Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Entreprise > Gestion & Finance > Qu'est-ce qu'une IPO ? Définition

Qu'est-ce qu'une IPO ? Définition

Qu'est-ce qu'une IPO ? Définition

Une IPO est une entrée en bourse, une action qui peut être entreprise par une société qui souhaite vendre un certain nombre de ses actions au public. Les raisons pour lesquelles une entreprise fait le choix d’entrer en bourse sont très diverses et peuvent témoigner d’un manque de fonds comme d’une volonté d’améliorer son image ou sa visibilité. En quoi cette opération consiste ? Quel processus suivre ? Faisons le point dans ce dossier.

Qu’est-ce qu’une IPO ?

Un IPO, pour Initial public offering (ou Offre publique initiale en français), est une introduction en bourse qui correspond à la cotation des actions d’une société sur le marché boursier, autrement dit à la vente de ses actions au public. Les motifs d’une entrée en bourse d’une société sont nombreux et très variés. Certaines souhaitent améliorer leur image, mais la majorité d’entre elles ont pour intention d’organiser une levée de capitaux pour régler des dettes, attirer des talents ou encore augmenter les fonds.

Pour entrer en bourse, une entreprise peut entreprendre d’autres démarches que l’IPO.

  • La cotation en direct : cette procédure permet à une société d’être cotée en bourse sans assureur, essentiellement afin de permettre aux actionnaires de vendre leurs actions au public plus rapidement.
  • La prise de contrôle inversée : ce cas se présente lorsqu’une société privée acquiert une société publique, entrainant une fusion en vue de proposer des actions au public.
  • La vente aux enchères hollandaise : ce type d’action se produit lorsque le coût del’IPO est établi en faisant des enchères.

IPO : quel processus ?

Le processus de l’IPO commence lorsque la société prend la décision de vendre ses actions au public en entrant en bourse. Il est nécessaire de réaliser un audit qui tienne compte de l’ensemble des aspects financiers de l’entreprise.

Lorsque les données recueillies sont conformes, la société doit rédiger une déclaration d’enregistrement pour la commission d’échange. La demande est ensuite étudiée par la bourse avant d’être acceptée ou rejetée. En cas d’acceptation, l’entreprise cote un certain nombre d’actions qui sont ensuite rendues disponibles à la vente.

Il faut savoir que le prix d’une IPO est établi par les banques d’investissement. L’entreprise définit le nombre d’actions à vendre et la banque d’investissement effectue une valorisation. Le prix initial d’une action est publié et la négociation peut débuter.

Il existe différentes formes d’IPO.

  • L’offre à prix ferme (OPF) : pour de petites valeurs, il s’agit d’une procédure courante. Le prix des titres est prédéterminé. Les investisseurs perçoivent les actions en fonction du nombre demandé. En cas de succès, il est possible de lancer une deuxième OPF avec des titres dont le prix est rehaussé de 5 %.
  • L’offre à prix minimal (OPM) : dans ce cas, plusieurs titres sont mis à la disposition du public à un certain prix donné. Sous le tarif fixé, la vente des actions est impossible. Dans ce cas, les investisseurs proposent le montant qu’ils sont prêts à payer.
  • L’offre à prix ouvert (OPO) : dans ce cas, une fourchette de prix est proposée aux investisseurs pour l’achat d’une action. Il est ensuite fixé en fonction du nombre d’actions et des demandes.

Comment se prépare une IPO ?

Avant d’entreprendre la démarche, l’entreprise doit formuler des choix. Elle doit notamment choisir le marché sur lequel elle souhaite entrer en bourse. Il lui faut ensuite sélectionner de nombreux conseillers (experts-comptables, avocats, commissaires aux comptes, banque d’investissement, etc.) afin d’être guidée et accompagnée dans ses démarches et obligations.

La société doit également faire appel aux services d’un apporteur de liquidités qui s’engage à assurer l’instauration d’une fourchette de prix et de titres au sein du carnet d’ordre de l’IPO. Par la suite, la société peut présenter sa candidature.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une IPO ?

Une IPO présente des avantages, mais également des inconvénients.

Les avantages d’une IPO

  • Lorsque l’IPO réussit, le montant levé des capitaux peut être véritablement important.
  • L’image de la société est améliorée, de même que sa visibilité et sa notoriété.
  • En cas de succès, les profits et les ventes de la société peuvent augmenter.
  • Pour les investisseurs, il est par ailleurs plus facile d’acquérir des actions cotées en bourse que des actions privées.
  • L’entreprise peut consolider ses fonds propres.

Les inconvénients d’une IPO

  • La réglementation qui encadre les sociétés cotées en bourse est très stricte et dépendante des règles gouvernementales et du contrôle des autorités de marché.
  • L’entreprise est dans l’obligation de rendre publiques un bon nombre d’informations financières (comptes, profits, taxes, etc.) et de faire preuve d’une totale transparence.
  • En cas d’insuccès, la société peut être contrainte de lever davantage de fonds.
  • Les coûts engendrés par une IPO peuvent être importants.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : b8Eb4x

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Qu'est-ce que la TVA déductible ? Qu'est-ce que la TVA déductible ? La TVA – taxe sur la valeur ajoutée – est un impôt indirect appliqué sur la consommation qui est bien connu de tous. Mais la TVA regroupe en réalité plusieurs notions pour une entreprise....
  • Faut-il externaliser sa comptabilité ? Avantages et inconvénients Faut-il externaliser sa comptabilité ? Avantages et inconvénients Toute entreprise est contrainte de gérer sa comptabilité au quotidien en raison de ses obligations envers l’administration fiscale. Il est possible d’opter pour une gestion interne ou pour une...