Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Management & RH > Chef d'entreprise : comment concilier sa vie professionnelle et sa vie privée ?

Chef d'entreprise : comment concilier sa vie professionnelle et sa vie privée ?

Chef d'entreprise : comment concilier sa vie professionnelle et sa vie privée ?

Une étude de 2017 a révélé que près de 75 % des entrepreneurs estiment qu’il est trop difficile de concilier vie professionnelle et vie privée. Bien des chefs d’entreprise ont ainsi tendance à ne pas savoir compartimenter les deux sphères de leur quotidien et à laisser le travail s’immiscer dans leur vie familiale. Malheureusement, ce mélange est néfaste pour tous et peut conduire à des conséquences désastreuses. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de concilier vie professionnelle et vie privée. Comment ? Découvrez nos 7 conseils pour vous y aider !

Conseil n°1 : Organisez-vous ! Emploi du temps et to-do lists !

Vous n’aurez pas le choix ! Pour réussir à jongler entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle avec plus de facilité et de confort pour tous, il va falloir apprendre à vous organiser. Prenez un moment pour vous établir un emploi du temps strict, quasi militaire s’il le faut, pour organiser votre temps entre chacune de vos vies et des impératifs qui les parsèment.

Une journée ne dure que 24 heures et une semaine, 7 jours. Il vous faut donc vous organiser en conséquence et répartir les deux principaux volets de votre vie sur la journée et la semaine, sans oublier l’importance du sommeil ! Sans sommeil réparateur, n’espérez pas être performant.e. Veillez donc à vous dédier un temps de repos nocturne suffisant pour être en forme et pour gérer votre quotidien d’une main de maitre, avec succès et dynamisme.

Organisez votre emploi du temps

Le mieux est de vous organiser un emploi du temps à la semaine. Posez-vous tranquillement et listez les impératifs que votre vie personnelle et que votre vie professionnelle vous imposent. À partir de là, à vous de définir le reste. Tenez compte de votre besoin de sommeil, de vos activités (sport, loisirs, etc.) des horaires des enfants (écoles, activités, bain, coucher, etc.), des impératifs de votre conjoint.e, du nombre d’heures que vous devez consacrer à votre travail, etc.

N’oubliez pas de vous aménager des plages horaires libres qui vous permettront de gérer les imprévus ou de profiter de temps pour souffler. Bien entendu, pensez aussi à vous et réservez-vous des moments personnels pour décompresser (sport, sorties diverses, soins, lecture, activités diverses, etc.). En effet, même si cela peut vous sembler difficile, voire impossible, vous avez besoin de temps pour vous. Vous ne pourrez pas espérer être un.e bon.ne professionnel.le ni un.e bon.ne partenaire de vie et parent bien longtemps si vous ne vous consacrez pas quelques minutes par semaine.

Les to-do lists

Les to-do lists sont très utiles pour s’organiser et ne rien oublier. Sur un post-it, un papier libre ou dans un carnet, rédigez votre liste de choses à faire pour le perso et pour le pro ! Cela vous permettra de mieux visualiser les tâches à effectuer, de mieux les hiérarchiser en fonction de leur importance afin de mieux vous organiser selon le temps dont vous disposez, de ne rien oublier, mais aussi de mieux déléguer.

Conseil n°2 : Communiquez avec vos proches de la sphère privée

La communication est au cœur des deux sphères de votre vie. Il vous faut impérativement communiquer avec votre conjoint.e et vos enfants sur leurs besoins et leurs souhaits. Ceci vous permettra de vous organiser de manière plus efficace et de répartir vos tâches et les tâches de chacun des membres du foyer bien plus facilement.

En tenant compte des besoins et des désirs de vos proches, vous pouvez plus aisément organiser votre vie professionnelle et leur exposer vos propres besoins en la matière. Cela vous aidera également à mieux vous organiser dans la vie privée, notamment en adaptant vos tâches et celles de votre conjoint.e à vos possibilités, dans le respect l’un de l’autre.

Conseil n°3 : Scindez les deux aspects de votre vie et déconnectez-vous

Scinder les deux sphères est difficile pour un chef d’entreprise, homme ou femme. Pourtant, c’est un impératif pour vivre sa vie plus sereinement. Lorsque vous êtes au travail, ne vous laissez pas perturber et consacrez-vous à vos missions. Mais dès lors que vous rentrez chez vous, vous devez oublier votre activité comme le ferait n’importe quel salarié. À la maison, en sortie familiale, en vacances ou même pendant vos activités personnelles, ne laissez pas votre travail s’inviter dans votre esprit et parasiter les moments que vous passez en famille.

Vous devez vous déconnecter du travail dès que vous le quittez. Pour ce faire, cessez de consulter votre téléphone et vos emails, voire éteignez-les pour plus de sérénité.

En outre, nous l’avons dit, il vous faut aussi vous consacrer du temps pour vous. Vous ne pouvez pas porter les casquettes de chef d’entreprise, de conjoint.e et de parent sans parfois endosser celle d’individu. Vous avez besoin de moments pour souffler, relâcher la pression, vous évader et vous faire plaisir. Que ce soit une ou plusieurs heures une fois par semaine ou quelques minutes chaque jour, gardez un moment pour vous et faites ce que vous voulez ! Sport, lecture, peinture, promenade dans la nature, écouter de la musique ou en jouer, faire du shopping… à vous de choisir !

Conseil n°4 : Apprenez à déléguer ce qui peut l’être

Dans votre vie professionnelle, vous avez peut-être des salariés. Si tel est le cas, vous pouvez vous appuyer sur eux, ou sur certains d’entre eux et leur déléguer certaines tâches. Ce n’est pas parce que vous êtes chef d’entreprise que vous devez tout gérer. Il ne s’agit que d’une question de temps, mais aussi d’efficacité. Vous vous évitez ainsi certains tracas, vous pouvez mieux vous consacrer aux missions qui vous incombent et vous pouvez également dédier davantage de temps et de sérénité à votre famille.

À la maison, vous n’êtes pas seul non plus. Votre conjoint.e peut assurer certaines tâches. N’hésitez pas à lui faire part de vos besoins et réfléchissez ensemble à ce que chacun peut faire, quitte à organiser des roulements pour les tâches désagréables. De même, n’hésitez pas à impliquer vos enfants dans certaines tâches quotidiennes. Ils peuvent tout à fait débarrasser la table, remplir et vider le lave-vaisselle, mettre leur linge sale dans le bac adapté, ranger leur chambre, participer à la cuisine, etc. Ils seront surement ravis d’être mis à contribution et de se sentir ainsi responsabilisés, et vous pourrez disposer de quelques minutes de plus pour vous.

Enfin, pensez aux tiers. Si vous le pouvez, confiez vos enfants à votre famille ou à vos amis pour profiter d’un moment en couple ou à votre conjoint.e pour une sortie entre ami.e.s ou une séance de sport de temps en temps. Si vous manquez de temps chez vous et que vous pouvez financièrement vous le permettre, n’hésitez pas à faire appel à une aide ménagère, etc.

Conseil n°5 : Impliquez-vous dans le quotidien de vos enfants

Prendre du temps pour votre couple est essentiel, mais il vous faut aussi dédier un vrai temps à vos enfants. Il est important de partager ces moments précieux avec eux et de préserver le lien qui vous unit. Emmenez-les ou récupérez-les à l’école une fois par semaine au minimum, accompagnez-les à leurs activités extrascolaires, dédiez-leur des journées pendant les vacances scolaires, gardez-les quand ils sont malades, lisez-leur des histoires, dialoguez avec eux sur leurs activités et leurs ami.e.s., intéressez-vous à leurs passions, etc. Prenez ce temps, il leur est bénéfique et à vous aussi.

Conseil n°6 : Conservez le lien lorsque vous êtes en déplacement

Si votre métier vous oblige à vous déplacer et à vous absenter le temps d’une nuit ou de plusieurs, assurez-vous de conserver le lien avec vos proches. Appelez-les au téléphone ou en visio pour échanger un moment sur la journée écoulée à distance, comme si vous étiez présent.e. Cela est important, pour les petits comme pour les grands, car ils ont besoin de se rassurer sur le fait que leur parent absent pense bien à eux.

Conseil n°7 : Déculpabilisez !

Ne soyez pas trop dur.e avec vous-même ! Gérer à la fois sa vie de famille et sa vie professionnelle est difficile et exige beaucoup d’organisation et, parfois, de sacrifices. Vous ne pourrez pas toujours être au top, vous serez probablement amené.e à revoir régulièrement votre emploi du temps avant de trouver l’organisation idéale, vous aurez peut-être des semaines plus chargées que d’autres en fonction de votre activité ou, inversement, vous accumulerez peut-être du retard dans votre métier si vos enfants sont malades. Quoi qu’il en soit, déculpabilisez-vous ! Pensez à bien consacrer votre temps et votre esprit à chaque aspect de votre vie, sans omettre de trouver du temps pour vous.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 6QA8cR

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires