Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Produits & Services > Crédit Professionnel > Crédit-bail ou leasing professionnel : fonctionnement, utilité, simulation

Crédit-bail ou leasing professionnel : fonctionnement, utilité, simulation

Crédit-bail ou leasing professionnel : fonctionnement, utilité, simulation

Les financements complémentaires sont indispensables au bon fonctionnement d’une entreprise tout au long de son cycle d’exploitation.

Pour acheter du matériel, acquérir des entrepôts ou des bureaux, pallier un manque de trésorerie, elles recherchent constamment des moyens de financement extérieurs. Que ce soit par le biais d’un crédit bancaire professionnel type crédit amortissable ou renouvelable ou des solutions d’affacturage, les possibilités sont très diversifiées. Voyons aujourd’hui le fonctionnement du crédit-bail professionnel, son utilité et l’intérêt de la simulation pour obtenir une idée rapide de la faisabilité du projet.

Comment fonctionne un crédit-bail ou leasing professionnel ?

Le crédit-bail est un moyen de financement réservé aux professionnels. Son fonctionnement se rapproche de celui de la location avec option d’achat (LOA) ou leasing proposé aux particuliers. Son fonctionnement est relativement simple :

  1. Une entreprise souhaite acquérir un bien mobilier ou immobilier.
  2. Elle choisit ce bien chez un fournisseur.
  3. Elle fait acheter ce bien par un crédit-bailleur, généralement un établissement financier.
  4. Elle conclut un contrat avec le crédit-bailleur pour lui louer ce bien.
  5. L’entreprise peut à l’issue du contrat acheter le bien au crédit-bailleur en levant l’option d’achat.

Trois acteurs interviennent lors d’un crédit-bail professionnel : l’entreprise appelée dans ce cas crédit-preneur, le fournisseur et la société de financement appelée crédit-bailleur. La durée du contrat d’un crédit-bail varie de 12 à 72 mois et plus s’il s’agit d’une location immobilière. L’entreprise s’acquitte d’un loyer mensuel qui comprend le coût de financement et les frais divers comme l’assurance. Le premier loyer est en général majoré d’un apport qui permet de diminuer le coût du financement.

Quelle est l’utilité d’un crédit-bail ou leasing professionnel ?

PME/TPE, grande entreprise, profession libérale, agriculteur, collectivité, association, tous types d’entreprises quels que soient sa nature, son secteur d’activité et sa taille peuvent recourir au crédit-bail professionnel. Trois types de crédit-bail existent et leur utilité est fonction du type d’achat. Pour financer des véhicules, des biens immobiliers ou des biens d’équipement, analysons-les plus en détail.

Crédit-bail professionnel auto

Grâce au crédit-bail auto les entreprises disposent de véhicules neufs adaptés à l’activité et renouvelables au gré des besoins et même des envies. Après avoir choisi le ou les véhicules chez un concessionnaire, le professionnel trouve un crédit-bailleur pour le financement de sa flotte. Après un accord conclu entre les trois parties, le crédit-bailleur achète les véhicules au concessionnaire et devient le propriétaire. Il loue ensuite les véhicules à l’entreprise moyennant paiement de loyers mensuels de location.

La période de location varie de 24 à 72 mois avec un premier loyer d’apport majoré. À l’issue du contrat de location, l'entreprise peut acquérir le véhicule et le garder ou le revendre. Elle peut aussi reconduire son contrat crédit-bail ou restituer le véhicule au concessionnaire. Toutes les entreprises ont accès au crédit-bail professionnel auto.

Crédit-bail professionnel immobilier

Comme le crédit-bail auto, le crédit-bail immobilier consiste en la location non pas d’un véhicule, mais d'une acquisition immobilière ancienne ou en construction. L’entreprise fait acheter son bien par une société spécialisée. Celle-ci le loue à l’entreprise moyennant loyers mensuels définis par un contrat. La société crédit-bailleur devient propriétaire du bien. Le contrat de location dure de 7 à 15 ans en moyenne.

Ce moyen de financement est particulièrement apprécié des entreprises disposant peu de trésorerie, car 100 % du montant du projet peut être financé. Certains organismes de crédit exigent néanmoins un apport lors du premier loyer et des garanties complémentaires. À l’issue de la 7e année de contrat, l’entreprise peut acheter le bien immobilier à sa valeur résiduelle ou continuer à le louer. Elle peut aussi cesser la location. Seules les entreprises assujetties à l’impôt sur le revenu, aux BNC, BIC ou bénéfices agricoles peuvent l’obtenir.

Crédit-bail professionnel mobilier

Le crédit-bail professionnel mobilier permet aux entreprises d’acquérir du matériel et des équipements neufs. Ce mode de financement remplace le crédit amortissable classique. L’entreprise choisit ses biens matériels auprès d’un fournisseur. Elle fait acheter ces biens par une société de financement qui en échange lui loue contre loyer. La société crédit-bailleur devient propriétaire des matériels et l’entreprise crédit-preneur en est la locatrice. À l’issue du contrat s’échelonnant de 2 à 5 ans, elle peut racheter ses biens matériels en levant l’option d’achat, restituer le matériel ou prolonger la location. Cette solution de financement est idéale pour les entreprises ne souhaitant pas mobiliser de la trésorerie.

Quels sont les avantages d’un crédit-bail professionnel pour les entreprises ?

Avec le recours au crédit-bail professionnel, les entreprises bénéficient d’avantages comme :

  • S’équiper à moindre coût en disposant de matériels et véhicules de dernière génération : les biens loués ne sont pas inscrits au bilan.
  • Financer à 100 % les biens matériels avec une TVA sur l’achat réglée par le crédit-bailleur (celle sur les loyers est réglée par l’entreprise).
  • Mettre en place rapidement une solution de financement avec peu de formalités : fin de contrat possible dès la 4e année pour les biens matériels et à la 7e année pour les biens immobiliers.
  • Déduire les loyers du crédit-bail, considérés comme charges d’exploitation, du résultat imposable. Cette déduction est limitée pour les loyers d’un crédit-bail immobilier pour ne pas excéder l’amortissement.

A contrario, le crédit-bail professionnel présente quelques inconvénients :

  • Le coût est bien plus élevé qu’un crédit classique : rémunération du crédit-bailleur sur le loyer, frais de dossier, frais de garantie, assurances complémentaires, etc.
  • La maintenance des matériels ou véhicules est à la charge de l'entreprise.
  • Le choix des biens est quelquefois limité si la société crédit-bailleur estime que les biens seront difficiles à revendre à l’issue du contrat.
  • La valeur résiduelle des biens doit être bien évaluée pour ne pas les surpayer en cas de rachat à l’issue du contrat crédit-bail. Elle est comprise entre 1 et 6 % du prix initial HT.

Pourquoi la simulation d’un crédit-bail ou leasing professionnel est-elle une étape importante ?

Le crédit-bail professionnel est un contrat tripartite : entreprise, fournisseur et société de financement. Cette dernière est laissée au libre choix de l’entreprise. Après avoir fait une simulation en ligne pour estimer la faisabilité de son projet, elle met en concurrence les différents organismes prêteurs du marché. Un comparateur en ligne, gratuit et sans engagement, facilite cette démarche pour obtenir la meilleure offre de crédit-bail professionnel. Un courtier indépendant est aussi une solution. Il conseille et aide l’entreprise. Sa connaissance du marché et son réseau de partenaires lui permettent de trouver des conditions avantageuses de financement.

Exemple d’une simulation pour l’achat de matériel agricole :

  • Montant de l’achat : 60 000 €.
  • Durée du crédit-bail : 4 ans.
  • Valeur résiduelle de rachat : 1 % HT.

Financement

1er Loyer Majoré

Loyer Mensuel

Valeur Résiduelle

Coût Total Hors Assurance

60 000 €

11 976 €

1 070,11 €

600 € HT

63 341,28 €

Le crédit-bail ou leasing professionnel est un moyen de financement adapté aux entreprises qui ne souhaitent pas mobiliser du capital pour financer l’acquisition de matériels ou d’un bien immobilier. Avec cette solution, elles disposent de biens neufs loués à un crédit-bailleur propriétaire des biens. Ces biens sont utilisés sur une durée déterminée moyennant un loyer mensuel. À l’issue du contrat, les entreprises renouvellent le contrat de location crédit-bail, restituent les biens ou achètent les biens au prix de leur valeur résiduelle. Avant de souscrire un crédit-bail professionnel ou tout type de prêt professionnel, les entreprises réalisent une simulation. Celle-ci leur permet de définir le financement le plus adapté à leur future immobilisation.

 
 

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : y4857v

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires