TPE, etc.

Les professionnels recourent à un prêt amortissable pour financer un projet ayant un montant conséquent comme :

  • une acquisition de biens immatériels : brevets, licence ;
  • un achat de biens matériels : équipements, machines, véhicules ;
  • un investissement immobilier : bureaux, entrepôts, etc.

Pour financer un besoin ponctuel comme un apport de trésorerie, l’entreprise utilise une solution d’affacturage, un crédit de trésorerie ou encore un crédit renouvelable. Pour financer sa flotte de véhicules, elle peut aussi solliciter un crédit-bail ou leasing.

Exemple d’une simulation d’un prêt amortissable professionnel

La simulation rapide d’un prêt amortissable professionnel est de recourir à une calculette en ligne. Gratuits et sans engagement, ces outils donnent une idée des mensualités, du taux et du coût total du crédit. Après avoir fait cette simulation, le professionnel met en concurrence les divers prestataires du marché avec un comparateur en ligne. Il peut également recourir aux services d’un courtier indépendant. Sa connaissance du marché et son réseau de partenaires lui permettent de négocier les meilleures offres de prêt. À titre d’exemple, nous avons simulé une offre de prêt amortissable professionnel pour l’achat de machines outils. Les caractéristiques du prêt sont :

  • Capital emprunté : 150 000 €.
  • Durée : 60 mois.
  • Taux d’intérêt fixe 1,8 %.
  • Mensualité constante : 2 616,06 €.
  • Coût total du prêt (hors assurance) : 156 963,63 €

Tableau d’amortissement du prêt

Années

Mois

Capital remboursé

Taux d’intérêt remboursé

Amortissement du prêt

1ere année

janvier

2 391,06 €

225 €

2 616,06 €


juin

2 409,05 €

207,01 €

15 696,36 €

2e année

janvier

2 434,46 €

181,60 €

34 008,79 €


juin

2 452,77 €

163,29 €

47 089,09 €

3e année

janvier

2 478,64 €

137,42 €

65 401,51 €


juin

2 497,29 €

118,77 €

78 481,82 €

5e année

janvier

2 569,43 €

46,63 €

128 186,97 €


décembre

2612,14 €

3,92 €

156 693,63 €

Les entreprises utilisent le prêt amortissable professionnel pour financer des biens immobiliers, des biens matériels ou immatériels. Ce crédit fonctionne comme celui octroyé aux particuliers : un taux fixe ou variable, une durée déterminée à l’avance de 5 à 20 ans en fonction du type de projet et de son montant, un remboursement en simultané du capital et des intérêts via des mensualités constantes. Les intérêts sont calculés sur le capital restant dû. Ils diminuent au profit de l’amortissement du capital. D’autres financements accordés aux entreprises ne sont pas amortissables. C’est le cas du prêt in fine où la totalité du capital est remboursée au terme du crédit. Pour trouver et choisir une offre de prêt amortissable professionnel, l’entrepreneur utilise un comparateur en ligne ou recourt à un courtier. La mise en concurrence reste le meilleur moyen d’obtenir un taux et des conditions avantageuses.

 
 

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Site Internet

Texte

Code de sécurité à copier/coller : YBzpVQ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires